Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mumia Abu-Jamal: 60 ans , dont 32 derrière les barreaux !

Mumia Abu-Jamal fête son soixantième anniversaire aujourd`hui. Journaliste afro-américain engagé, il a été injustement poursuivi et condamné en 1982. Arraché au couloir de la mort en 2011, il est condamné â€¨à  la prison à  vie. La campagne internationale se poursuit pour la libération définitive d`un innocent.

A l'occasion des 60 ans de Mumia Abu-Jamal, le collectif "Sauvons Mumia" organise un grand rassemblement national le jeudi 24 avril à  18h, place de la Concorde à  Paris, à  proximité de l`ambassade et du consulat américains pour demander sa libération. Par deux fois c'est la mobilisation citoyenne dans le monde entier qui a sauvé la vie du prisonnier alors qu'il était sur le point d'être exécuté, cette fois les militants veulent qu'il puisse enfin "rentrer à  la maison" ! Jaky Hortaut, l'animateur du collectif en France revient sur les raisons de son engagement et nous expose les enjeux de la mobilisation.

Vendredi 6 février 2009, à  l'auditorium de l`Hà´tel de Ville de Paris, Me Robert R. Bryan, l`avocat états-unien de Mumia Abu Jamal et Freddy Mulongo. Photo Réveil FM International, archives

Rappel des faits : Le journaliste de radio noir américain, Mumia Abu-Jamal a été condamné à  mort en 1982 à  l`issue d`un procès raciste et expéditif, et dont l`iniquité est internationalement reconnue (Commission des Droits de l`Homme de l`ONU, Amnesty International, Parlement européen). Accusé d`avoir tué un policier, il a toujours crié son innocence. Depuis 33 ans sa situation suscite une mobilisation sur tous les continents. Par deux fois, en 1995 et en 1999, il fut l`objet d`une ordonnance d`exécution mais l`ampleur de la protestation empêcha l`irréparable. Après 30 ans passés dans l`enfer du couloir de la mort, en octobre 2011, la Cour Suprême des États-Unis rejetait enfin le recours de l`accusation qui demandait sa condamnation à  mort définitive et irrévocable. Quelques semaines plus tard, en décembre 2011, le Procureur de Philadelphie mettait un terme à  30 ans d`acharnement judiciaire en renonçant à  toute nouvelle procédure. De ce fait, la peine de mort était commuée en prison à  vie.

`` La peine de mort est écartée, c`est désormais le déni de justice qui doit être reconnu et Mumia libéré », a déclaré le prix Nobel de la paix Mgr Desmond Tutu.

Partager sur : Partager