Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mammouth joséphiste en danger à  Kingakati: Faut-il sauver l`apparatchik schizophrène Modeste Mutinga Mutuishayi ?

A Kingakati, ça jase pour Modeste Mutinga Mutinga l'un des Mammouths Joséphistes du régime qui gouverne par défi au Congo-Kinshasa. Des joséphistes viennent de découvrir qu'ils ont une taupe en leur sein. Modeste Mutinga Mutuishayi mange avec eux matin, midi et soir et tente de torpiller le régime à  travers son journal le Potentiel. Il est donc dans le collimateur de celui qu'il a fait Rapporteur au Sénat: alias Joseph Kabila !

Modeste Mutinga Mutuishayi, Mammouth joséphiste, sénateur godillot et commerçant, baron du régime qui gouverne par défi au Congo-Kinshasa

Mangeur à  tous les rà¢teliers, Modeste Mutinga Mutuishayi est un situationniste, confusionniste habitué à  jouer à  l'équilibriste ! Au cimetière de l'histoire des politicailleurs ventripotents, mangéristes et mangecrates, les Congolais se souviendront de l`apparatchik schizophrène Modeste Mutinga Mutuishayi comme " Celui qui a privé aux Congolais un débat démocratique inscrit dans la Constitution de transition lors de l'élection Louis Michel 2006". Fourbe, roublard, grand requin, Modeste Mutinga Mutuishayi n'a pas changé et ne changera jamais. Sous la dictature mobutienne, il mangeait à  la table du dictateur Mobutu et se mentait à  lui même qu'il était de l'opposition. Mon œ“il ! Sous le régime de l'Afdl, Ladi Luya du Journal le Palmarès l'avait jeté dans son coffre de sa voiture avant de le traîner dans la capitale. Modeste Mutinga Mutuishayi est le pur produit du régime des Mammouths Joséphistes et Dinosaures Mobutistes. C'est Joseph kabila qui l'a nommé à  la fameuse Haute Autorité des Médias (HAM) que Modeste Mutinga Mutuishayi a transformé en étouffoir des libertés contre les journalistes, les médias et les opposants. Tout en étant président de la HAM, une instance de régulation des médias, Modeste Mutinga Mutuishayi s'est octroyé Radio 7 et Télé 7 avec la bénédiction de Joseph Kabila, sans que cela offusque sa conscience: se faisant donc juge et partie.

C'est Joseph kabila qui l'a placé comme Rapporteur au Sénat. S'il a pu quitter la Commune de Ngaba et ne boit plus l'eau de Mabulu et s'est offert quelques villas à  Kinshasa, un grand restaurant et même une station service dans la Commune de la N'selé, c'est grà¢ce au régime dictatorial qu'il sert. Il ne faut surtout pas prendre les Congolais pour des naïfs ! Comment un sénateur qui mange à  la table de Joseph Kabila matin, midi et soir peut s'autoriser à  le critiquer dans son journal Le Potentiel. Modeste Mutinga Mutuishayi voudrait-il nous faire croire qu'il est Sénateur pour le compte de Joseph kabila et le Potentiel est libre et neutre ? Déjà  il y a vice de forme ! Dans aucun pays démocratique, on peut être sénateur, député, ministre et avoir son journal, sa radio et sa télévision. Cela n'est valable que dans une République bananière et la RDC sous alias Joseph Kabila en est une.

L'incapacitaire de Kingakati a fustigé le comportement de Modeste Mutinga Mutuishayi et de son journal. Ce dernier doit clairement clarifier sa position. Il ne peut pas continuer comme à  son légendaire habitude à  bouffer l'argent du sang avec la Majorité Présidentielle et en même temps, prendre des Congolais pour des niais , faire semblant comme s'il était de l'opposition. Il mange à  la table du diable, il a pactisé avec lui, il doit donc assumer sa traîtrise contre peuple congolais. Modeste Mutinga Mutuishayi a librement choisi d'appartenir à  la Majorité Présidentielle. Il en a signé la charte, par conséquent, il doit être responsable de son engagement et de ses actes. Corrompu jusqu'à  la moelle épinière, Modeste Mutinga Mutinga est Rapporteur au Sénat par la volonté de Joseph kabila son raïs ! Il est un baron joséphiste pure sucre. La fourberie de Modeste Mutinga Mutuishayi est mis à  nue par des Mammouths joséphistes qui ont compris son faux jeu. Il mange avec eux, il bénéficie des faveurs du régime d'occupation et d'imposture et fait torpiller par son journal "Le Potentiel". Au fait, Modeste Mutinga Mutuishayi n'est qu'un agent double qui est démasqué au grand jour.

Prédateur de la liberté de la presse lorsqu'il fut Président de la Haute Autorité des Médias (HAM), Modeste Mutinga Mutuishayi peut-il évoquer la liberté d'expression pour son journal Le Potentiel et continuer à  siéger au perchoir du Sénat comme Rapporteur pour le compte de Joseph Kabila ? S'il a une bribe de conscience il doit démissionner et assumer illico presto ce que son journal écrit, et donc adieu les oripeaux du pouvoir. S'il ne démissionne pas ce qu'il prend les Congolais pour des nigauds et dupes. Or les enfants de Kimbangu ne sont pas dupes ! On ne peut servir deux maîtres à  la fois: Dieu et Mammon. Or le Mammouth joséphiste, Modeste Mutinga mutuishayi a choisi le camp de la traîtrise contre sa patrie, le camp du pouvoir dictatorial, le camp de l'argent du sang, le camp de l'usurpation et de l'imposture...qu'il assume son choix !

Partager sur : Partager