Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Le "Drapeau congolais", grande star de la résistance congolaise !

N'en déplaisent aux fachos "Fantà´mas" obscurantistes joséphistes du net qui se cachent sous des pseudos: Yvon Ramazani, Debre Mpoko, Musema Kweli...des véritables écervelés, "Bakalaka Ba Sundola Mayele", mieux des zombies politicards et politicailleurs habitués à  ramasser des miettes que jettent par terre leur kadogo de "Raïs". A force de lécher les bottes du jardinier d'alias Joseph Kabila, imposteur et usurpateur, ils sont devenus des barbouzes du net, des M23 joséphistes, des idiots sans cervelle, des bigorneaux au rabais. Par leurs écrits bidon en zigzag, ils espèrent dérouter la résistance contre le régime d'occupation, d'usurpation, d'imposture qu'ils soutiennent avec leur kadogo de "Raïs" alias "Joseph Kabila". Ils croient qu'ils peuvent mentir tout le peuple tout le temps. Ils brassent du vent, se trompent à  eux-même et ils sont incapables de se regarder devant le miroir en se rasant le matin. Daltoniens, ils pensent abrutir les congolais avec des réflexions à  la petite cuillère. Comme si les Congolais n'avaient pas d'yeux pour voir ce qui se passe. Tout le monde est d'accord que le Congo fait du surplace et les treize ans d'alias Joseph Kabila sont catastrophiques, le Congo n'a jamais été humilié de la sorte... Traqués, ils se cachent sous de pseudos tellement ils ont honte de leur identité. Yvon Ramazani, Debré Mpoko, Musema Kweli...ont aliéné leur intelligence pour défendre l'imposture et le régime dictatorial qui sévit au Congo-Kinshasa. Ils sont conscients que l'histoire les rattrapera. Trouillards, ils croient se cacher alors que la résistance est au travail. Bientà´t chaque facho "Fantà´mas" aura son portrait et photo. Donnons le temps au temps !

Arrivée au Congo avec des bottes de jardinier et un kalachnikov, catapulté à  la tête de la République démocratique du Congo par la mafia internationale avec pour mission de liquider le Congo en tant qu'Etat-Nation. Quand l'injustice devient loi, la Résistance devient un devoir. Treize ans qu'il dirige le Congo par défi, avec 12 millions des morts congolais à  son compteur et 25 milliards de dollars sur ses comptes dans les îles vierges, alias "Joseph Kabila" qui a en complicité avec des dinosaures Mobutistes et des Mammouths Joséphistes a chosifié des Congolais restés au pays, il trouve en face de lui la résistance congolaise. Des Résistants-Patriotes-Combattants Congolais sont vent debout partout sur les cinq continents pour traquer son régime corrompu...Alias "Joseph Kabila" voyage très peu sauf au Rwanda, Ouganda et Afrique du Sud où il se sent un peu en sécurité. Ses ministres se déguisent pour venir en Europe et rasent des murs ! Des mangercrates ventripotents ont ont oublié que la République démocratique du Congo appartient à  tous ses filles et fils. Ils l'ont transformé en leur "Ligablo". Ils pillent, volent, assassinent, s'enrichissent impunément, récompensent des seigneurs de guerre et miliciens de tout acabit, humilient tout un peuple, signent des contrats léonins, tripatouillent et trichent allègrement aux élections, se foutent du peuple congolais qui a le plein de vivre de ses richesses. Aujourd'hui nous vous présentons la grande star qui a uni les Congolais de toutes origines, tribus, ethnies et provinces: le drapeau de la République démocratique du Congo. C'est ce drapeau qui est le leitmotiv fédérateur de tous les Congolais de l'étranger. Il se porte en écharpe, en T-shirt, en pagne, en lunette...dans toutes les marches à  travers le monde contre le régime d'occupation qui règne par défi au Congo-Kinshasa.

Papy Sukami Lusilu en Afrique du Sud

Des Congolais à  Zurich en Suisse lors d'une marche "vérité des urnes"

Rolain Mena, président de Citoyenneté Congolaise Droits et Devoirs, C2D

Armand Tungulu assassiné par alias Joseph Kabila dans sa ferme de Kingakati pour avoir lancé une pierre sur son cortège. Photo prise par Cheick Fita à  Bruxelles

Ma Youyou Muntu Mosi

14 février 2009, Charly Esalo (centre) et des compatriotes à  l'Assemblée nationale à  Paris

Paris, 2 juin 2012, Candide Okeke de l'Apareco avec son drapeau congolais et trois compatriotes avant son entrée au siège de l'OIF

Ma Patricia Eketebi et Ma Liliane Ipondo Lofili

Les 13 et 14 février 2009, 800 à  900 Résistants-Patriotes-Combattants Congolais avaient bravé le froid hivernal pour le sit-in devant l'Assemblée nationale à  Paris

Ma Benazo Bénédicte Baseyila Céleste "BBBC"

Ma Myriam Chouchouna Kibilu

Un Congolais tenant son drapelet métro Jacques Bonsergent lors de la fameuse visite de Paul Kagamé, le Nazi de mille collines à  Paris

Jean-Claude Kalala à  Zurich

Bienvenu Silulundi à  Zurich

Chick Munduki de Kongo Telema, Bienvenu Silulundi et Jean-Jacques Buangala de l'Apareco Suisse à  Zurich

Des Congolais marchent de Paris à  Bruxelles 330 km contre le viol des femmes congolaises

Justin Manyanga Tshiswa Bantou à  Berne en Suisse

2008, la première marche des congolais couverte par Réveil FM International

Impossible de diffuser toutes les photos où le drapeau congolais est mis en exergue lors de nos marches contre le régime tortionnaire d'occupation. La série doit continuer . Que ceux qui n'ont pas vu leur photo, nous excuse. Dans ce métier la bonne foi ne suffit pas, il faut beaucoup fouiner...

Partager sur : Partager