Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Palais du peuple: Les "sénateurs marmitons", illégitimes et godillots vont-ils encore tripatouiller la Constitution pour alias Joseph Kabila ?

Le problème de la République démocratique du Congo, ce n'est pas alias Joseph Kabila seul mais tout son régime. Des dinosaures mobutistes et des mammouths joséphistes ont pris en otage toutes les institutions de la République. Ils sont médiocres et moins méritants mais adorent être appelés "Excellence", "Honorable" malgré le fait qu'ils affichent et étalent leur "médiocrité. Les mafieux politicailleurs congolais sont corrompus, obscurantistes et ésotériques. Des vrais nullards qui au lieu de servir la République démocratique du Congo se servent d'elle pour remplir leurs tubes digestives. Leur conviction, c'est leur ventre! Leur valeur également !

Humiliation XXL, alors que la soldatesque, de Paul Kagamé, l'Hitler africain, assassinent, violent, massacrent des congolais, le 14 octobre 2013 Jean Damascène Ntawukuliryayo le président du Sénat rwandais a été reçu en grande pompe par Léonbitch Kengo wa Dondo.

Comment comprendre que Léonbitch Kengo wa Dondo ait été élu en 2006 président du Sénat alorsqu'il n'avait même pas un parti politique ? Candidat à  l'élection présidentielle en 2011, le célèbre édenté de la Gare du Nord à  Paris n'aura obtenu que 4%. Le comble est que Léonbitch Kengo wa Dondo a retrouvé le perchoir du Sénat comme si de rien n'était. Comment Modeste Mutinga Mutuishayi, un fourbe, roublard, dribbleur et requin s'est retrouvé Rapporteur au Sénat ? N'est-ce pas la récompense pour son travail de prédateur de la liberté de presse à  la fameuse Haute Autorité des Médias ? Modeste Mutinga Mutuishayi a muselé les journalistes, bà¢illonné des opposants et médias. Hervé Bourges, ancien président du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel (CSA) nous disait: Après son mandat, il devait attendre dans un silence complet cinq ans avant d'occuper un autre poste. Le fourbe, roublard et requin de la HAM "Modeste Mutinga Mutuishayi", comme une grenouille a sauté d'un ménuphar à  un autre. Elus sénateurs pour cinq ans, c'est depuis 2011 que les sénateurs marmitons d'alias joseph Kabila sont illégitimes !

Les sénateurs congolais illégitimes et godillots d'alias Joseph Kabila tellement heureux de courber l'échine devant le représentant de Paul Kagamé, l'Hitler africain.

Aucun Congolais n'est à  mesure de citer une seule loi, en faveur de notre peuple, votée par les parlementaires godillots au palais du peuple. C'est une situation abracadabrantesque que nous vivons en République démocratique du Congo ! Alias Joseph Kabila sait qu'il n'a pas de contre pouvoir au Congo, face aux politiventres, mangercrates, corrompus qui fonctionnent aux tubes digestives, pas à  autre chose. L'incapacitaire de Kingakati a nommé par ordonnance le lundi 7 juillet dernier les neuf membres de la Cour constitutionnelle acquise à  sa cause: Vunduawe Te Pemako, Luzolo Bambi, Banyaku Luape, Jean-Louis Esambo, Luamba Bindu Corneille Wasenda, Funga Molima, Kalonda Kele, Kilomba Ngozi Mala).

Neuf Mobutistes joséphisés et aucune femmme, le respect de la parité est inexistante. Que l'incapacitaire de Kingakati alias Joseph Kabila ne soit jamais allé à  l'école, cela est une évidence ! Mais que la République démocratique du Congo puisse manquer des juristes femmes pour être nommées à  la cour constitutionnelle, cela est une aberration voire un mépris à  la gent féminine. La cour constitutionnelle des machos Mobutistes-Joséphistes est déjà  mal partie. La cour constitutionnelle nommée par alias Joseph Kabila est une caisse de résonance du régime comme d'autres institutions. Que valent les Vunduawe Te Pemako, Luzolo Bambi, Banyaku Luape...Rien du tout ! Des faux professeurs fanfarons aux titres académiques alambiqués qui n'auront servi que des dictateurs ! L'intelligence au service du mal.

Pour remplacer la Cour suprême de justice, la Cour constitutionnelle de l'incapacitaire de Kingakati est juge de la constitutionnalité des lois, des actes ayant force de loi, des édits et des règlements intérieurs des chambres parlementaires. Woooaaah ! Une cour constitutionnelle au service d' imposteur-tripatouilleur-fraudeur et tricheur ! C'est aussi cette cour constitutionnelle acquise à  alias Joseph Kabila qui va recevoir Elle reçoit des recours en interprétation de la Constitution et trancher des conflits de compétences entre les pouvoirs législatifs et exécutifs. On n'est pas sorti de l'auberge !

Revenons à  nos sénateurs marmitons qui sont à  la mangeoire au service d'alias Joseph Kabila et non du peuple congolais . Secret de polichinelle, pour être élu sénateur, les candidats sénateurs d'alias Joseph Kabila avaient corrompus des députés provinciaux:20 mille $ chacun , groupes électrogènes, vélos, motos etc...Ces sénateurs ont encore des dettes envers des députés provinciaux.

Illégitimes et godillots, les sénateurs veulent déjà  se faire corrompre pour mieux tripatouiller la Constitution pour permettre à  alias Joseph Kabila de briquer un troisième mandat. Déjà  les treize ans de l'incapacitaire de Kingakati sont une calamité pour la République démocratique du Congo. A bon un troisième mandat ? Avec plus de 60 millions d'habitants, les sénateurs marmitons, godillots et corrompus ont ramené le scrutin présidentiel de deux à  un tour. Un pasteur joséphiste s'est même autorisé de déclarer sur les antennes de la RTNC: "Seule la Bible est verrouillée, pas la Constitution ! D'ailleurs il faut brà»ler cette Constitution !

Le pouvoir rend souvent fou dit-on. Les dinosaures Mobutistes et Mammouths joséphistes souhaitent-ils qu'ils soient chassés par la force pour qu'ils comprennent qu'on ne touche pas impunément à  la loi fondamentale.

Partager sur : Partager