Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Arrivée de Manuel Valls à  Tunis pour la conférence ``Investir en Tunisie»

Le Premier ministre Français Manuel Valls est arrivé, dimanche soir, à  Tunis, pour participer à  la conférence ``Investir en Tunisie-Start-up Democracy», le 8 septembre 2014, à  Gammarth.

A son arrivée à  l'aéroport de Tunis-Carthage, le Premier ministre français a été accueilli par le chef du gouvernement provisoire, Mehdi Jomaà¢, le ministre des Affaires étrangères, Mongi Hamdi, le ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et des TICs, Taoufik Jelassi, la ministre du Commerce et de l'Artisanat, Najla Harrouche et l'ambassadeur de France à  Tunis, François Gouyette. Le chef de la diplomatie française Laurent Fabius était arrivé dans l`après-midi à  la tête d`une délégation d`hommes d`affaires français. Au cours de cette conférence, la Tunisie va présenter 20 projets structurants d'investissement dans plusieurs secteurs, à  l'instar des nouvelles technologies, des énergies renouvelables, de l'industrie, du tourisme et du commerce.

Le Premier ministre français Manuel Valls, à  son arrivée à  Tunis, ce dimanche soir, le 7 septembre 2014.

Mehdi Jomaa accueille Manuel Valls à  l'aéroport de Tunis-Carthage. Participent à  cette conférence, des représentants d'organisations et institutions économiques et financières régionales et internationales, à  l'instar de la Banque Mondiale (BM), du FMI, et de la Banque Européenne d'Investissement (BEI), ainsi que nombre d'investisseurs de plusieurs pays du monde.

Le premier ministre français est arrivé à  Tunis aujourd`hui dimanche soir pour une visite de deux jours. Il est accompagné du ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius et du secrétaire d`Etat chargé du Commerce extérieur, de la Promotion du tourisme et des Français de l`étranger, Matthias Felk.

Le Premier ministre français Manuel Valls est arrivé dimanche soir à  Tunis, son premier voyage hors Union européenne, où il a prononcé un bref discours devant la communauté des Français de Tunisie réaffirmant la nécessite de "réformer".

Arrivé tout droit de Bologne en Italie où il avait rejoint le chef du gouvernement italien Matteo Renzi à  la "Festa de l'Unita" pour afficher "l'unité" de la gauche européenne, Manuel Valls est à  Tunis pour ouvrir lundi avec le Premier ministre tunisien Mehdi Jomaa, la Conférence internationale "Investir pour la Tunisie, start up democracy" organisée en lien étroit entre la Tunisie et la France.

"Nous avons un grand pays, par sa diplomatie, ses armées, qui pèse dans le monde, qui rayonne (...) la France joue son rà´le de grande puissance", a déclaré Manuel Valls devant la communauté française de Tunis.

"Il faut réformer, il faut être lucide sur nos problèmes, sur cette crise économique, cette crise sociale, cette crise de confiance", a tempéré Manuel Valls. "Comme chef de gouvernement je continuerai cette politique de réforme, de redressement du pays parce que comme patriote je crois profondément dans les atouts, dans les forces de la France", a-t-il dit.

Manuel Valls a rencontré le président de la République, Moncef Marzouki lundi dans la matinée et le président de l`Assemblée nationale constituante Moustapha Ben Jaafar en début d'après-midi.

Le Premier ministre est accompagné du ministre des Affaires étrangères et du Développement international, Laurent Fabius, et du secrétaire d`Etat chargé du Commerce extérieur, de la Promotion du tourisme et des Français de l`étranger, Matthias Felk.

Partager sur : Partager