Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

La garde des Sceaux Christiane Taubira : jamais sans son vélo ?

Christiane Taubira, ministre de la justice et garde des sceaux

Le service de sécurité de la garde des Sceaux l`encourage vivement à  renoncer à  son vélo pour se déplacer dans un véhicule plus sécurisé. Mais celle-ci ferait de la résistance…

Chrisitiane Taubira ne semble pas prête à  ranger sa bicyclette à  la remise. En effet, la ministre de la Justice aime effectuer ses courts déplacements parisiens en vélo même si cela déplaît à  son service de sécurité. Ce dernier estime que les risques d`accidents ou d`attaques sont ainsi multipliés. Aussi, ne cesse-t-il de lui demander de bien vouloir renoncer à  son deux-roues à  pédales et à  se laisser conduire dans une voiture sécurisée, rapporte L`Express. Non, lui rétorque à  chaque fois la garde des Sceaux. Hors de question pour elle de renoncer à  ces petits moments de liberté où, son casque vissé sur la tête et son panier bien attaché au guidon, elle s`élance dans les rues de la capitale.

Christiane Taubira, ministre de la justice et garde des sceaux Des "micro-incidents" quasi quotidiens

Et alors que ses six gardes du corps veillent à  chaque fois sur elle en l`entourant, eux aussi montés sur des vélos, ces derniers enregistrent néanmoins des "micro-incidents" quasiment tous les jours, raconte l`hebdomadaire. "Tous les jours ou presque, il y a de micro-incidents", a également confié au magazine un membre de la famille de Christiane Taubira, mettant notamment en cause "quelques irréductibles militants anti-mariage gay". Et L`Express d`ajouter que la ministre qui a largement soutenu la réforme portant sur le mariage pour tous a récemment "failli être renversée par un cycliste malveillant".

Christiane Taubira, ministre de la justice et garde des sceaux Elle a "l`habitude de faire des kilomètres à  vélo" en Guyane

Sur le plateau de Canal+, il y a quelques jours, garde des Sceaux avait confié qu'elle avait parfois des "coups de blues", que sa Guyane natale lui manquait et que là -bas, elle avait "l`habitude de faire des kilomètres à  vélo". Mais alors qu`elle prévoit d`y retourner pendant les deux semaines de congés que Manuel Valls a autorisées à  ses ministres en aoà»t, sans doute trouvera-t-elle le temps de s`adonner à  ce loisir pour recharger ses batteries d`ici la rentrée.

Mais alors qu`elle prévoit d`y retourner pendant les deux semaines de congés que Manuel Valls a autorisées à  ses ministres en aoà»t, sans doute trouvera-t-elle le temps de s`adonner à  ce loisir pour recharger ses batteries d`ici la rentrée.

Partager sur : Partager