Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Institut du Monde Arabe (IMA-Paris) Manuel Valls a visité l'exposition ``Hajj, le pèlerinage à  La Mecque» qui se tient jusqu'au 10 aoà»t.

Début du ramadan le 28 ou 29 juin pour les musulmans de France. A l'issue d'une visite de l'exposition ``Hajj, le pèlerinage à  La Mecque» présentée à  l'Institut du monde arabe (IMA) à  Paris, le Premier ministre Manuel Valls a déclaré jeudi soir qu'il revenait ``aux musulmans eux-mêmes d'agir, de refuser les intégrismes, les radicalismes», tout en soulignant que ``dans ce combat, la République sera toujours à  leurs cà´tés».

``Au-delà  des musulmans de France, c'est toute une nation qui reconnaît, ici, la grandeur, la finesse et la diversité de l'islam», a estimé Manuel Valls, devant des responsables des cultes chrétiens, musulman et juif. ``C'est toute une nation qui dit aussi que l'islam a toute sa place en France, parce que l'islam est une religion de tolérance, de respect, une religion de lumière et d'avenir, à  mille lieues de ceux qui en détournent et en salissent le message», a-t-il poursuivi.

Manuel Valls, Premier ministre à  l'Institut du Monde Arabe à  Paris. Photos Réveil FM International

Pour le Premier ministre, ``c'est aux musulmans eux-mêmes d'agir, de refuser les intégrismes, les radicalismes qui utilisent la religion pour diffuser la haine et la terreur. Et dans ce combat - et je veux saluer le très beau texte publié par le Conseil français du culte musulman (la ``convention citoyenne des musulmans de France», Ndlr), la République sera toujours à  leurs cà´tés».

Jack Lang, Président de l'Institut du Monde Arabe à  Paris. Photos Réveil FM International

La laïcité, ``c'est un principe de respect»

``C'est un combat que nous voulons mener, ici en France et dans le monde, avec les musulmans, qui sont, je veux le rappeler, les premières victimes du terrorisme dans le monde», a dit le Premier ministre un peu plus tard devant la presse. Il a également précisé dans son discours que, ``comme chaque année», il aurait l'occasion de ``venir à  la rencontre» des musulmans lors de repas de rupture du jeà»ne du mois sacré de ramadan, qui débutera samedi ou dimanche en France.

``Et je leur adresserai un message de confiance. Un message qui souligne combien la France est une terre de liberté qui respecte les croyances de chacun, et qui considère que le fait que l'islam est la deuxième religion de France est une chance pour la France», a souligné le Premier ministre.

Manuel Valls a également tenu à  rappeler ``à  quel point la laïcité - contrairement à  cette idée fausse que l'on entend souvent - n'est pas la négation du fait religieux». ``Au contraire, c'est un principe de respect et d'ouverture à  l'autre, qu'il croit ou qu'il ne croit pas», a souligné le chef du gouvernement, en disant son souhait d'``une République et d'une France apaisées».

Les musulmans, la deuxième communauté religieuse en France, sont `` une chance pour le pays », a également déclaré le Premier ministre, qui s`associera au ramadan : `` J`aurai l`occasion de venir à  leur rencontre lors de repas de rupture du jeà»ne. Et je leur adresserai un message de confiance. »

Manuel Valls a défendu le respect et le dialogue : `` Dans la fonction d`un responsable public, la question des symboles - de l`union, de la laïcité, du dialogue entre religions -, c`est la France aussi. C`est au cœ“ur de mes fonctions et de ma mission. » Une mission au service de la laïcité dont Manuel Valls est un fervent défenseur.

à€ l'Institut du monde arabe, Manuel Valls a pris son temps pour écouter, regarder les manuscrits, les œ“uvres d`art d`une exposition consacrée au pèlerinage à  La Mecque.

Partager sur : Partager