Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Alias "Joseph Kabila", le catapulté et incapacitaire de Kingakati ignore encore que le soleil se lève toujours à  l'Est !

Il ne fait bon d'être imposteur et usurpateur en République démocratique du Congo. En effet, alias "Joseph kabila", le catapulté de la mafia internationale à  la tête du Congo et incapacitaire de Kingakati, malgré les treize ans au pouvoir, ignore encore une réalité vérité que tous les enfants apprennent à  l'école primaire: "Le soleil se lève toujours à  l'Est". Avec les élections frauduleuses Louis Michel 2006, on a menti au monde entier que l'Est avait voté "Joseph Kabila" et l'Ouest a voté Jean-Pierre Bemba. Alors que le défroqué abbé Malu Malu avait fait voté des morts, Interhamwés, Burundais, Ougandais et Rwandais...En 2011, pour voler la victoire à  Etienne Tshisekedi, la CENI de Daniel Ngoyi Mulunda publia que le Katanga avait voté à  110 % alias "Joseph Kabila" alors même qu'au Katanga, il ya aussi des Congolais originaires du bas-Congo, Bandundu, des deux Kasaï, des Kinois...ont-ils vraiment pour l'imposteur qui trà´ne par défi au Congo-démocratique?

Hippolyte Kanambe alias"Joseph Kabila" qui règne par défi en République démocratique du Congo !

Il y a quelques jours, des personnalités autoproclamées katangaises sans aucune légitimité pour parler au nom de tous les katangais ont été huées et chassées à  Malemba-Nkulu et Manono. A Manono est l'une des trois localités dessinant le "triangle de la mort", région de plusieurs dizaines de milliers de kilomètres carrés en proie aux violences des groupes armés, Bakata Katanga, les habitants ont clamé leur soutien au pasteur Mukungubila et ont ouvertement dit qu'ils ne reconnaissaient pas alias" Joseph Kabila". Des personnalités josépho-Kanambistes suivantes: Gabriel Kyungu wa Kumwanza, Jean-Claude Masangu (ancien gouverneur de la Banque centrale du Congo), Kabongo Ngoy (député, président du caucus des députés du Katanga), Ngoy Mukena (ancien gouverneur du Katanga), Baudouin Banza Mukalay. Loin d`un accueil chaleureux et enthousiaste, la dite délégation a été tout simplement chassée à  son arrivée dans les localités de Kamina, Kabongo, Malemba-Nkulu et Manono. Le Katanga n'est pas à  alias Joseph Kabila qui a usurpé le poste de Président de la République en République démocratique du Congo et s'est autoproclamé "Mokitano Ya M'zée Laurent-Désiré Kabila" alors que de son vivant M'zée n'avait jamais présenté aux Congolais son "Mokitano". Combien de Katangais ne sont-ils pas morts assassinés en soutenant l'imposteur et usurpateur alias "Joseph kabila"?

Seuls des naïfs croient encore à  cette maudite phrase "Pouvoir iko yetu" ! Le pouvoir, c'est au peuple congolais. Si tous les enfants vont à  l'école sans que ceux des parents pauvres soient chassés pour non paiement des minervals, si tous les Congolais peuvent se soigner sans regarder à  leur porte monnaie, si tous les Congolais peuvent manger à  leur faim...Si l'Etat congolais par la bonne gouvernance peut faire de redistribution citoyenne de toutes les dividendes des ventes de nos richesses. Or avec alias "Joseph Kabila " devenu milliardaire au Congo avec 25 milliards de dollars Us planqués dans les îles vierges britanniques et des barons, apparatchiks, mammouths josépho-Kanambistes corrompus, ventripotents, mangercrates qui ont pris les institutions républicaines en otage, institutions que les Résistants-patriotes-Combattants Congolais de cinq continents sont décidés à  libérer.

Pas si sà»r qu'alias "Joseph Kabila" sortira vainqueur dans le bras de fer qu'il a engagé contre Vital Kamerhe son ancien mentor en instrumentalisant les institutions en otage pour abattre son ancien ami devenu ennemi. L'histoire est toujours répétitive. Vital Kamerhe a été élu majoritairement dans le Sud et Nord Kivu. Il est très populaire dans ce coin de la République. Ne pas en tenir compte dans ce bras de fer c'est faire preuve de naïveté. Alias Joseph Kabila a-t-il peur que Vital kamerhe s`installe à  Bukavu ou Goma ? Alias "Joseph kabila" a beaucoup promis aux populations de l'Est et rien n'a été concrétisé.

Lorsqu'un régime dictatorial va à  son déclin: des arrestations pleuvent, des emprisonnements inopportunes sont légions...Alors que les barons et apparatchicks croient encore en leur petit "Raïs" et que les thuriféraires, coupagistes, fantà´mas obscurantistes du net redoublent d'ardeur... on apprend un jour, que l'imposteur et usurpateur a été capturé en voulant traverser le fleuve Congo à  pied. Puis c'est la débandade ! Les Vuvuzélateurs dur régime rendent leurs vuvuzéla demandent pardon au peuple pour ne pas être punis etc...

Les populations congolaise du Nord, Sud, Centre, Ouest et Est de la République démocratique du Congo doivent tous se réveiller. Un peuple se libère tout seul et prend son destin en main !

Partager sur : Partager