Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Affaire "Y EN A MARRE": Macky Sall tape le poing sur la table contre alias Joseph Kabila, l'incapacitaire de Kingakati !

Macky Sall le président élu sénégalais est titillé par l'imposteur de Kinshasa

Président par ruse et effraction, alias Joseph Kabila l'incapacitaire de Kingakati, est un dictateur ! Photo Réveil FM International, archives

Trop, c'est trop ! Les Gestapistes de l'ANR ont encore frappé avec les arrestations arbitraires à  Kinshasa des activistes de la société civile. Habitués à  bastonner, arrêter, emprisonner des journalistes et activistes des droits de l'homme congolais comme bon leur semble, et qui n'ont qu'un seul modèle que celui de la dictature mobutienne, les Gestapistes sont entrain d'amener alias Joseph kabila à  sa perte comme jadis ils avaient fait avec Mobutu Sese Seko. Et alias Joseph Kabila n'est pas du reste. Cela la troisième fois, que l'incapacitaire de Kingakati titille le président Sénégalais Macky Sall. L' imposteur de Kinshasa placé à  la tête du Congo par la mafia internationale s'évertue à  tacler Macky Sall, un légitime qui a gagne l'élection au pays Teranga.

Les arrestations à  Masina de Fadel Barro, Aliou Sané, Malal Talla (Mouvement Y en a marre) ainsi que Ouedraogo Sibiri, (de Balai Citoyen) ne sont pas anodines. Alias Joseph Kabila est fà¢ché contre les activistes de droits de l'homme. Floribert Chebeya et Fidèle Bazana ont été assassinés au poste de police de Kin-Mazières. A Réveil FM International, nous avons recensé les trois fois qu'alias Joseph Kabila titille le président sénégalais élu Macky Sall:

1. Au XIVème Sommet de la Francophonie tenu à  Dakar, c'est la République démocratique du Congo qui devait passer le flambeau de la Francophonie au Sénégal. L'imposteur de Kinshasa qui dirige par défi, ayant écouté le discours du président français François Hollande qui déconseillaient les Dinosaures, Mammouths et autres Brontosaures politiques de ne pas céder aux sirènes de la présidence à  vie mais de croire à  l'alternance politique en Afrique...Quelques jours auparavant Blaise Campaoré du Burkina Fano venait de se faire éjecter par la rue. C'est par la petite porte que celui qui a dirigé de main de fer le Burkina Faso sortait par la petite porte. Très courroucé par le discours de François Hollande, alias Joseph Kabila, l'incapacitaire de Kingakati prenait ses cliques et claques, sans crier garde ni prévenir, il retournait à  Kinshasa. Et lors de la conférence de presse de l'élection de Michaà«lle jean au poste de Secrétaire Général de l'OIF, le Kadogo était déjà  dans l'avion prêt à  atterrir à  N'djili.

2. Le procès du policier Paul Mwilambwé témoin de l'assassinat de Floribert Chebeya se déroule à  Dakar au Sénégal. Kinshasa fait tout pour brouiller les pistes. Freddy Mulumba Kabwayi, du journal Le Potentiel et le thuriféraire du régime d'alias Joseph Kabila, lors des Assises de l'UPF à  Dakar avant le Sommet de la Francophonie, est venu avec une délégation de 12 personnes dont 5 "Ngulu" ont disparu dans la nature. Ces barbouzes de la présidence sont venus en lieu et place des journalistes. Les 7 autres n'étaient que de la fratrie de Freddy Mulumba: cousine, tante, oncle, neveu...sans stylos, ni microphones, ni caméras, des journalistes bizarres ! Il y a plus de trois mois André Kimbuta, le gouverneur de la ville de Kinshasa est allé avec plusieurs mallettes d'argent afin de surdouer voire corrompre les juges sénégalais dans le procès Paul Mwilambwé dans lequel la justice sénégalaise réclame la comparution de John Numbi, l'homme de main d'alias Joseph Kabila et assassin de Floribert Chebeya. André Kimbuta a reçu une fin de non recevoir et rentrer bredouille à  Kinshasa.

3. Les arrestations arbitraires de membres du collectif "Y'EN A MARRE" à  Kinshasa, n'est qu'un camouflet. Alias Joseph Kabila et sa bande espèrent faire pression voire du chantage sur la justice sénégalaise pour la non extradition de John Numbi. Alias Joseph Kabila, un psychopathe amnésique a simplement oublié que c'est grà¢ce à  Abdou Diouf , l'ancien Secrétaire Général de l'OIF qui a violé la Charte de la Francophonie qui exige la bonne gouvernance, le respect des droits humains, la liberté d'expression... que le XIII ème Sommet de la Francophonie s'était tenue à  Kinshasa en novembre 2012 alors qu'alias Joseph Kabila venait de frauder les élections.

Alias Joseph Kabila titille le Sénégal, mais jusqu'à  quand ? En internationalisant les arrestations arbitraires, alias Joseph Kabila doit savoir qu'il n'y a plus que des résistants-patriotes-combattants congolais qui se battent contre sa dictature. La société civile du monde entier a braqué ses yeux sur lui. Alias Joseph Kabila vient de prouver encore une fois qu'il n'est qu'un piètre dictateur sans vergogne, après sa capture, il ira tout droit la CPI pour haute trahison, forfaiture et usurpation de fauteuil présidentiel. La République démocratique du Congo est membre de l'Union Africaine (UA), chaque africain a droit de s'y intéresser. Elle membre de l'ONU, un Vietnamien, Japonais, Brésilien, Chilien, Hollandais...peut s'intéresser à  la RDC qui n'est pas la propriété privée d'alias Joseph Kabila. On sait comment ce dernier est arrivé à  Kinshasa en 1997: avec des bottes de jardinier et une kalachnikov en bandoulière !

Partager sur : Partager