Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Les six candidats à  la présidence de la Commission européenne

Qui remplacera José Manuel Barroso, en poste depuis dix ans, à  la présidence de la Commission européenne après les élections du 25 mai ? Pour la première fois, le vote des Européens devrait déterminer qui occupera ce poste central des institutions européennes. Ainsi avec le Traité de Lisbonne, au moment du vote, les électeurs choisiront donc, non seulement un parti, mais aussi son représentant pour ce poste central des institutions européennes. Retrouvez les six candidats en lice (dont un tandem pour les Verts) qui ont été désignés par les cinq principaux partis du Parlement.

Alexis Tsipras, Parti de la gauche européenne (PGE). Ingénieur athénien de 40 ans, il s'est fait connaître lors des élections législatives anticipées de mai 2012 en Grèce. Son parti, Syriza est devenu alors la première force de gauche du pays. Il milite contre les mesures d`austérité imposées à  la Grèce et souhaite une position européenne solidaire face à  la crise de la dette.

Guy Verhofstadt, chef de file des Démocrates-libéraux (ADLE). L'ancien Premier ministre belge de 61 ans prà´ne une Europe fédérale. Surnommé ``Baby Thatcher» au début de sa carrière pour son jeune à¢ge - il dirige le parti libéral flamand à  29 ans -, il a ensuite adopté une vision plus sociale. Il a initié le débat sur la création d'euro-obligations pour résoudre la crise de la dette souveraine.

José Bové, 60 ans, figure du mouvement altermondialiste français, il est chef de file des Verts européens avec l'Allemande Franziska Keller.

L'Allemande Franziska Keller, chef de file des Verts européens avec José Bové. Tous les deux mènent la campagne 2014 pour les Verts européens. Lors des élections primaires organisées en ligne, la jeune eurodéputée avait recueilli 11 791 voix, la plaçant juste devant son homologue José Bové (11 726 voix).

Jean-Claude Juncker Parti populaire européen (PPE). L'ancien Premier ministre luxembourgeois de 59 ans est un des piliers de l'UE : artisan du traité de Maastricht. Pilier du Parti chrétien social classé à  droite, il n'a jamais caché sa défiance vis-à -vis du libéralisme.

Martin Schulz, Parti des socialistes européens (PSE). L'actuel président du Parlement européen de 58 ans manie comme Jean-Claude Juncker le français, l'anglais et sa langue maternelle, l'allemand. Convaincu que ``l'austérité, seule, ne mène à  rien du tout», il tient à  ce que ``tout ce qui se décide en Europe soit légitimé par une décision parlementaire».

Seuls les leaders du Parti populaire européen (PPE) et du Parti des socialistes européens (PSE) ont a priori une chance d'accéder à  la présidence de la Commission.

Partager sur : Partager