Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Le Révérend Yonggi Cho victime d`une campagne de diffamation ? Il est condamné à  trois ans de prison !

Le fondateur de la plus grande église du monde, David Yonggi Cho, vient d'être condamné par la Seoul Central Court à  trois ans de prison et une amende de 4,6 millions de dollars, comme le révèle le magazine Christianity Today. L'ancien pasteur a été reconnu coupable le 21 février de détournement de fonds.

Suite aux accusations publiques de 30 anciens de l'église lors d'une Conférence de presse en novembre dernier, David Yonggi Cho aurait dérobé pas moins de 12 millions de dollars à  l'église, en plus d'avoir reçu une indemnisation de 18 millions de dollars suite à  sa démission en 2008, de son rà´le de pasteur.

En effet, le fondateur de la plus grande église évangélique du pays a été accusé, par plusieurs responsables religieux, d`avoir détourné 23 milliards de wons (14,6 millions d`euros), afin de couvrir les pertes de son fils en Bourse.

``Nous avons rassemblé suffisamment de preuves sur la gestion des fonds de l`Eglise par Cho et nous continuerons à  nous battre en justice», ont indiqué les 29 responsables de l`Eglise Yoido Full Gospel, dans un communiqué.

Selon l`AFP, la Corée du Sud est le pays d`Asie de l`Est comprenant la communauté chrétienne la plus importante, après les Philippines. Le pays compte 8,6 millions de protestants et 5,1 millions de catholiques. `` Le gourou d'une secte pourrait violer tous les commandements et faire ce qu'il veut, mais un pasteur ne peut se permettre un tel comportement. Au cours des 14 dernières années, j'ai rencontré le Révérend Cho à  plusieurs reprises pour tenter de le convaincre de se repentir et de revenir à  être un grand pasteur, mais la corruption a continué. C'est pourquoi, je n'avais d'autres choix que de le divulguer publiquement », a déclaré un des anciens.

Clamant sans cesse son innocence, il semblerait que le véritable coupable de cette arnaque, selon les témoignages du Révérend Cho et de 1000 autres anciens de l'église, serait son fils ainé, Hee-Jun, connu pour avoir été impliqué dans divers scandales sexuels et séjourné en prison.

En effet, ce dernier aurait amené son père à  signer un document autorisant l'église à  acquérir, à  quatre fois le prix du marché, des actions de son fils. Une escroquerie finement élaborée.

Demandant pardon pour le mauvais témoignage de sa famille, le Révérend Cho reçut, tout au long de cette bataille le soutien de l'ensemble de l'église.

Cependant, la Cour choisit de se pencher vers les 30 anciens accusateurs et condamna le Révérend, qui malgré tout, maintient sa foi en Christ et garde l'assurance de sa place au Royaume.

Partager sur : Partager