Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

RDC: Forum pour la liberté de la presse, un Observatoire contre l`impunité au Press Club de France à  Paris !

Roger Bongos, l'homme orchestre !

Roger Bongos d'Afrique Rédaction est un homme entier. Qui s'y frotte s'y pique ! Lorsqu'il apprécie il le dit et lorsqu'il n'est pas content il tempête surtout avec son clavier ! Mais il ne là¢che jamais le morceau. Jamais il abandonne le bateau pour se sauver comme le capitaine italien du Concordia ! Roger Bongos est très courageux, il est aussi un baroudeur et téméraire. Myra Ndjoku le barbouze fait Ambassadeur plénipotentiaire à  Paris par alias Joseph Kabila pour raser la résistance congolaise en France en sait quelque chose dans l'au-delà  où il séjourne. A partir du moment où l'ancien directeur de l'ANR-la Gestapo joséphiste avait commencer à  faire fouetter des congolais qui se rendaient au 32 cours Albert Ier pour des démarches administratifs, Myra Ndjoku était dans le collimateur des Résistants-Patriotes-Combattants. Lorsqu'il a commencé à  s'n prendre aux journalistes congolais de France s' en était trop! On a encore en mémoire l'histoire d'un jeune confrère dénommé Gali Mukania résidant en province qui avec sa caméra voulait filmer la foule sous la pluie devant l`ambassade de la RDC à  Paris pour témoigner de la mauvaise qualité de l`accueil du public. Il n`avait même pas le temps de faire son boulot, car il a été traîner au sein de l`ambassade comme un voyou par les Tontons Macoutes. Tabassé et humilié devant l`assistance. Gali Mukania a été séquestré pendant plus de 8 heures. Comme des sangsues, Myra Ndjoku nous avait sur son dos ! Lui qui se croyait un grand barbouze avait perdu les pédales. Il nous voyait partout, Myra Ndjoku qui avait la mauvaise habitude de fliquer les gens se sentait lui même fliquer. N'ayant atteint aucun des objectifs qu'alias Joseph Kabila lui avait assigné. Myra Ndjoku a fini par tomber malade, ni ses marabouts de Barbès encore moins ses fétiches kuba ont réussi à  le sauver. Lorsque Roger Bongos m'a dit oui pour le Forum, je savais qu'on allait y arriver. Nous sommes les seuls à  avoir organisé une conférence de presse pour Martin Fayulu, le député opposant et remplir la salle avec plus de cent vingt personnes en 48h. Pour le Forum nous avions travaillé d'arrache pied pour sa réussite. Pour l'Observatoire contre l'impunité, ceux qui croient qu'ils peuvent continuer à  assassiner les journalistes, professionnels des médias et activistes des droits de l'homme en RDC et continuer à  dormir tranquillement sur leurs deux oreilles se trompent !

Freddy Mulongo entrain de prendre des notes. Photos Réveil FM International

Après appel à  candidature, un collège d'avocats activistes en droits humains sera mise en place pour l'Observatoire contre l'impunité. Et le Conseil exécutif veillera à  sa bonne marche. Les décisions se prendront toujours de manière collégiale. Ni instrumentalisation ni partialité tels sont le leitmotiv. Mais la traque des commanditaires assassins des journalistes, professionnels des médias et activistes des droits de l'homme sera sans repli !

La joie affichée de Patricia Eketebi résume le succès du Forum sur la liberté de la presse, pour les droits de l'homme et contre l'impunité. Photo Réveil FM International

Rolain Mena. Photos Réveil FM International

Le jeudi 27 mars 2014, au Press Club de France à  Paris, une centaine de personnes ont participé au Forum International sur la liberté de la presse, pour les droits de l'homme et contre l'impunité. Pour une première à  Paris, c'en est une ! Le succès de l'organisation du Forum est du à  la qualité des intervenants et participants. La parole a été libérée au Press Club de France où chacun a pu s'exprimer librement. Même s'ils sont illégitimes, les autorités congolaises doivent mener une politique de lutte contre l`impunité plus engagée et cohérente afin de juger les auteurs des crimes contre les journalistes, professionnels des médias et activistes des droits de l'homme. Au delà  de l'aspect pédagogique de l'Observatoire contre l'impunité, les actions judiciaires ne manqueront pas. Le régime de Kinshasa est garant de l'impunité qui règne actuellement en République démocratique du Congo où les Seigneurs de guerre, les prédateurs, pillards, bandits de grand chemin sont récompensés avec des responsabilités. Et les paisibles citoyens sont écrasés, méprisés. Seule, la justice juste colonne vertébrale et rempart contre toutes les dérives, est salutaire dans une démocratie. Si le Congo veut s'approprier son appellation de République démocratique, l'Observation contre l'impunité a sa véritable place. Malheur à  ceux qui pensent qu'ils peuvent continuer à  sévir impunément sans rendre des comptes ni à  ceux qui sont enivrés par le pouvoir et se croient sortis de la cuisse de Jupiter.

La célèbre avocate mauritanienne et activiste des droits de l`Homme Fatimata Mbaye a fait un bref état des lieux de la presse dans son pays. Elle fustige le fait que `` chaque tribu à  sa télévision ou sa revue », ce qui remet en question `` l`unité nationale ». Elle a rappelé que les blogueurs sont également la cible de persécutions, `` notamment au Maghreb » où certains d`entre eux sont `` tués » pour avoir publier, par exemple, des articles blasphématoires. Fatimata Mbaye, qui n`a pas sa langue dans sa poche, a pointé du doigt la presse politique qui ne dénonce jamais les dérives des politiciens. Ces journalistes qui, affirme-t-elle, se taisent en échange `` d`enveloppes ».

L'historien Anicet Mobe a battu en brèche l'idée selon laquelle les élections frauduleuses Louis Michel 2006 mis en musique par le défroqué Abbé Malu-Malu étaient les premières élections libres, démocratiques et transparentes en République démocratique du Congo, reprisent en boucle par des médias occidentaux. Photos Réveil FM international

Omer Kande. Photos Réveil FM International

Jean-Claude Kalala de l'ACOZ-Zurich. Photos Réveil FM international

Dossier à  suivre !

Partager sur : Partager