Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Jean-Marie Le Pen : `` Rien ne pourra nous arrêter »


Européennes : le Front national jubile par leparisien

Nanterre (Hauts-de-Seine), hier. Au siège du FN, Marine Le Pen ne cache pas sa joie devant les rares militants invités et la presse, parmi lesquels de nombreux représentants de titres étrangers.

Il a vendu la mèche avant même l'annonce officielle des résultats : `` Si j'en crois mes informations, c'est un tremblement de terre ! » là¢che le président d'honneur du Front national en arrivant peu avant 19 heures au Carré, nom donné au siège du parti à  Nanterre (Hauts-de-Seine). Impression confirmée une heure plus tard à  l'annonce des premiers résultats : avec 25% des voix et entre 21 et 25 eurodéputés à  Strasbourg, le FN quadruple son score de 2009. Surtout, il termine largement en tête devant l'UMP et le PS. Une première dans un scrutin national.

Entonnant `` la Marseillaise », les rares militants invités à  cette soirée électorale - où 250 journalistes avaient été accrédités, dont une bonne partie de presse étrangère - ne boudent pas leur plaisir. Tout comme les candidats présents. `` Cela dépasse largement nos espérances », reconnaît le chef de file de la région Centre, Bernard Monot.

Cap sur la présidentielle

Marie-Christine Arnautu, numéro 2 sur la liste de Jean-Marie Le Pen dans le Sud-Est, réclame, avant même l'allocution officielle de sa présidente, la dissolution de l'Assemblée nationale. Le patriarche, lui, pronostique déjà  la suite : `` Nous allons marcher de victoire en victoire, jusqu'à  la présidentielle de 2017. Rien ne pourra nous arrêter », fanfaronne-t-il.

Deux étages plus haut, c'est dans son bureau, avec un cercle restreint de collaborateurs, que Marine Le Pen savoure la performance. `` C'est un résultat historique dans une élection éminemment politique, aussi politique que la présidentielle », affirme-t-elle, tranquillement assise en dégustant du champagne. `` Ils (NDLR : UMP et PS) ont tellement lié l'avenir de la France à  celui de l'Europe dans ce scrutin qu'ils ne peuvent pas dire aujourd'hui que ces européennes ne sont pas une élection politique », enfonce Le Pen.

Puis elle se moque de Manuel Valls, qui n'aurait `` rien compris » quand il réclame une `` Europe plus forte et plus solidaire ». `` Son propos est tout droit sorti d'une autre planète », s'emporte-t-elle, encore plus agacée quand on lui dit que ses espoirs de dissolution resteront sà»rement vains : `` Les Français viennent de leur dire non de la manière la plus explicite qui soit. Comment vont-ils expliquer à  l'étranger qu'un mouvement qui fait 25 % n'a que deux représentants sur 577 à  l'Assemblée nationale ? Ce soir, les Français ont imposé la tripolarisation de la vie politique. S'il ne dissout pas, alors les futures élections seront encore pires pour eux... »

Demain et mercredi, Marine Le Pen se rendra à  Bruxelles pour rencontrer ses homologues eurosceptiques dans la perspective de constituer un groupe politique : au moins 25 députés de sept nationalités. `` Tous nos alliés potentiels auront des représentants. Nous n'aurons aucune difficulté à  constituer ce groupe », conclut-elle, quelques minutes avant de partir en direction d'une célèbre discothèque du VIIIe arrondissement de Paris... à  quelques encablures de l'Elysée.

`` Tous nos alliés potentiels auront des représentants. Nous n'aurons aucune difficulté à  constituer ce groupe », conclut-elle, quelques minutes avant de partir en direction d'une célèbre discothèque du VIIIe arrondissement de Paris... à  quelques encablures de l'Elysée.

Partager sur : Partager