Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Sénat: Céline André, première femme à  accéder au poste de huissier !

Les Huissiers du Sénat se tiennent à  la disposition des Sénateurs pour l'accueil de leurs visiteurs et l'acheminement des messages. En séance, ils sont à  la disposition du Président et, lors des scrutins, ils recueillent les bulletins de vote des Sénateurs sous le contrà´le des Secrétaires du Sénat.

La chaîne et l'épée, symboles des fonctions d'huissier

Jean-Pierre Bel, Président du Sénat et Céline André

Pour la première fois, une femme devient huissier du Sénat. Céline André, 34 ans, a reçu la chaîne et l'épée des mains de Jean-Pierre Bel, le mercredi 4 juin dernier. Pour la première fois, une femme, Céline André, est devenue mercredi huissier du Sénat, le président de la Haute Assemblée Jean-Pierre Bel (PS) lui ayant remis la chaîne et l`épée, symboles de ses nouvelles fonctions, à  l`occasion d`une cérémonie dans l`hémicycle. Céline André, 34 ans, avait réussi le concours interne pour intégrer le corps des huissiers de la séance. Après avoir travaillé dans la gendarmerie nationale, elle était entrée au Sénat le 1er septembre 2009.

"Par le passé, j'ai travaillé durant sept années au sein de la gendarmerie et plus particulièrement dans le corps de la garde républicaine. Mon intérêt pour le service des huissiers de la séance et du protocole vient pour partie de cette expérience. Alors que j'étais en poste au ministère des Affaires Etrangères, ma fonction m'amenait à  venir fréquemment au Sénat et à  échanger avec certains agents. C'est alors que j'ai décidé de me présenter au concours d'agent du Sénat.

En 2009, j'ai eu la joie et la surprise d'être reçue à  ce concours. Une femme était major de ce concours, Mme Emmanuelle Mourgue.

Le recrutement des huissiers se fait en interne et les postulants sont soumis à  un concours probatoire ouvert aux cadres des fonctionnaires en tenue (agents, jardiniers, surveillants, etc.).

En 2013, sachant que je répondais aux conditions nécessaires pour me présenter au concours d'huissier (à  savoir une ancienneté d'au moins 4 ans dans les cadres du Sénat et une taille minimum), j'ai décidé de tenter ma chance et je me suis inscrite auprès du service des ressources humaines et de la formation. Pour prétendre à  ce poste, tous les candidats ont dà» se préparer aux différentes épreuves (test de reconnaissance physionomique, test d'écoute, etc). Nous sommes deux lauréats. Mon collègue Stéphane Ranouil a été reçu premier de cet examen probatoire et, de nouveau, je suis très surprise et heureuse d'être reçue seconde (et dernière!). Je viens tout juste d'intégrer mon poste, depuis le 1er juin 2014.

Il me faut dire que l'accueil de ma haute hiérarchie, de mes responsables et de mes nouveaux collègues a été très chaleureux. Je ne vous cacherai pas combien j'ai été émue lorsque le président du Sénat m'a fait l'honneur de me remettre mon épée et ma chaîne, signes distinctifs de ma nouvelle fonction. Je me sens épaulée et cela me met en confiance dans l'apprentissage de ce nouveau métier.

Je ne ressens pas une impression particulière, ni nouvelle, concernant la féminisation des cadres car j'évolue depuis le début de ma carrière au Sénat dans un environnement mixte. Cependant, je vois bien, à  travers tous les messages de félicitations de mes collègues, que ce premier poste de femme huissier ne laisse pas indifférent et je tiens à  remercier toutes celles et ceux qui m'ont prodigué leurs encouragements. Le cadre des agents a intégré une première femme en 1987. Après cette date, tous les services ont été féminisés. Depuis le 1er janvier 2014, le cadre des surveillants du Palais a lui aussi intégré pour la première fois une femme, Mme Alicia Bleunven. Elle était même major de son concours.

Je peux vous dire que je suis très heureuse d'intégrer le service des huissiers du Sénat et reconnaissante de la confiance qui m'a été faite. J'aurai à  cœ“ur que les sénateurs, ma hiérarchie et mes collègues ne soient jamais déçus de la qualité de mon travail.

Partager sur : Partager