Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Joseph Kabila à  l'école de Mandela, une plaisanterie de mauvais goût !

Il faut être barjot pour débiter des inepties pareilles. Sauf qu'en bon agent de l'ANR- la Gestapo joséphiste- avec son nom d'emprunt, Roland Ngoie Kiloka qui a passé tout le mois de février à  battre une campagne clownesque voire canularesque de "Joseph Kabila à  l'école de Mandela" dans des médias coupagistes, thuriféraires et boutiqués du régime qui sévit au Congo-Kinshasa, est un fayot intéressé. Et le ridicule ne tue pas, y compris chez les infiltrés ! Pourquoi l'incapacitaire de Kingakati n'est pas à  l'école de Patrice Emery Lumumba, l'héros national congolais ? L'impéritie de Joseph Kabila est connu de tous, il a tellement épuisé ses connaissances limitées et degrés de liberté qu'il est même dans l'incapacité de nommer un gouvernement d'union nationale issue des concertations nationales du Palais du peuple. Cela fait cinq mois déjà , que le gouvernement annoncé avec pompe attend l'aval de Kigali. Le parcours de Nelson Mandela est connu. Qui connait le parcours du kadogo arrivé au Congo avec des bottes de jardinier et un kalachnikov en bandoulière, catapulté sur le trà´ne de la République démocratique du Congo, qui règne par défi sans aucune légitimité et en toute illégalité, l'aphone de la République a déjà  planqué plus de 25 milliards de $ us dans les îles vierges britanniques alors que Nelson Mandela n'a laissé que 3,7 milliards comme héritage aux sud africains. Nelson Mandela n'a jamais fait tripatouiller la Constitution Sud africaine pour se maintenir au pouvoir. Nelson Mandela n'a fait qu'un mandat de quatre ans comme Président de la République sud africaine. Et Jo Ka donc ? Tricheur, usurpateur, imposteur...

Il a même réussi avec la complicité de Modeste Mutinga Mutuishayi corrompu, fourbe, roublard et grand requin et ancien Président de la fameuse Haute Autorité des Médias ( HAM), d'échapper à  un débat contradictoire inscrit dans la Constitution de transition. Sénateur Godillot et commerçant, Modeste Mutinga Mutuishayi est Rapporteur au Sénat pour le compte d'alias Joseph Kabila. Combien de fois alias Joseph Kabila n'a-t-il pas corrompu des parlementaires godillots pour tripatouiller la Constitution de Liège devenue congolaise ? Comment un pays comme la République démocratique du Congo qui a autant d'habitants que la France c'est-à -dire plus de 65 millions peut avoir une élection présidentielle à  un tour et sans débat contradictoire ? Nelson Mandela n'a jamais voulu diviser les Sud africains, noirs et blancs malgré ses 27 ans en prison. Les prisons de Joseph Kabila sont remplis des innocents non jugés.

Ta tête ne me plait pas eh ! Hop en prison...Des prisonniers politiques: Eugène Diomi Ndongala, le pasteur kutino, les présumés assassins de M'zée Laurent-Désiré Kabila, treize ans sans jugement...Les massacres de Bundu Dia Kongo, sont impunis, les assassinats des journalistes et activistes des droits de l'homme. Qu'ont fait Floribert Chebeya, Fidèle Bazana, Pascal Kabangulu, Franck Ngyke et Hélène Mpaka, Louis Bapuwa, Serge Maheshe, Didace Namujumbo, Armand Tungulu...pour être assassinés? Et les 12 millions de morts Congolais ? Nelson Mandela n'a jamais mis un seul journaliste Sud africain en prison. D'ailleurs lorsque le caricaturiste Zapiro ne le croquait plus en dessin il l'appelait pour protester de cette mise en quarantaine.

Pour débiter sa buzobérie rodomontade dans un français à  l'emporte pièce, Roland Ngoie Kiloka qui se présente comme le Président du Comité de soutien au Président Joseph Kabila avait écrit ceci le dimanche 9 février 2014:

Joseph Kabila à  l'école de Mandela

Le dimanche 9 février 2014 1h01, kiloka ngoié roland a écrit :

En observant les parcours des ces deux personnalités on constate que Kabila est de l'école de Mandela en effet, Lejeune président congolais a vite appris a partager le pouvoir avec ses adversaires, même ceux qui n'ont jamais cesse de le blà¢mer.

Le pardon la commande . N'eut le pardon , le Congo avait encore de bonnes journées a passer dans l'enfer. Clairvoyant, ...Kabila puisera dans sa grandeur d'amé. C'est ans que ses efforts pour le développement du pays ont été concentres sur la paix. Sans elle, rien n'est possible .Mais avec qui faire la paix avec ceux qui, pour des intérêt mesquins ou par la manipulation extérieurs se sont faits ennemis de sa personne et du Congo pour ce faire, il a été injurie traite de tous les maux On lui a refuse sa vraie identité en lui en attribuant plusieurs tantà´t il est rwandais tantà´t il est tanzanien, il n'est pas le fils de Mzee Kabila .

Des qualificatifs qui pouvaient pousser au découragement. Mais sa détermination pour parachever le combat qu'avait entrepris son père ne se diluera pas il a fallu qu'il pardonne même les extrémistes, ceux qui ont mijote depuis tout ce temps des plans macabres de sabotage de ses actions ainsi au nom de la paix, il acceptera de se mettre avec tout le monde autour d'une table Joseph Kabila Il fait que pardonner.

Roland Ngoie Kiloka

Président Comite de Soutien Président Joseph Kabila Kabange

C'est à  pisser de rire ! Les Congolais sont-ils devenus des idiots ?

Partager sur : Partager