Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

La "Mafioso-fication" de Modeste Mutinga Mutuishayi: la tête et le ventre dans la mangeoire des Mammouths joséphistes, les pieds au Potentiel, Radio 7, Télé 7...

"Momo" Modeste Mutinga, Joséphiste patenté

Politicailleur mafieux, pure produit du joséphisme qui n'a rien à  voir avec le kabilisme qui équivaut au m'zéeïsme, avec sa boule à  zéro de-peuplé par les cheveux, son sourire narquois masque le fait que Modeste Mutinga Mutuishayi est un grand requin, un mafioso. Fourbe, il l'est, roublard encore plus davantage. Dribbleur patenté, Modeste Mutinga Mutuishayi est un vrai pà¢tissier habitué à  rouler les autres dans la farine. Il est étonnant que les médias coupagistes, ethno-tribalistes tentent de virginiser le fameux prédateur de la Haute Autorité des Médias (HAM) nommé Rapporteur au Sénat par Joseph Kabila. Notre Zarko national mange à  tous les rà¢teliers. Mammouth joséphiste jusque dans le cambouis, Modeste Mutinga Mutuishayi est un faucon du régime de Kinshasa, depuis treize ans, il lèche les bottes de jardinier de l'incapacitaire de Kingakati et accompagne sa dictature totalitaire. Mais pour se tromper à  lui-même mais surtout sa conscience, il use et abuse les éditoriaux du journal le Potentiel, Radio 7 et Télé 7 pour torpiller la main de Joseph Kabila qui l'a toujours nourrit. Sans faire attention à  l'élongation, Modeste Mutinga Mutuishayi a la tête et le ventre à  la mangeoire des Mammouths joséphistes et les pieds au Potentiel, Radio 7 et Télé 7...

"Momo" Modeste Mutinga, Joséphiste patenté

C'est Joseph Kabila qui l'a fait sortir de la maison familiale de Ngaba où il était habitué à  boire les "Mayi ya Mabulu". On apprend même qu'il serait menacé par les "Balkanisateurs". Une histoire à  dormir debout ou à  pisser de rire. Lorsque Modeste Mutinga Mutuishayi en autocrate et prédateur de la liberté de la presse a muselé les journalistes, les médias et les opposants lors de l'élection Louis Michel 2006, n'a-t-il pas agit en Balkanisateur des Congolais ? Lorsque l'ancien locataire de Ngaba a privé 60 millions de Congolais d'un débat démocratique et légitime puisque Constitutionnel entre Jean-Pierre Bemba et Joseph Kabila n'a-t-il pas faciliter les jeux de ses commanditaires qui sont en fait les vrais balkanisateurs ?

Modeste Mutinga Mutuishayi qui se dit menacé par ses amis de la Majorité Présidentielle se console avec sa breloque de Commandeur de l`Ordre de la Couronne par Sa Majesté le roi Albert II de Belgique. Lorsqu'on sait que pour les festivités du cinquantenaire du Congo en 2010, Albert II était arrivé les mains vides à  Kinshasa et était réparti avec un collier en diamants. Il n'a même pas osé parler de l'assassinat de l`icà´ne des Droits de l'homme, Floribert Chebeya et de Fidèle Bazana. Sa mission fut toute simple: adouber et légitimer un régime usurpateur et prédateur.

Avec quoi Modeste Mutinga Mutuishayi a donc acheté sa breloque de Commandeur de l'ordre de la couronne de sa Majesté ? Modeste Mutinga Mutuishayi a simplement était récompensé par l'ancienne puissance coloniale d'avoir muselé les journalistes, les médias et les opposants. D'avoir donc permis le premier hold-up électoral d'alias Joseph Kabila à  la tête du Congo. La vérité est crue , elle celle-là . De quoi Modeste Mutinga peut-il se plaindre aujourd'hui, avec alias Joseph kabila, il a tout obtenu: Villas, grosses Jeeps 4X4, il s'est même remarié...

"Momo" Modeste Mutinga, Joséphiste patenté

Qu'on ne nous rabà¢che plus les oreilles avec des balivernes du type: Modeste Mutinga Mutuishayi est menacé par le régime de Kinshasa parce qu'il fait campagne contre les Balkanisateurs. Grosses mensonges ! Traître à  la nation congolaise, Modeste Mutinga Mutuishayi est l'homme de Joseph Kabila, il mange dans sa main!

Partager sur : Partager