Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Jacques Attali, son rapport pour sauver la "Francophonie et Francophilie"

L`économiste Jacques Attali et ancien conseiller spécial de François Mitterrand a recommandé, dans un rapport intitulé: "La francophonie et la Francophilie, moteurs de croissance durable" consacré à  ``la dimension économique de la francophonie» remis le 26 aoà»t 2014 au président français François Hollande, la création d`une union économique francophone.

Le mardi 26 aoà»t 2014, Quai d'Orsay, Jacques Attali à  la conférence de Presse. Photos Réveil FM International

Les journalistes africains étant tous en vacances et ayant brillé par l'absentéisme inouï, seuls Roger Bongos-Afrique Rédaction et Freddy Mulongo-Réveil FM International ont participé à  la conférence de presse de Jacques Attali.

``L`objectif ultime, c`est de créer une union francophone qui donnera à  la France un levier d`influence et aux pays francophones un moyen d`agir ensemble tout à  fait considérable. Imaginez une union francophone aussi intégrée que l`Union européenne, ça devient un acteur politique et économique important dans le monde», a déclaré Jacques Attali.

Le président de Planet finance, un organisme de conseil et de microcrédit, a fait, dans son rapport, 53 propositions en vue d`exploiter l`énorme potentiel économique de la francophonie. Le groupe de travail présente 53 propositions regroupées autour de 7 axes : augmenter l`offre d`enseignement du et en français, en France et partout dans le monde ; renforcer et étendre l`aire culturelle francophone ; cibler 7 secteurs clés liés à  la francophonie, pour maximiser la croissance de la France et des autres pays francophones (tourisme, technologies numériques, santé, recherche et développement, secteur financier, infrastructures, secteur minier) ; jouer sur la capacité d`attraction de l`identité française pour mieux exporter les produits français et conquérir de nouveaux francophiles ; favoriser la mobilité et structurer les réseaux des influenceurs francophones et francophiles ; créer une union juridique et normative francophone à  travers la mise en place d`un guichet douanier pour les francophones dans les aéroports des pays francophones volontaires ; se donner comme projet de créer à  terme une Union économique francophone aussi intégrée que l`Union européenne.

Il s`agit, entre autres, de développer l'enseignement du français via la création d'un groupe privé d'écoles françaises, d`attirer les populations qui ne parlent pas français en jouant sur la capacité d`attraction de la musique et du cinéma français, d`organiser une offre de cours en ligne francophone interactifs et diplà´mants et d`encourager la croissance de secteurs clefs comme le tourisme, le numérique, la santé ou l'électricité.

``La Francophonie, c`est 200 millions de personnes, si l`on ne développe et on ne maintien pas l`enseignement du français un peu partout dans les pays francophones ce nombre peut décroître, mais contre si on est capable de maintenir l`enseignement en français dans les écoles primaires et secondaires et avec toutes les réformes que nous avons proposées, ce nombre peut passer à  750 millions en 2050, et apporter en France et au reste du monde francophone une croissance considérable», a détaillé Jacques Attali.

``L'impact de la francophonie peut représenter jusqu'à  un million d'emplois et 50 milliards de dollars au niveau de la balance des paiements», a-t-il ajouté.

Partager sur : Partager