Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Jaurès, le tribun du Tarn

La République célèbre cette année le 100e anniversaire de la mort de Jean Jaurès, philosophe, journaliste et homme d`Etat socialiste.

François Hollande lui a rendu hommage avant-hier à  Carmaux, sur les terres natales du plus grand orateur socialiste de la IIIe République. Nicolas Sarkozy se considérait lui aussi en 2007 comme `` l'héritier de Jaurès ». Pourquoi tant d'amour, à  droite comme à  gauche ? Réponse aux Archives nationales, dans le Marais, à  Paris.

L'expo. `` Jaurès » réunit 200 documents (photo), tableaux, films, photos, lettres du député et grand leader de la gauche (1859-1914). Concentrée, mais exhaustive, l'exposition est remarquablement conçue. Le clou : la reconstitution d'une mini-Chambre des députés où l'on s'assoit pour écouter les discours du député, lus par un comédien. Car s'il existe deux films muets de l'homme, sa voix n'a jamais été enregistrée. Jean Jaurès, pacifiste passionné, a été abattu par un déséquilibré pro-guerre, à  la terrasse d'un café parisien, le 31 juillet 1914, à  la veille du premier conflit mondial.

Pourquoi c'est une icà´ne. Reçu 3e de l'agrégation de philo (derrière Henri Bergson), Jaurès fait encore l'admiration des leaders politiques pour ses assauts oratoires. Bien avant le Front populaire, il arrache un jour de congé hebdomadaire pour une France d'en bas qui ne connaît même pas le repos du Seigneur. Le philosophe-journaliste bataille victorieusement pour que paysans et ouvriers accèdent à  une petite retraite.

A 25 ans, le jeune prof est élu député du Tarn, benjamin de la Chambre. Plusieurs fois, il perd, puis regagne son siège dans l'hémicycle. Le héros s'est parfois pris des raclées dans les urnes, avant d'entrer au Panthéon dix ans après sa mort.

En 1904, Jaurès fonde `` l'Humanité », journal alors socialiste -- le Parti communiste ne sera créé qu'en 1920. Ce socialiste réformiste et pragmatique est capable de changer d'avis. D'abord anti-dreyfusard (l'expo fait l'impasse sur quelques propos antisémites), Jaurès défend vigoureusement le capitaine Dreyfus après s'être convaincu de son innocence, et devient son ami.

Sa phrase. `` L'humanité n'existe point encore, ou elle existe à  peine. » Jaurès croit au combat pour la dignité. En plein colonialisme, il déclare en 1892 : `` Au fond, il n'y a qu'une race, l'humanité ».

`` Jaurès », Jusqu'au 2 juin aux Archives nationales, 60, rue des francs-bourgeois, à  Paris (IIIe). Tous les jours sauf le mardi et les jours fériés de 10 heures à  17 h 30, et de 14 heures-17 h 30 le week-end. Entrée : de 4 à  6 €. Tél. 01.40.27.60.96

Partager sur : Partager