Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Fusillade à  Ottawa: Ode à  M'zée Djamba Yohé, l'Encrier de l'Atlantique du Nord !

La tour de la paix de l'édifice central du parlement, à  Ottawa. Photo Réveil FM International

Que ressent-on lorsqu'on connait un endroit et que l'on apprend par les médias qu'un acte de barbarie s'y est commis avec mort d'homme ? Comment ne pas vivre une réminiscence de tout ce que l'on a pu voir, écouté et même les rencontres fortuites ? Au moment où les chaines infos passent en boucle l'attaque du parlement canadien à  Ottawa, et que la police canadienne ordonne aux Ottaviens de rester cloîtrer chez eux, comment ne pas penser aux compatriotes Congolais qui vivent à  Ottawa ? Et parmi eux, un érudit, une mémoire vivante: M'zée Djamba Yohé, l'Encrier de l'Atlantique Nord, qui nous informe matin, midi et soir. Jamais un Congolais n'a autant écrit comme lui! Rétro sur notre passage à  Ottawa. Alors Premier ministre, Jean-Marc Ayrault avait effectué le mercredi 13 mars 2013 à  Ottawa la première étape d'une visite officielle au Canada. Réveil FM international était accrédité pour ce voyage officiel. Jean-Marc Ayrault avait été accueilli avec pompe par le Premier ministre canadien, Stephen Harper ! Honneurs militaires, hymnes nationaux et 9 coups de canon pour Jean-Marc Ayrault sur la colline du parlement ! Ce mercredi 22 octobre peu après 10 heures-16 heures en France- dans l'enceinte du Parlement canadien d'Ottawa, une vingtaine de coups de feu ont été tirés. M'zée Djamba Yohé, malgré l'hiver rugueux, était venu nous voir à  l'hà´tel Fairmont Chà¢teau Laurie à  Ottawa et nous avions passé plusieurs heures ensemble. ?

Mercredi 13 mars 2013, Jean-Marc Ayrault passe en revue la Garde de Cérémonie. Photo Réveil FM International, archives

Jean-Marc Ayrault et le Premier ministre canadien Stephen Harper en causerie. Photo Réveil FM International, archives

La Colline du Parlement, en anglais Parliament Hill, est l'endroit où est situé le Parlement du Canada, à  Ottawa...En 1855, la ville est renommée Ottawa et accède, en 1857 au statut de capitale de la Province du Canada. La construction des édifices parlementaires autour d'une vaste esplanade (un immeuble pour le corps législatif au nord et deux édifices administratifs à  l'est et à  l'ouest) débute dès 1859 sur la colline, qui devient alors la Colline du Parlement.

Le choix d'un édifice à  l'architecture néogothique, plutà´t qu'un style inspiré du néoclassicisme alors en vogue aux États-Unis, est un symbole des liens qui unissent toujours le Canada à  la Grande-Bretagne, où le palais de Westminster vient d'être reconstruit dans ce style.

M'zée Djamba Yohé à  l'hà´tel Fairmont Chà¢teau Laurie à  Ottawa. Photo Réveil FM International

Ils prennent des pseudos car ils ont peur de se montrer. Contrairement aux bigorneaux et autres fantomas qui tapissent l'internet pour défendre la dictature totalitaire qui sévit en République démocratique du Congo, un régime usurpateur et d'occupation, M'zée Djamba Yohé, l'Encrier de l'Atlantique Nord existe, il est bel et bien vivant, sa plume navigue à  contre courant de défenseurs de l'imposture au Congo. Son combat pour un Congo libre et libéré est connu de tous et il ne s'en cache pas. Payés par le pouvoir de Kinshasa, certains écrivaillons, Vuvuzélateurs et thuriféraires essayent de s'attaquer abusivement à  l'Encrier de l'Atlantique Nord, sans doute pour le décourager. Ce n'est pas avec la bouche de l'Encrier de l'Atlantique Nord que les Joséphistes patentés arriveront à  manger leur piment ! Chaque attaque tarabiscotée est toujours repoussée avec vaillance ! M'zée Djamba Yohé est un grand frère à  qui nous avons beaucoup d'estime et du respect. Malgré l'utra-sécurité de l'hà´tel l'hà´tel Fairmont Chà¢teau Laurie à  Ottawa, l'Encrier de l'Atlantique Nord est venu me rendre visite, pas seul avec son comité d`accueil et nous avions passé 3h de bonheur ! Lorsque nous nous sommes séparés, il faisait tellement froid que je n'ai pas pu sortir dehors !

Florilège des Photos M'zée Djamba Yohé-Freddy Mulongo

L'Encrier de l'Atlantique Nord, M'zée Djamba Yohé. Photo Réveil FM International

M'zée Djamba Yohé et Freddy Mulongo. Photo Réveil FM International

Une vareuse rouge du hockey canadien. Photo Réveil FM International

M'zée Djamba Yohé et Freddy Mulongo. Photo Réveil FM International

M'zée Djamba Yohé et Freddy Mulongo. Photo Réveil FM International

L'Encrier de l'Atlantique Nord s'était placé derrière le piano et là  j'avais eu droit à  la musique classique de Beethoven, Schubert, Vilvaldi, Chopin et même du Mozart. Mais aussi quelques chansons congolaises.

M'zée Djamba Yohé au piano. Photo Réveil FM International

La surprise était de taille. Pendant que nous nous entretenions dans l'un des salons de l'hà´tel, un comité d'accueil des canadiens m`attendait de l'autre.

M'zée Djamba Yohé et Freddy Mulongo devant la statue de Wilfrid Laurier. Photo Réveil FM international

Djamba Yohé, Freddy Mulongo et des jeune canadiens. Photo Réveil FM International

Mzée Djamba Yohé, Freddy Mulongo et des jeunes canadiennes. Photo Réveil FM International

L'accueil à  Ottawa a été chaleureux. Photo Réveil FM International

Le grand au revoir de M'zée Djamba Yohé avant son départ. Photo Réveil FM International

Notre pensée va à  M'zée Djamba Yohé résident à  Ottawa. Tout a commencé devant un monument aux morts. Un homme armé d`un fusil à  ouvert le feu, tuant un militaire qui montait la garde, avant de pénétrer dans l'enceinte du Parlement rejoindre un ou plusieurs complices. Là  encore, de nouveaux coups de feu ont été tirés.

Un tireur abattu

Un agent de sécurité a été blessé. Très vite le centre de la capitale fédérale est bouclé par des commandos de la police. "J'étais en train d'enlever ma veste pour entrer au Parlement. J'ai entendu pop pop pop, peut-être des intonations, je ne sais pas vraiment. J'ai pensé que c'était de la dynamite de construction ou quelque chose comme ça mais un agent de sécurité est arrivé soudainement, nous emmenant dans le hall", raconte un député du parti libéral.

La police canadienne abat finalement un tireur. Le Premier ministre, présent dans le Parlement, a été évacué et mis en sécurité.

Hier, le pays avait relevé le niveau d'alerte terroriste après la mort d'un militaire, fauché par un jeune québécois.

Partager sur : Partager