Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Je vois la vie en Vosges II

L`abbatiale Saint-Pierre est l`église de Remiremont. Photo Réveil FM

Dans les Vosges, en plus d'être très belle, l'abbatiale de Remiremont est parée d'un remarquable cloché à  bulbe du 18ème siècle et possède une impressionnante crypte à  voutes d'arêtes du 11ème siècle. L`abbatiale Saint-Pierre est l`église de Remiremont, protégée avec sa crypte au titre de la loi du 31 décembre 1913 sur les monuments historiques. Elle est en majeure partie gothique même si la façade et le clocher ont été rebà¢tis au XVIIIe siècle. à€ l`intérieur, de belles décorations de faux marbre du XVIIe siècle décorent le chœ“ur orné d`un retable monumental, spécialement conçu pour l`exposition des chà¢sses de reliques. à€ droite du chœ“ur, se trouve la statue de Notre-Dame-du-Trésor datant du XIe siècle. Au-dessous du chœ“ur, une crypte composée de trois pièces date du XIe siècle. Dans la première pièce se trouvent différents tombeaux. Dans la deuxième, les voà»tes d`arêtes reposent sur des colonnes monolithes. Dans la troisième enfin, fermée au public, on a retrouvé des peintures murales. L`église a été récemment rénovée ainsi que son orgue.

Remiremont, l`abbatiale Saint-Pierre. Photo Réveil FM International

Vue de l'intérieur de l'abbatiale Saint-Pierre. Photo Réveil FM International

Le Grand Orgue de l'église abbatiale. Photo Réveil FM International

Vue en plongée depuis le perchoir. Photo Réveil FM International

Accolé à  l`église, l`ancien palais abbatial, de style classique, édifié par l`abbesse Anne Charlotte de Lorraine, fille du duc Léopold Ier, présente une belle façade. Photo Réveil FM International

Aujourd`hui, ce palais abrite le tribunal de Remiremont avec également l`hà´tel de ville de la commune. Photo Réveil FM International

L`ancienne horloge de l`abbatiale a été installée en 1855 par Jean-Baptiste Schwilgué, l`auteur de la troisième horloge astronomique de la cathédrale de Strasbourg. Elle a été motorisée vers 1950, puis remplacée. Vers 1989 elle a été restaurée par l`entreprise Sonorest de Colmar, mais pas dans son état d`origine (le rouage de mouvement n`a pas été reconstitué et l`horloge est présentée au musée Charles-de-Bruyère avec ses différentes parties déconnectées, du fait de l`utilisation de trois cloches de verre distinctes). Il s`agit vraisemblablement de la dernière grande horloge de Schwilgué.

L`ensemble des façades et toitures, sol de la cour, sol du jardin et sol du passage jusqu`aux murs de l`église ont été inscrits sur l`inventaire supplémentaire des monuments historiques le 31 mai 1965.

Il subsiste encore quelques maisons de chanoinesses des XVIIe et XVIIIe siècles dans le quartier de l`église et du palais.

La rue principale de la ville est la rue Charles-De-Gaulle. Cette rue possède des arcades, aux piliers fleuris de géraniums, témoins de l`urbanisme du XVIIIe siècle.

Partager sur : Partager