Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

10 Questions à  Rolain Mena, le Secrétaire Général de Lisanga

Rolain Mena, le Secrétaire Général de LISANGA

Alors que les Dinosaures Mobutistes et Mammouths Joséphistes qui accompagnent la dictature féroce en République démocratique du Congo vont jusqu'à  tricher avec leurs cheveux en usant et abusant des colorants, Rolain Mena qui fait partie de la jeune et alternative génération de la classe politique congolaise, lui ne triche pas avec ses cheveux. Présent aux manifestations, marches, sit-in à  Paris pour parler de la RDC, Rolain Mena est aussi très actif sur les réseaux sociaux. Le Secrétaire Général de LISANGA a répondu à  nos questions avec une volubilité impressionnante sauf pour notre sixième question où Rolain Mena très prudent a enfilé et bien boutonné le costume d'acteur politique refusant d' insulter l'avenir. Rolain Mena demeure l'homme du 12 septembre 2011 pour avoir affronté six ministres rwandais lors d'une conférence de presse au Centre d'Accueil de la Presse Étrangère (CAPE).

1. Réveil FM International: Cher Rolain Mena, pouvez-vous nous préciser la différence que vous faites entre la résistance congolaise et l'opposition de manière générale, plus particulièrement en République démocratique du Congo ?

Rolain Mena: Notre pays, la République Démocratique du Congo, est sous l`emprise néfaste de forces négatives qui se cachent au sein de la communauté internationale et qui endeuillent nos populations depuis de trop longues années ! Aujourd`hui, grà¢ce au travail de mobilisation, d`information et de sensibilisation qui a été abattu par la diaspora en général et tout particulièrement par les combattants et les résistants, que je salue patriotiquement au passage, les congolais sont conscients de la déliquescence généralisée dans laquelle se trouve la Nation ! Aussi certaines structures, dont LISANGA que j`ai l`honneur de présider en tant que secrétaire général, se sont organisées en conséquence afin d`y mettre un terme ! Nous refusons de faire partie des institutions telles qu`elles existent aujourd`hui ! Nous les rejetons en bloc et en l`état, car nous estimons qu`il est inapproprié d`exercer une opposition démocratique face à  des criminels notoires et parce que nous sommes conscients que les dites institutions nous ont été imposées dans le but de servir des agendas cachés et des intérêts autres que ceux des congolais ! C`est ainsi qu`après avoir dénoncés les faits avérés, nous proposons de vivre la politique autrement que tout ce que nous avons connus jusqu`à  présent ! Succinctement, c`est en cela que la résistance responsable congolaise se différencie de l`opposition opportuniste en RDC !

2. Réveil FM International: Aphone, instrumentalisée, achetée et récupérée par le régime d'alias Joseph Kabila, il nous semble que l'opposition congolaise ressuscite de sa mort programmée car les événements de janvier dernier montrent qu'elle existe quand même ! Peut-il y avoir de jonction entre la résistance et l'opposition ?

