Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

2O morts à  Kinshasa: Paul Nsapu hausse le ton sur le Vuvuzélateur Lambert Mende et menace Kanyama Esprit de mort de le traîner à  la CPI

Kinshasa, lundi 19 janvier 2015, l'un des 20 tués par les sbires et barbouzes d'alias Joseph Kabila

Kinshasa, les médecins et infirmiers tentent vainement de sauver un jeune mourant !

Kinshasa, c'est avec un petit sparadrap qu'un jeune congolais croit protéger sa blessure par balle réelle

20 morts à  Kinshasa où les sbires et barbouzes d'alias Joseph Kabila ont enfilé la tenue de la police congolaise pour tirer à  balles réelles sur des paisibles manifestants contre une loi électorale boutiquée par des Sénateurs godillots, corrompus et illégitimes. Depuis 2011, l'illégitimité des sénateurs à  la mangeoire d'alias Joseph Kabila, est criante ! Que vaut la décision d'un sénat illégitime ? Paul Nsapu Mukulu, le Secrétaire Général de la FIDH sort de ses gonds face aux mensonges du Vuvuzélateur Lambert Mende Omalanga qui parle de 4 morts: 2 policiers et 2 pillards ! Lambert Mende azangi ki ndoki té ! Le Goebbels d'alias Joseph Kabila, le Pinocchio du gouvernement d'imposture et d'usurpation dénie aux Congolais leurs morts. Paul Nsapu Mukulu d'habitude calme et serein n'a pas accepter les mensonges du Vuvuzélateur Mende. La FIDH avec ses investigateurs avait dénombré 14 morts. C'est encore la FIDH qui informe sur l'arrestation de Jean-Claude Muyambo et Franck Djongo, coupure total de l'internet, Sms et réseaux sociaux étant coupé en toute la République démocratique du Congo. Martin Fayulu se confiant à  Réveil FM International hier dans la soirée parlait de 20 morts ! Lambert Mende Omalanga n'a trouvé que 4 morts dont 2 étaient des schéqués, loubards et pillards!

Paul Nsapu Mukulu, secrétaire Général de la FIDH

Malgré les tueries de jeunes Kinois, Martin Fayulu, acteur politique d'opposition dans un quartier populaire de Kinshasa

Face à  tous ces morts, Paul Nsapu ne décolère pas. Il a pris son téléphone et a appelé le Général Celestin Kanyama "Esprit de mort" (+243999927424, +243 815147938) et le Colonel Elvis Thangu ( +243 898989807) pour leur dire de cesser avec les tueries de jeunes congolais. Les deux galonnés de la police congolaise risquent de se retrouver à  la Cours Pénale Internationale (CPI).

Un jeune kinois avec sa blessure

Des kinois même pas peur de la police d'alias Joseph kabila

Un blindé de la police anti-émeute

Des jeunes barricadent un quartier avec des pneus

Des policiers à  la place Victoire à  Kinshasa

Des sbires d'alias Joseph Kabila

Partager sur : Partager