Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Sénégal: Avec Macky Sall, Dakar est devenue la "capitale francophone" du journalisme !

Macky Sall, le Président Sénégal: "Aucun journaliste n'est en prison au Sénégal"

La République démocratique du Congo, premier pays francophone en Afrique est un mauvais élève en matière du respect des droits de l'homme, mais surtout sur la liberté de la presse et d'expression. En République démocratique du Congo, les atteintes à  la liberté de la presse sont multiples et de façon inquiétante ces dernières années. Les différents rapports et alertes Le nombre d'arrestations de journalistes et fermeture des médias sont en augmentation. Seuls les coupagistes et thuriféraires du régime tirent leur épingle du jeu. Surtout que chaque sénateur, député, ministre joséphiste a son journal, sa radio et sa télévision. Aucun journal quotidien à  Kinshasa ne tire à  plus de 2500 exemplaires. Au King Fahd hà´tel, Macky Sall, le président sénégalais déclare devant les journalistes: "Je vous mets au défi de me trouver un seul journaliste en prison au Sénégal ? D'ailleurs, nous sommes entrain de travailler pour dépénaliser les délits de la presse " ! Au Sénégal, aucun journaliste n'est en prison. Des journaux quotidiens tirent à  plus de 150 mille exemplaires. Les Sénégalais achètent Leurs journaux comme ils achètent du pain chez le boulanger ou du riz chez un boutiquier du quartier.

Arrivée de Macky Sall pour la clà´ture du 43è Assises de l'UPF au King Fadh hà´tel à  Dakar. Photo Afrique Rédaction-Réveil FM International

Arrivée de Macky Sall pour la clà´ture du 43è Assises de l'UPF au King Fadh hà´tel à  Dakar. Photo Afrique Rédaction-Réveil FM International

Arrivée de Macky Sall pour la clà´ture du 43è Assises de l'UPF au King Fadh hà´tel à  Dakar. Photo Afrique Rédaction-Réveil FM International

Arrivée de Macky Sall pour la clà´ture du 43è Assises de l'UPF au King Fadh hà´tel à  Dakar. Photo Afrique Rédaction-Réveil FM International

Arrivée de Macky Sall pour la clà´ture du 43è Assises de l'UPF au King Fadh hà´tel à  Dakar. Photo Afrique Rédaction-Réveil FM International

Arrivée de Macky Sall pour la clà´ture du 43è Assises de l'UPF au King Fadh hà´tel à  Dakar. Photo Afrique Rédaction-Réveil FM International

Arrivée de Macky Sall pour la clà´ture du 43è Assises de l'UPF au King Fadh hà´tel à  Dakar. Photo Afrique Rédaction-Réveil FM International

Arrivée de Macky Sall pour la clà´ture du 43è Assises de l'UPF au King Fadh hà´tel à  Dakar. Photo Afrique Rédaction-Réveil FM International

Arrivée de Macky Sall pour la clà´ture du 43è Assises de l'UPF au King Fadh hà´tel à  Dakar. Photo Afrique Rédaction-Réveil FM International

La presse est relativement libre au Sénégal, car les Sénégalais se sentent libres dans l`à¢me. Il y a une multitude de publications et les journalistes peuvent traiter de tous les sujets sans inquiétude. Certes il y a eu dans le pays des plaintes contre des journalistes ou des journalistes emprisonnés mais ces dernières années ces cas sont devenus rares. Les principaux défis auxquels fait face la presse sénégalaise sont d`ordre économique. Bien qu`elle reçoive chaque année une subvention de la part du gouvernement, la presse sénégalaise souffre d`une mauvaise distribution des publicités, ce qui menace la viabilité de certains médias.

En effet, la publicité procure à  la presse une part importante de ses recettes. Contrairement au Congo-Kinshasa, où les imposteurs au pouvoir dirigent par défi ignorent que la liberté de la presse contribue à  la santé de la société. Car savoir, c`est pouvoir. Peu de gens peuvent gagner leur vie, tenir leur gouvernement responsable et assurer une éducation à  leurs enfants en l`absence du libre échange de l`information. Les citoyens ont besoin d`avoir accès à  des informations exactes, pertinentes, indépendantes et fiables. Il en va de même pour les entreprises et les marchés. Et pour les gouvernements aussi.

Dakar, la maison de la presse flambant neuf que le gouvernement sénégalais met à  la disposition des journalistes. Photo Afrique Rédaction-Réveil FM International

Roger Bongos et notre frère-ami Alioune Mbengue. Photo Afrique Rédaction-Réveil FM international

Freddy Mulongo et notre frère-ami Alioune Mbengue. Photo Afrique Rédaction-Réveil FM international

Roger Bongos et Freddy Mulongo se promenant la nuit sans inquiétude. Photo Afrique-Réveil FM International

La liberté de la presse maintient les sociétés et les économies dans un état dynamique, énergique et sain. Lorsque le libre échange des nouvelles et de l`information est interrompu, les individus en pà¢tissent. Les sociétés en pà¢tissent. Les économies en pà¢tissent.

Un "coupagiste" est celui qui n'écrit rien dans son journal, ne diffuse rien dans son média tant qu'il n'a pas été payé. Au Congo-Kinshasa, les coupagistes sont dans la même situation que les médecins qui ont signé le serment d'Hypocrate mais refusent de soigner et porter secours aux malades tant qu'ils ne sont pas payés.

Thuriféraire, collabo, griot, mythomane, Freddy Mulumba Kabwayi avec sa feuille de choux "Le Potentiel" de 2500 exemplaires, est un coupagiste patenté du régime d'imposture d'alias Joseph Kabila !

Conséquence du "Coupagisme" dans le métier. Les médias congolais encensent des cancres, ignares, médiocres et incapacitaires pour la simple bonne raison que ces derniers ont des moyens et ils payent.

Et les vrais problèmes sociétaux sont relégués au calandre grecque...dans pays où malgré ses potentialités humaines et ressources minières, les groupes électrogènes suppléent le délestage d'électricité, les suppresseurs celle d'eau courante et les véhicules 4x4 celle de routes décentes, cette situation aberrante est acceptée comme une fatalité. Les autres, autant dire l'immense majorité des citoyens, sont condamnés aux écoles bondées, aux maîtres évanescents et aux mouroirs des services d'urgence.

Dakar, la capitale sénégalaise a abrité, du 19 au 22 novembre 2014, la 43ème édition des assises de l`UPF. Une rencontre symbolique qui marque le renouveau de l`union de la presse francophone où quelques trois cent journalistes ont participé. participants. ``Le lieu et les dates des assises n`ont pas été choisies au hasard» avait confié le secrétaire général international de l`UPF, Jean Kouchner. Selon ce dernier, Dakar est le lieu adéquat pour la tenue de ces assises de l`UPF du fait que la capitale sénégalaise est celle de toute la francophonie pour cette année 2014. Il estime que la tenue de ces assises à  Dakar est un message fort lancé à  l`endroit de tous les journalistes francophones ; afin que ces derniers apportent leurs contributions dans ce renouveau de l`UPF.

Partager sur : Partager