Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

De Siem Reap à  Kampong Luong: villages flottants Tonle Sap au Cambodge

Freddy Mulongo à  Tonle Sap, village flottant au Cambodge. Photo Réveil FM International

En 2003 à  Kisangani dans la Province Orientale, j'avais beaucoup aimé les pêcheurs de Wagenia sur le fleuve Congo. L`Asie fait souvent rêver, le Cambodge est charmant, toutes ces images de petites maisons pittoresques s`élevant au dessus de l`eau dont nous étions abreuvés sur internet ou les reportages télés, elles sont devenues réalités avec notre visite des villages flottants à  Tonle Sap au Cambodge. C'est un des endroits ou l'on se trouve au plus prés de la vie cambodgienne et au contact de leur réalité de tous les jours. Ici, toute la vie se déroule autour de l'eau. Très poissonneux, paradis des pécheurs, il abrite des villages lacustres depuis la nuit des temps. Une grande partie des marchandises arrivent par le lac et c'est le poumon de Siem Reap, car les grandes routes pour rejoindre les autres villes sont en trop mauvais état. C'est le plus grand lac du Cambodge et sa mère nourricière.

Freddy Mulongo dans l'école flottante pour enfants des réfugiés vietnamiens. Photo Réveil FM International

Freddy Mulongo encourage le petit réfugié Vietnamien:"On peut être réfugié aujourd'hui et devenir quelqu'un demain". Photo Réveil FM International

Le Cambodge abrite le plus grand lac d`Asie du Sud-est, le Tonle Sap. Un véritable écosystème, un bassin de vie. En plus de sa faune et sa flore unique, ils sont aujourd`hui des millions d`hommes et de femmes à  dépendre des ressources du lac, entre pêche, irrigation et navigation tout au long de ces quelques 120 kilomètres d`eau douce. A la saison des hautes eaux (octobre à  janvier), le village de pêcheurs de Kompong Phluk est inondé et se retrouve sous plusieurs mètres du fait de la montée des eaux du lac Tonlé Sap. C'est la saison où il faut le visiter et cette excursion vous changera agréablement des temples qui auront fait votre quotidien jusqu'alors.

Le village flottant. Photo Réveil FM International

Un jeune pêcheur Cambodgien. Photo Réveil FM International

Des bateaux cambodgiens. Photo Réveil FM International

Le bateau cambodgien qui nous amène au village flottant. Photo Réveil FM International

Depuis Siem Reap, transfert jusqu'à  l'embarcadère au lac Tonlé Sap, dans le quartier des Roluos, et embarquement sur un premier bateau à  moteur pour rejoindre Kompong Phluk, en environ 30 mns (selon le niveau de l'eau). Petit tour dans la principale où on peut voir la vie locale se dérouler paisiblement, puis arrêt et visite de la pagode du village de pêcheurs, seul édifice construit en dur. Les autochtones sont organisés pour vivre en harmonie avec ce caprice du lac.

Freddy Mulongo et gendarme cambodgien. Photo Réveil FM International

Des gendarmes cambodgiens dans le bateau des participants de la conférence mondiale de l'Unesco sur le tourisme et culture. Photo Réveil FM International

La rivière Tonlé Sap traverse le Cambodge en une longue diagonale. Elle se jette dans le Mékong à  Phnom Penh, capitale du Cambodge. Le Tonlé Sap est d`une importance capitale pour plus de trois millions de Cambodgiens qui habitent ses environs proches, et abrite un écosystème d`une grande diversité. A proximité de Siem Reap (Angkor), le lac Tonlé Sap, traversé par la rivière du même nom, est le plus grand lac d`eau douce d`Asie du Sud-Est. Il est inscrit à  l`UNESCO au patrimoine naturel mondial depuis 1997. Autour de ce lac, et sur les rives de la rivière, de nombreux villages de pêcheurs se succèdent. Il n`est pas rare de croiser des embarcations caractéristiques du pays, habitations permanentes de familles de pêcheurs se laissant dériver au fil de l`eau.

Le cortège rentre à  l'hà´tel Méridien. Photo Réveil FM International

La jeep de gendarmes cambodgiens. Photo Réveil FM International

Le Tonle Sap est pour ainsi dire, recouvert de villages flottants, partout, tout le temps. Ou presque. Des gros, des très gros, des beaucoup plus petits, et parfois même des nomades qui se déplacent au gré du courant, qui soit dit en passant, ne se gène pas pour changer de sens deux fois par an. Un phénomène unique au monde et un mystère de plus pour ce grand Tonle Sap, qui s'est gardé de nous livrer tous ses secrets. Entre le village presqu`inaccessible, qui ne voit jamais passer le moindre touriste et qui ne dispose d`aucune réelle infrastructure, jusqu`à  la plus encadrée et balisée des promenades en bateau tout confort, la diversité est réelle.

Un tuk tuk devant l'hà´tel le Méridien. Photo Réveil FM international

Les drapeaux cambodgiens et celui de l'Unesco. Photo Réveil FM international

L'omniprésence des policiers. Photo Réveil FM International

Partager sur : Partager