Rolain Mena: Quand vous parlez d`opposition, j`entends par là , l`opposition dite institutionnelle car la `` résistance responsable » que prà´ne LISANGA, fait partie de l`opposition non institutionnelle ! Ceci dit, je pense qu`il faut féliciter ceux de nos compatriotes qui ont manifesté un très grand courage en répondant à  l`appel de manifester lancé par les leaders de l`opposition institutionnelle, contre la modification de la constitution au profit de monsieur `` Joseph Kabila », qui veut se maintenir vaille que vaille au pouvoir alors que la constitution qu`il a violé allègrement à  maintes reprises sous les yeux de ses opposants, le lui interdit catégoriquement ! La `` jonction » entre l`opposition et la résistance se limite là  ! En effet, ce n`est pas d`aujourd`hui seulement que les congolais tombent sous les balles des nervis de celui qui trà´ne au sommet des institutions dans laquelle l`opposition a fait le choix d`évoluer contrairement à  la résistance qui s`en tient complètement à  l`écart, les dénonce et œ“uvre pour l`avènement d`une autre manière de faire la politique, dans laquelle la souveraineté, les droits et les devoirs du souverain primaire seront totalement respectés ! Nous remarquons que l`opposition, qui a échoué sous tous les angles dans ses choix hasardeux, s`approprie maintenant le discours de la résistance, et nous disons que c`est très bien ! Nous lui proposons d`aller encore plus loin en s`alignant derrière cette résistance et à  accompagner la véritable dynamique qui se met en place au niveau de la diaspora, si elle est réellement soucieuse de l`essor du Congo et du bien-être du peuple congolais. Ce dont je doute complètement tant cette opposition fait beaucoup de bruit le jour à  Kinshasa et va ensuite encaisser ses émoluments la nuit à  Kingakati ! Vous savez, la nuit, au moment où les choses sérieuses se passent en Afrique, dixit le président Denis Sassou Nguesso ! Les congolais ne sont plus dupes et disent que la véritable opposition à  celui qui se fait appeler `` Joseph Kabila » et l`ensemble du système qu`il incarne, se trouve au sein de la diaspora ! LISANGA, via la résistance responsable qu`elle prà´ne, invite cette diaspora patriote, toutes tendances confondues, à  prendre ses responsabilités et à  s`assumer car compétente, elle n`est le marchepied de personne ! Concernant les événements de janvier dernier comme vous dites, personnellement et cela n`engage que moi, je soupçonne un agenda caché, concocté dans la pénombre et sur un coin de table dans lequel une partie des congolais a été envoyé à  la boucherie face à  des criminels sanguinaires sans foi ni loi, afin que l`on se serve comme prévu et convenu du sang versé dans le but d`assouvir des ambitions égocentriques ! Au niveau de LISANGA, nous travaillons sur ce dossier afin d`éclairer la lanterne du peuple congolais souverain et extirper au grand jour les anguilles qui sont sous la roche ! Les apprentis sorciers apprendront à  leurs dépends qu`au-dessus de tous les plans macabres des hommes, il y a celui dominant de DIEU ! J`ai dit !

Rolain Mena, le Secrétaire Général de LISANGA

3. Réveil FM International: Vous êtes le Secrétaire Général de LISANGA. Ce dernier est-il un rassemblement, un groupement, un mouvement ou un parti politique ?

Rolain Mena: LISANGA qui est persuadé qu`aucune structure, aussi outillée soit-elle, ne peut à  elle seule remporter la bataille contre les fossoyeurs du Congo sans le concours et/ou l`apport d`autres mouvements, est une organisation politique qui prà´ne l`union dans la diversité ! Mais attention, tout celui qui n`a pas au centre de ses préoccupations, l`essor du Congo et le bien- être du peuple congolais d`abord et avant tout, ne peut en aucun cas faire partie de LISANGA dont la légitimité et la vocation sont de promouvoir et d`avoir en son sein, les dirigeants du Congo de demain ! D`ailleurs, pour fin mars 2015, LISANGA organise encore un rassemblement des politiciens congolais de la diaspora ! Avançons désormais ensemble et vivons la politique autrement que tout ce que nous avons connu de désastreux jusqu'à  présent ! Redessinons la politique nationale congolaise valablement, au sein d'un leadership d'équipes animé d'ambitions légitimes collectives ! Il est temps que la jeunesse, la nouvelle classe politique et les nouvelles élites de la diaspora viennent franchement au-devant de la scène, prennent leurs responsabilités et s'assument pleinement pour faire comprendre à  tous les apprentis sorciers que nous ne raisonnons pas toutes et tous selon l'épaisseur des billets verts ! Les invitations sont lancées dans la diaspora et nous avancerons, forts de nos soutiens tant politiques que financiers et médiatiques, avec ceux qui veulent réellement avancer !

4. Réveil FM International: On ne peut pas parler de Rolain Mena sans ignorer son apport dans l'APARECO. Son ADN vous colle un peu à  la peau. Mais après avoir travaillé d'arrache-pied avec Honoré Ngbanda, ce dernier vous a remercié en monnaie de singe. "Obima na APARECO bredouille" dit-on ! Vous et le pasteur Faustin Shungu, ancien Secrétaire Général de l'APARECO, vous avez été virés comme des malpropres par un communiqué sans que vous ayez eu le temps de vous expliquer et d'être entendu. La dictature règne-t-elle au sein de l'APARECO ?

