Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Affaire Chebeya: A Dakar, Paul Mwilambwe témoin clé échappe à  l'assassinat de la part des sbires d'alias Joseph Kabila !

Si Paul Kagamé l'ogre de Kigali fait assassiner en toute impunité ses opposants en Afrique du Sud, que dire de son sous-préfet alias Joseph Kabila catapulté à  la tête de la République démocratique du Congo par la mafia internationale pour mieux piller ses richesses ? Qui a oublié la mort subite du sergent-major Arsène Ndabu Ndongala, chauffeur du feu colonel Mamadou Ndala le jeudi 2 octobre 2014 à  l'hà´pital de Beni après une crise ? Pourtant le mercredi 1 octobre, il avait comparu fort, il avait demandé à  la Cour de Beni de comparaître debout et avait parlé durant quatre heures. Est-c que c'est le même sort que les sbires d'alias Joseph Kabila voudrait appliquer à  Paul Mwilambwe avant le début du procès qui se tiendra illico presto après le sommet de la Francophonie.

Paul Mwilambwe, témoin clé de l'assassinat et crime d'Etat de Floribert Chebeya l'icà´ne des droits de l'homme en RDC, vient d'échapper de justesse à  l'assassinat par les sbires d'alias Joseph Kabila à  Dakar

D'après nos fins limiers présent à  Dakar, le régime d'imposture d'alias Joseph Kabila, pour avoir organisé le XIVème Sommet de la Francophonie à  Kinshasa, a passé le flambeau à  Dakar pour le XVème Sommet de la Francophonie. Le régime de Kinshasa et le gouvernement légitime de Macky Sall doivent travailler ensemble. Depuis que le régime Kinshasa a su que Paul Mwilambwe est au pays Cheik Anta Diop, profitant de l'organisation du Sommet de Francophonie a depuis plusieurs mois déjà  largué sur le sol de Léopold Sédar Senghor des sbires avec un seul objectif: assassiner Paul Mwilambwe avant le procès Chebeya. L'opération de l'assassinat est coordonné depuis Kinshasa par le général-major Timothée Mukutu Kiyana, premier avocat général près de l`auditorat général. Le fameux Mukutu Kiyana est un tortionnaire connu de tous.

Général Mukutu Kiyana, le fameux magistrat militaire, tortionnaire et bourreau bien connu de tous.

Hier lundi 13 octobre 2014, aux environs de 9H30 alors qu'il faisait ses courses dans un petit marché de la cité de Dakar, un homme aux lunettes des hiboux avec les oreillettes aborde Paul Mwilambwe. Au Sénégal, les salutations ont une très grande importance. S`adresser à  quelqu`un sans l`avoir préalablement salué est une véritable offense dans ce pays. Le Rwandais sbire d'alias Joseph Kabila s'adressant à  Paul Mwilambwe, au lieu de prononcer "Nangadef" qui veut dire "Comment ça va ?". Dans une lallation rwandophone a dit: "Mangadef" ! Paul Mwilambwe, policier congolais a tout de suite saisi que l'intéressé qui le saluait n'était pas Sénégalais. 100 m plus loin il a croisé un second hiboux, lunettes fumées et oreillettes, deuxième bourde l'a appelé "Monsieur Mwilambo" au lieu de "Monsieur Mwilambwe". Paul a pris ses jambes à  son cou, se faufilant parmi les passants, en regardant en arrière tout en fuyant a remarqué que sentant que leur cible les échappait, les sbires se sont engouffrés dans une voiture dans laquelle ils étaient à  quatre. Connaissant un peu le quartier, il a pu semer les sbires d'alias Joseph Kabila. Depuis hier, Paul Mwilambwe est entré en clandestinité. Personne à  Dakar ne connait sa vraie identité de Paul Mwilambwe.

C'est ici l'occasion d'attirer l'attention du gouvernement le Sénégal n'a pas à  devenir l'Afrique du Sud où Paul Kagamé en promenade de santé y fait assassiner ses opposants. Le Sénégal est un pays démocratique qui respecte les droits de l'homme. Si par mégarde, les sbires d'alias Joseph Kabila parvenait à  assassiner Paul Mwilambwe, témoin clé de l'assassinat et crime d'Etat de Floribert Chebeya, l'image du gouvernement Macky Sall en prendra un coup et perdra de sa superbe. Car les Congolais de l'étranger qui tiennent à  ce que la vérité éclate ne l'accepteront pas. Paul Mwilambwe doit être protégé, il est en danger de mort ! Comment peut-on compter sur la justice si le témoin d'un odieux assassinat peut lui même se faire descendre. Le gouvernement sénégalais ne dira pas qu'il n'était pas au courant. Des sbires d'alias Joseph Kabila sont à  Dakar pour assassiner Paul Mwilambwe avant le procès qui doit se tenir après le XVème Sommet de la Francophonie.

A bon entendeur, salut !

Partager sur : Partager