Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Sarkozy: Le fantà´me de Kadhafi le poursuit, nouvelle accusation pour le financement de sa campagne présidentielle de 2007

Le fantà´me de Kadhafi hante le retour politique de Nicolas Sarkozy. Mouammar El Kadhafi, le président Libyen assassiné a-t-il financé la campagne présidentielle de 2007 de Sarkozy ? C'est ce qu'affirme Ahmed Kadhaf al-Dam. Pas n'importe qui le cousin du défunt guide de la Jamahiriya.

Ahmed Kadhaf al-Damm, le cousin de Mouammar Kadhafi, en mars 2013.

C'est une nouvelle dont Nicolas Sarkozy se serait bien passé à  quelques jours de son grand retour en politique. Dans un entretien accordé à  l'hebdomadaire L'Express, Ahmed Kadhaf al-Dam, ancien dignitaire du régime Libyen et cousin de Mouammar Kadhafi, affirme que la Libye a bien financé la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007.

``Le colonel Kadhafi m'a dit : ``Nous devons aider Nicolas Sarkozy à  devenir président.» Il était prêt à  engager tous les moyens pour qu'il soit élu en 2007», affirme Ahmed Kadhaf al-Dam qui parle de ``dizaines de millions d'euros» versés. L'ancien dignitaire libyen n'apporte toutefois aucune preuve formelle de ce soutien financier. Ses déclarations viennent en revanche s'ajouter aux nombreux témoignages, plus ou moins précis, évoquant un financement de la campagne électorale de l'ancien président de la République française par la Libye.

``Un témoignage fantaisiste» pour l'entourage de Nicolas Sarkozy

Toujours selon L'Express, l'entourage de Nicolas Sarkozy, sollicité en juillet dernier, n'accorde ``aucune crédibilité» aux accusations de financement par la Libye de la campagne de 2007. ``Il s'agit, une fois de plus, d'un témoignage fantaisiste» expliquent les proches de l'ancien chef de l'Etat qui a toujours contesté avoir bénéficié de cette entrée d'argent.

``L'affaire Libyenne» est née de la publication par Mediapart au printemps 2012 de deux documents laissant supposer un versement de 50 millions d'euros du régime de Mouammar Kadhafi pour financer la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007. Un an plus tà´t, le fils du colonel libyen, Saïf al-Islam Kadhafi, avait déjà  accusé le président de la République d'avoir accepté de l'argent Libyen pour sa campagne. ``C'est nous qui avons financé sa campagne, et nous en avons la preuve», avait-il expliqué sur la chaîne Euronews.

En 2012, Ziad Takieddine affirmait détenir ``des preuves»

Le président de la République a déposé plainte contre Mediapart en avril 2012 pour ``faux» et ``usage de faux», ``recel de faux» et ``publication de fausses nouvelles.» La plainte vise le directeur de la publication de Mediapart Edwy Plenel ainsi que les deux journalistes qui ont signé l'article Fabrice Arfi et Karl Laske.

En décembre 2012, c'est l'homme d'affaires Ziad Takieddine qui affirmait au juge Renaud Van Ruymbeke détenir des ``preuves» du financement de la campagne de Nicolas Sarkozy par le régime de Mouammar Kadhafi entre décembre 2006 et janvier 2007. Selon lui, c'est le directeur de cabinet du ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, qui aurait transmis au directeur des services de renseignement libyens ``les indications nécessaires au virement».

Ahmed Kadhaf al-Damm, le cousin de Mouammar Kadhafi, en mars 2013.

Partager sur : Partager