Rolain Mena: Il y a belle lurette, pour les raisons bien connues de sa `` haute hiérarchie », que j`ai tourné définitivement et sans réserve la page de l`APARECO dont je reconnais malgré tout la pertinence, la force et la véracité du propos ainsi que la vision pour le Congo de demain ! J`en suis totalement imprégné comme je le dit toujours et très franchement, pour l`heure - soyons intellectuellement honnêtes - je ne vois pas d`autre discours plus satisfaisant que celui de l`APARECO en ce qui concerne le traitement efficace du dossier catastrophique congolais ! Pour autant, il y a une énorme différence entre la théorie et la pratique ! Dire c`est une chose, être capable de faire ce que l`on dit, c`est bien autre chose ! Malgré des compétences avérées et notoires, auxquelles je rends nettement ici hommage car nous avons travaillé durement ensemble pendant presque 10 ans, il existe au sein de cette structure dont le chef tient à  briller seul sans éclairer ses sujets, qu`il s`évertue plus à  fanatiser au lieu de se servir de son expérience pour contribuer à  en faire des élites éclairées et les projeter ensuite dans le microcosme politique congolais, un dogme indéracinable basé sur le culte incontournable de la personnalité, qui relie l`APARECO à  une période dramatique encore bien présente dans notre mémoire collective et qui est ubiquitaire dans l`esprit de quelques meneurs de ce mouvement ! Ou du moins, de ce qu`il en reste ! Il suffit d`aller sur leur site, d`écouter leur radio et de lire certains échanges conflictuels sur Internet et les réseaux sociaux pour en être persuadé ! Quel gà¢chis ! C`est regrettable, vraiment dommage et je suis très loin de m`en réjouir car de très bonnes choses pour le pays et pour le peuple congolais auraient pu être réalisées si l`APARECO était restée sur sa ligne de conduite native, celle qui m`avait intimement convaincue d`y évoluer, et avait ensuite joint le geste, l`action, les actes à  la parole ! Ceci dit, ainsi va la vie et seul m`intéressent aujourd`hui les atouts et les idéaux de LISANGA qui veut passer à  présent du cadre de concertations entre les différentes structures de la diaspora qui partagent sa vision, à  celui d`un véritable consortium de ralliement de toutes les forces qui veulent redessiner valablement et concrètement les pourtours de la politique nationale congolaise !

5. Réveil FM International: Comment faire pour que l'image de LISANGA ne puisse pas souffrir de votre passé dans l'APARECO. L'esprit de Nganda est-il encore sur vous ?

Rolain Mena: LISANGA doit s`imposer ! Non pas en étant hautain, insolent, méprisant, dédaigneux, suffisant et condescendant, comme le sont certaines structures de la place, mais par la qualité du travail qu`il est capable d`abattre grà¢ce à  la valeur du casting par lequel passe toute personne qui veut rejoindre notre organisation ! Il est temps de rendre ses lettres de noblesse à  la fonction politique, qui a été désacralisée à  cause de nos antivaleurs suicidaires depuis des décennies ! Voilà  le seul et unique esprit qui est sur moi et que je trouve Divin !

Rolain Mena, le Secrétaire Général de LISANGA

6. Réveil FM International: Les Belges disent qu'ils sont prêts à  financer les élections de 2016 en République démocratique du Congo. Or les élections Louis Michel de 2006 sans débat démocratique inscrite dans la Constitution de transition qui ont placé et maintenu alias Joseph kabila sur le trà´ne du Congo, les belges y sont pour quelque chose. En 2011, l'élection présidentielle a été réduite à  un tour, malgré des fraudes et tricheries, alias Joseph Kabila a été encore une fois proclamé vainqueur. Les Belges n'ont jamais rien dit. Peut-on croire aux élections en RDC ? Peut-on croire aux Belges qui s'immiscent dans les affaires congolaises mais sont incapables de résoudre les problèmes chez eux ?

Rolain Mena: Monsieur Freddy Mulongo, vous êtes journaliste parfaitement conscient de la déliquescence généralisée dans laquelle se trouve notre pays et rien que le fait que vous posiez cette question, devrait suffire aux personnes auxquelles vous faites allusion pour qu`ils se rendent réellement compte que les congolais ne sont plus dupes ! J`espère vraiment que toutes ces têtes pensantes vous lisent et si ce n`est pas le cas, nous ferons de telle sorte que cela le soit !

7. Réveil FM International: Tout le monde parle des élections comme si c'est une panacée. La diaspora congolaise n'a jamais voté et les candidats de la diaspora ne sont pas éligibles n'est-ce pas une aberration quand on sait le poids de la diaspora congolaise dans l'économie de la RDC ?

