Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Blaise Compaoré, l'assassin de Thomas Sankara et Norbert Zongo à  Yamoussoukro ! Et alias Joseph Kabila avec ses 12 millions de morts: Floribert Chebeya, Fidèle Bazana, Mbuza Mabe, Mamadou Ndala...

Archives-le 18 janvier 2013, Blaise Compaoré, accueilli à  l'aéroport d'Abidjan. Compaoré, qui n'a jamais négocié avec son peuple, est affublé par des médias formatés du titre de "Grand négociateur"

Arrogant et suffisant, Blaise Compaoré se voulait le porte-étendard des tripatouilleurs constitutionnels en Afrique. La question que tout le monde se pose: si Laurent Gbagbo était encore Président de la Cà´te d'Ivoire, Blaise Compaoré allait-il se réfugier en Cà´te d'Ivoire ? L'élection présidentielle en Cà´te d'Ivoire c'est en 2015, si Ouattara n'est pas réelu que deviendrait Blaise Compaoré ? Le putschiste déchu sous la pression de la rue au Burkina-Faso, Blaise Compaoré, l'assassin de Thomas Sankara et du journaliste Norbert Zongo est sorti de son pays qu'il a dirigé de main de fer durant 27 ans sans partage, est sorti de son pays avec ses oligarques, dans un long cortège d'une trentaine de 4X4 pour Yamoussokro en Cà´te d'Ivoire. Il n'a pas osé prendre aller à  l'aéroport pour prendre l'avion. Blaise Compaoré a été installé dans une résidence d`Etat pour les hà´tes étrangers. `` Les services de l`hà´tel Président de Yamoussoukro lui ont servi le dîner hier (vendredi) et le petit déjeuner ce matin (samedi) ». Grande bà¢tisse surmontée d`un dà´me doré, la `` villa des hà´tes » jouxte le palais de l`ancien président ivoirien Félix Houphouà«t Boigny. La villa est surnommée aussi `` Giscardium » pour avoir accueilli comme premier invité l`ancien président français Valéry Giscard d`Estaing, lors de sa première visite officielle dans les années 1970.

Si Blaise Compaoré a pu s'en fuir du Burkina Faso par route pour joindre la Cà´te d'Ivoire qu'en sera-t-il pour alias Joseph Kabila, l'incapacitaire de Kingakati, ses Mammouths Joséphistes et Dinosaures Mobutistes alliés ? Atundu Liongo, un dinosaure Mobutiste qui s'est mué en mammouths Josephiste patenté serait encore bloqué à  Ouagadougou au Burkina Faso. En effet, Atundu Liongo et quelques joséphistes sont allés au Burkina Faso pour voir et constater comment Blaise Compaoré avec ses députés allaient tripatouiller la Constitution pour permettre au putschiste de Ouagadougou, après deux septennats et deux quinquennats de se cramponner au pouvoir. La révolution ne vient pas avec des sons de trompettes, voilà  comment Atundu Liongo et les courtisans envoyés d'alias Joseph kabila, après avoir passés quelques nuits sous des lits, chercheraient à  quitter le Burkina Faso par route pour rejoindre Kinshasa.

Le problème de la République démocratique du Congo, c'est alias Joseph Kabila, un imposteur, usurpateur qui trà´ne abusivement à  la tête de la RDC! Alias Joseph Kabila a ses complices, ce sont des vieux racailles ventripotents. Avec lui , ils ont pris en otage les institutions de la République, non pour servir le peuple mais plutà´t un individu. Parlementaires godillots nommés, ils sont des applaudisseurs, Djaleloïstes, mangercrates, corrompus jusqu'à  la moelle épinière, fourbes, roublards, requins: Evariste Boshab, Lambert Mende Omalanga, Modeste Mutinga Mutuishayi, Aubin Minaku, Léonbitch Kengo, Olivier Kamitatu, Antoine Ghonda Mangalibi, Edouard Mokolo , Louis Koyagialo, Charles Muando Nsimba, Gabriel Kyungu wa ku Mwanza... Ce sont des Congolais qui ont appuyé et soutenu le régime de l'imposteur alias Joseph Kabila qui n'a jamais gagné aucune élection en République démocratique du Congo. Les élections Louis Michel "Big Loulou" 2006 ont été taillées sur mesure pour celui qui était arrivé au Congo avec ses bottes de jardinier et sa kalachnikov en bandoulière en 1996. La fameuse Haute Autorité des Médias (HAM) à  sa tête un requin corrompu, Modeste Mutinga Mutuishayi va lui éviter un débat démocratique inscrit dans la Constitution de Transition. Le fourbe, roublard se fera récompensé par une nomination comme Rapporteur au Sénat.

La vraie racaille au Congo-Kinshasa, ce sont des vieux politicards-politicailleurs qui n'ont pour seul objectif que remplir leurs tubes digestives. Ils ont été Mobutistes avec Mobutu Sese Seko et sont devenus des Joséphistes avec alias Joseph Kabila. Sans idéaux, ni convictions et valeurs démocratiques, seul compte le ventre ! Pour se consoler de leur turpitudes, ils se font appeler "Excellence" alors qu'ils n'excellent qu'en médiocrité et corruption. En novembre 2011, pour mieux casser Etienne Tshisekedi qui est le grand vainqueur de l`élection présidentielle, pour quelques poignées de dollars américains, alors que la monnaie locale est le Franc congolais, les applaudisseurs godillots , ont tripatouillé la Constitution. Avec 70 millions d'habitants, l'élection présidentielle a été à  un tour...Et alias Joseph Kabila proclamé vainqueur avec 35%, quelle légitimité ?

Incorrigibles cette racaille des politicailleurs veut récidiver en tripatouillant l'art 220 qui limite à  deux mandats celui qui est élu président de la République. Pour eux, l'Etat-Nation dont chaque citoyen a des droits et devoirs ne compte pas. Si alias Joseph Kabila traversait à  pied le fleuve congo pour se réfugier chez l'ogre du Congo-Brazzaville, seront-ils avec lui ? Au Burkina Faso, pays des hommes intègres, ce sont des jeunes qui n'ont rien à  perdre qui ont renversé la table et le régime autocratique du putschiste Blaise Compaoré. Et en République démocratique du Congo ? Des écervelés qui clament pour protéger leur pitance que le Burkina Faso n'est pas la RDC n'ont rien compris. A l'heure d'internet, téléphones portables, chaines infos en continu, comment peuvent-ils réflechir ainsi ? Aujourd'hui, à  l'heure de la géolocalisation, tout s'est sait dans les secondes qui suivent.

Les apparatchiks en voulant à  tout prix toucher à  l'art. 220 de la Constitution pour se cramponner au pouvoir doivent déjà  commencer à  réflechir "soki eyindi tokobimela na nzela nini ?Kinshasa n'est pas Ougadougou, et la République démocratique du Congo n'est le Burkina Faso. La surprise risque d'être de taille ce jour là  ! Les faux prophètes de Baal, les marabouts et autres féticheurs qui écument Kingakati n'auront rien vu dans leurs radars.

Partager sur : Partager

La discussion continue ailleurs

1. Le mercredi 6 septembre 2023, 03:04 par Society for Cryobiology

linda45 | Society for Cryobiology

(…)

2. Le jeudi 7 septembre 2023, 09:20 par companylistingnyc.com

eleanorr35, Author at companylistingnyc.com

(…)