Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Ukraine: A Genève, Ban Ki-moon appelle la Russie à  éviter une escalade

Lundi, le 3 mars 2014, le secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon a ouvert la 25e session du Conseil des droits de l'homme au Palais des Nations à  Genève.

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergeï Lavrov s'est s`exprimé ce lundi matin devant le Conseil des droits de l`homme à  Genève. Il a fait référence à  la situation en Ukraine et en Syrie pour dénoncer ``l`ingérence» des occidentaux qui ont soutenu ``ceux qui contestent un pouvoir légitime par des actes violents».

Lundi, le 3 mars 2014, Serguei Lavrov, le ministre russe des Affaires étrangères, a fustigé l'ingérence occidentale dans le dossier ukrainien. 25e session du Conseil des droits de l'homme au Palais des Nations à  Genève.

Lundi, le 3 mars 2014, le président de la Confédération, Didier Burkhalter, s'est entretenu avec le ministre des Affaires étrangères russe, Serguei Lavrov, au sujet de l'Ukraine. Le président suisse a proposé la création un groupe de contact international sur l'Ukraine lors de la 25e session du Conseil des droits de l'homme au Palais des Nations à  Genève.

Pour Sergeï Lavrov, l`opposition ukrainienne a trahi ses engagements en ne respectant pas l`accord du 21 février. ``Le président de la Fédération de Russie a demandé d`utiliser les forces armées russes jusqu`à  ce que la situation soit stabilisée. Il s`agit de protéger le droit fondamental à  la vie des populations qui se sentent menacées. Ceux qui essaient d`interpréter cela comme une agression ce sont nos partenaires qui ont encouragé les forces qui leurs sont proches et qui ont poussé à  la polarisation de la société ukrainienne».

Ban Ki-moon appelle au calme

Le secrétaire général de l`ONU, Ban Ki-moon, a appelé lundi à  garantir l`indépendance de l`Ukraine et exhorté la Russie à  s`abstenir de prendre des actions qui pourraient mener à  une escalade de la crise.

``Il est essentiel de garantir le plein respect et la préservation de l`indépendance, l`unité et l`intégrité territoriale de l`Ukraine. La Russie doit s`abstenir de tout acte qui pourrait mener à  une nouvelle escalade», a déclaré M. Ban Ki-moon lors d`une conférence de presse à  Genève. Il a également appelé à  un ``dialogue immédiat» entre les parties auxquelles il a demandé de faire ``baisser la température».

Rencontre Lavrov - Burkhalter

Le président de la Confédération Didier Burkhalter a rencontré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, lundi à  Genève en marge du Conseil des droits de l'homme. Les deux responsables ont discuté de la crise en Ukraine. Sergueï Lavrov et Didier Burkhaklter se sont rencontrés immédiatement après l'intervention du ministre russe des Affaires étrangères au Conseil des droits de l'homme.

Le président de la Confédération et président en exercice de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) Didier Burkhalter avait auparavant lancé un appel au dialogue dans la crise ukrainienne. Il avait demandé à  tous les acteurs de respecter l'intégrité territoriale de l'Ukraine.

Pour sa part, Sergueï Lavrov a défendu la position de Moscou, selon laquelle la Russie a le droit d'intervenir en Crimée pour y protéger la population russophone contre les menées d'ultranationalistes.

Partager sur : Partager