Rolain Mena: En effet, vous faites bien de rappeler que la diaspora congolaise participe à  envoyer des millions en RDC ! Aussi, je vous rétorque mot pour mot ce que je vous avais déjà  dit dans le passé : Les élections made in le soi-disant ``Joseph Kabila» et sa bande, ne nous intéressent pas ! Ce que nous voulons mettre en place, c`est un processus sérieux et digne d`intérêt qui nous emmènera vers des élections crédibles et respectueuses de la vérité des urnes ! Ce n`est pas parce que nous voulons légitimement libérer le Congo de nos envahisseurs méchants et de nos anti-valeurs suicidaires, voire mettre fin aux crimes barbares perpétrés contre les Congolais que nous - qui faisons partie de la nouvelle élite - devons coà»te que coà»te devenir des prostitués politiques et adopter ainsi les mêmes méthodes stupides que le conglomérat d`aventuriers qui a actuellement l`effectivité du pouvoir et qui cède, grà¢ce à  des contrats léonins scandaleux et infà¢mes, des pans entier de nos terres aux plus offrants. Bien au contraire, nous devons persévérer dans la mobilisation, la conscientisation, la sensibilisation et l`information de nos populations tout en convaincant, à  l`extérieur, les grands décideurs de ce monde sur le fait qu`il n`est nullement besoin de massacrer notre Peuple et de promouvoir des corrompus dans la région des grands lacs pour bénéficier des richesses du sol et du sous-sol Congolais sur le court, le moyen, le long et le très long terme. C`est avec nos arguments qu`ils nous respecteront et nous considéreront comme des interlocuteurs valables et non des irresponsables corrompus prêts à  vendre leur pays à  vils prix ! Les Congolais sont - et ils l`ont constamment démontré tout au long de leur histoire, un peuple hospitalier et pacifique. De ce fait, il suffit de coopérer avec son élite patriotique, responsable et compétente et ainsi mettre en place un partenariat `` win-win », basé sur un troc profitable à  tous. Nous avons fortement besoin de la science et de la technologie des occidentaux pour exploiter valablement nos richesses naturelles et mettre en place des infrastructures solides qui permettront aux Congolais de s`auto-administrer rentablement au bénéfice du Congo en particulier et des intérêts de ses partenaires historiques en général ! Voilà  la démarche que je préconise dans LISANGA et dans laquelle j`évolue dorénavant : `` Désormais convaincre, encore et toujours, jusqu`à  la victoire finale qui pointe le bout de son nez à  l`horizon ! »

8. Réveil FM International: Le 28 février 2015, LISANGA avait organisé une conférence débat à  l`IUT de Bobigny, et une autre est à  venir pour le 29 mars de cette même année. Vous semblez mettre le turbo ! Pourquoi ?

Rolain Mena: Nous le répétons encore et sans ambages, nous misons sur la jeunesse, la nouvelle classe politique et les nouvelles élites, toutes catégories et toutes tendances confondues ! La diaspora est parfaitement compétente, légitime et outillée pour diriger le Congo de demain ! Forts de ses soutiens, LISANGA invite cette jeunesse, cette nouvelle classe politique ainsi que toutes ces nouvelles élites compétentes, outillées, patriotes, matures et honnêtes de la diaspora à  converger les unes vers les autres, à  capitaliser le travail abattu depuis de longues années et à  constituer une force suffisamment convaincante afin de faire entendre leur voix dans le but de redessiner valablement l'ensemble de la politique nationale congolaise qui vogue actuellement et depuis des décennies, dans les caniveaux ! C'est ce que le peuple souverain ainsi que les grands décideurs démocrates de ce monde, attendent de nous ! C`est dans ce sens que nous donnons de nouveau rendez-vous aux congolais, pour ce faire, ce samedi 29 mars 2015 prochain à  l'Institut Universitaire Technique (IUT) de Bobigny de 13h30 à  17h ! Le président Fanfan Longa a parfaitement résumé, au travers de son propos lu devant l'assemblée le samedi 28 février dernier, lors de la conférence débat initiée par LISANGA et ses partenaires, dont l'Alliance Des Forces Congolaises, AFC en sigle, la pensée et les idéaux qui nous animent toutes et tous pour l'avènement d'un Congo nouveau et prospère, débarrassé de ses démons, au propre comme au figuré, dans lequel il fera bon vivre pour tout le monde ! Si c`est cela que vous appelez mettre le turbo, alors nous sommes d`accord !

