Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Paris: Wembadio "Papa Zoba" et ses sbires ont agressé le Colonel Odon Mbo à  l'hà´tel Ibis de la Porte de la Chapelle!

Wembadio "Papa Zoba"

Le Colonel Odon Mbo, Grand Résistant-Patriote-Combattant. Photo Réveil FM International

64 ans, artiste musicien finissant, malgré les opportunités qu'il a eu dans sa vie n'a pas réussi à  concrétiser grand chose, énergumène qui n'a plus de public depuis que les Congolais de l'étranger ont lancé la "Fatwa" contre les musiciens collabos du régime de Kinshasa. Cela fait quatre ans que Wembadio "Papa Zoba" ne s'est plus produit dans aucune salle mythique à  Paris. D'ailleurs même s'il osait, aucun Congolais n'irait à  son concert car la "Fatwa" anti-concerts a été adoptée à  l`unanimité par les Congolais de l'étrangers, qui réfutent avec la dernière énergie le faux jeu de ces musiciens qui chantent pour le régime totalitaire, se font payer pour la propagande et viennent en Europe pour piller les Congolais qui y résident. Aux inconscients et antipatriotiques troubadours les Congolais disent Niet. Que Wembadio "Papa Zoba" en bon loubard puisse jouer au Matador à  Paris, lui qui d'habitude se cache, prouve à  dessein que les séquelles du chanvre de village Molokaï fait encore ses effets. Etre présent et envoyer ses sbires agresser le Colonel Odon Mbo, un grand résistant-patriote-combattant est une erreur grave que vient de commettre "Papa Zoba". Aller jusqu'à  demander à  un certain Daddy Soso et huit loubards agresseurs de tout faire pour arracher le téléphone du Colonel Odon Mbo, tout en étant présent et intimant des ordres, Wembadio "Papa Zoba" doit avoir la tête ailleurs. Paris n'est pas Kinshasa où l'on peut se rendre justice tout seul. Si Wembadio se sent lésé par la "Fatwa" anti-concerts faut-il qu'il devienne l'instigateur de l'agression du Colonel Odon Mbo ? Malheureusement pour Wembadio "Papa Zoba" les caméras de surveillance de l'hà´tel Ibis de la Capelle ont filmé l'agression contre le Colonel Odon Mbo, ce dernier était seul entrain d'attendre un autre compatriote congolais.

Wembadio "Papa Zoba" oublie qu'on n'est pas à  Matongé en RDC où ses relations peuvent jouer en sa faveur. Dossier à  suivre !

Partager sur : Partager