Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Manifestations anti- FN : rassemblements à  Paris et dans une vingtaine de villes

Sur la photo : une manifestation à  Bruxelles contre Marine Le Pen mercredi soir.

ILLUSTRATION. Suite aux résultats des européennes dimanche soir, notamment en France avec la performance du FN, une vingtaine de manifestations doivent être organisées ce jeudi jeudi 29 mai, dans plusieurs villes de France. Sur la photo : une manifestation à  Bruxelles contre Marine Le Pen mercredi soir.

Suite aux résultats des européennes dimanche soir, notamment en France avec la performance du FN, une vingtaine de manifestations doivent être organisées ce jeudi jeudi 29 mai, dans plusieurs villes de France. Une douzaine d'organisations ont en effet appelé mardi à  manifester contre l'extrême droite ``sur les valeurs d'égalité, de liberté et de solidarité».

Entre 400 et 700 jeunes manifestent contre le FN à  Brest. Cet appel est lancé par l'Unef, la Fidl, l'UNL, Osez le Féminisme, la Maison des Potes, les Jeunes Socialistes, les Jeunes Communistes, les Jeunes du Parti de Gauche, les Jeunes de la Gauche Unitaire, les Jeunes Ecologistes et les Jeunes Radicaux de Gauche. Dans un communiqué commun, ces organisations estiment que ``les résultats des élections européennes sont un véritable cataclysme politique dans notre pays» qui ``ne correspond pas à  nos valeurs, celles du mouvement social».

A Paris, un rassemblement baptisé ``Tous unis contre le FN» est ainsi prévu heures places de la Bastille. Pour l'instant, on y attend 1900 participants. Une ``marche citoyenne contre le FN» est par ailleurs organisée à  Marseille à  11heures. Lyon, Toulouse et Nancy doivent également se joindre au mouvement.

à€ Strasbourg, les participants se réuniront aussi place Kléber à  14 heures, pour partir à  14h15 vers le Parlement Européen. Le parti d`extrême-droite de Marine Le Pen enverra 24 eurodéputés au Parlement de Strasbourg, contre trois lors de la précédente mandature. Les manifestants se rassembleront pour dénoncer les `` idées racistes, xénophobes et anti-européennes du Front National ». Le mouvement de protestation se veut pacifique et un sit-in sera organisé devant le parlement européen.

Le parti d`extrême-droite est sorti en tête des élections européennes de dimanche en récoltant 24,94% des suffrages en France, ce qui fait dire à  certains analystes que `` le 29 mai est pire que le 21 avril 2002».

Déjà  des manifestations à  Lille et Bruxelles mercredi soir. Entre 450 personnes selon la police et 500 selon les organisateurs, majoritairement des jeunes, ont manifesté mercredi en fin d'après-midi dans le centre-ville de Lille contre le Front national. Dans le rassemblement, convoqué à  18 heures, place de la République par les Jeunes communistes du Nord, étaient également présents des membres du NPA, du Front de gauche, des Jeunes socialistes, du collectif des sans-papiers et des syndicats lycéen, l'Unil, et étudiant, l'Unef.

Le cortège est parti vers 18h45 en direction de la rue de Béthune, artère commerçante de Lille, derrière une banderole de soutien aux sans-papiers et une autre avec l'inscription ``Les jeunes en lutte contre le racisme». ``Quand le gouvernement ne respecte pas ses engagements, les gens se détournent de lui et s'abstiennent massivement. Certains, perdus, vont dans les bras du Front national,» lance Quentin Le Matt, porte-parole des Jeunes communistes du Nord.

La Belgique n'est pas en reste, à  la suite de l'annonce de la conférence de presse des partis d'extrême droite sous la direction de Marine Le Pen, mercredi à  16h30, au Parlement européen, les Jeunes Organisés et Combatifs (JOC), ont publié lundi soir sur Facebook, avec le soutien de plusieurs autres organisations de jeunesse, un appel au rassemblement selon le site rtbf.be.

L'appel dénonce les politiques antisociales menées en Europe au profit des spéculateurs et des banquiers, qui ont fait le lit des partis racistes. Il s'indigne de la progression des partis d'extrême droite lors des dernières élections européennes. Les organisateurs appellent les jeunes à  être solidaires et combatifs face aux politiques antisociales en Europe et à  la montée du fascisme et de l'extrême droite.

Partager sur : Partager