Rolain Mena, le Secrétaire Général de LISANGA

9. Réveil FM International: Personne ne dénonce les 100 mille dollars de caution demandés par la CENI de Malu Malu aux candidats présidents de la République. N'est pas une autre aberration qui prouve à  la place du monde, qu'on ne devient pas Président de la RDC pour ses idées, convictions et son programme. Il faut être un apparatchik, un dinosaure Mobutiste ou Mammouth joséphiste pour accéder à  la fonction de servir...Quels sont d'après vous les critères qui peuvent être imposables à  tous, sans discrimination, pour être candidat président de la République ?

Rolain Mena: Dans votre question, vous faites bien de dénoncer ce qui doit l`être ! Les élections en RDC et dans le passé, dans l`ex Zaïre, ont toujours été de la mascarade, de l`enfumage et du foutage de gueule du peuple congolais ! Pour LISANGA, effectivement, le plus important ce ne sont pas les élections en elles-mêmes, mais les conditions, les infrastructures, les processus, les cheminements, les consignes qui vont être appliquées et imposées à  tous afin de parvenir à  des élections dignes de ce nom ! Pour cela, nous comptons sur toutes les nouvelles élites, qu`elles soient politiques, intellectuelles, religieuses, philosophiques, scientifiques, financières, économiques, militaires ou médiatiques ! Toutes et tous doivent relever les manches pour que les choses bougent, changent et évoluent dans la bonne direction ! Sans oublier ceux de nos partenaires qui partagent les mêmes idéaux de paix et de démocratie que nous ! C`est le sens du grand chantier entamé par LISANGA et ses partenaires ! Pour être candidat président de la République, si nous commencions d`abord par respecter totalement la constitution, toute la constitution et rien que la constitution, nous aurons fait un grand pas en avant !

10. Réveil FM International: Dans certains milieux autorisés, on parle de vous comme d`un responsable politique en devenir. Ce qui explique que les politiciens actuels s`intéressent de plus en plus à  votre personne. Quelle est votre appréciation et dans quel état d`esprit cela vous met-il ?

Rolain Mena: Bien que cela fasse toujours plaisir d`être reconnu et considéré par ses pairs, je suis totalement serein par rapport à  tout ce qui se dit en bien ou en mal me concernant et je garde la tête bien sur les épaules. Faisons le travail que nous avons à  faire et laissons DIEU faire le sien car ce qu`il aura décidé, sera ! Quant aux combattants, ceux qui disent cela d`eux, ont totalement tort, même s`il est vrai que d`aucuns puissent constater des distorsions regrettables et dommageables parmi eux ! Ils ont abattu un travail de mobilisation titanesque en occident et à  l`intérieur du pays malgré les risques de périls ! Félicitons-les, encourageons-les et sachons leur rendre hommage comme il se doit ! Ceci dit, ces derniers ont toujours clamés haut et fort qu`ils sont et resteront les gendarmes du peuple. Il convient donc à  toutes les élites actuelles et passées, de tenir compte de cette mise en garde patriotique car elle signale qu`ils auront un rà´le important dans le Congo de demain ! Personnellement je trouve cela très bien ! Pour autant, je pense qu`il appartient à  la jeunesse et la classe politique actuelles ainsi que les nouvelles élites responsables, compétentes et honnêtes, de venir maintenant au-devant de la scène, d`apporter de la valeur ajoutée au travail des combattants, d`œ“uvrer en conséquence et de prendre leurs responsabilités car la fonction politique a été gravement endommagée et totalement désacralisée à  la fois par nos antivaleurs suicidaires héritées de la défunte deuxième république, et de la présence du soi-disant `` Joseph Kabila » à  la tête de notre pays !!! Je le dis sans ambages et sans réserves aucunes ! A nous d`inverser irrémédiablement la tendance afin de redessiner valablement les pourtours de la politique nationale congolaise comme je le dit souvent ! C`est ainsi que nous serons considérés par le souverain primaire congolais ainsi que les puissants de ce monde, comme étant des interlocuteurs sérieux et dignes du plus grand intérêt ! C`est le sens même du combat et de l`engagement de LISANGA lorsque nous parlons de pratiquer ensemble, unis dans la diversité, une Résistance responsable !

Partager sur : Partager