Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Guadeloupe: Gerty Archimède (1909-1980), première avocate guadeloupéenne, femme de conviction et de combats

Guadeloupe, Freddy Mulongo avec le buste de Gerty Archimède en face de la Mairie de Morne-à -l'eau. Photo Réveil FM International

Gerty Archimède, née en 1909 à  Morne-à -l`eau (Guadeloupe) fut, en 1939, la première Afro-descendante à  devenir avocate. Engagée en politique au parti communiste, elle devint, en 1946, deux ans après que les femmes eurent le droit de voter et d`être élues (ordonnance du 21 avril 1944), la seconde Afro-descendante à  entrer à  l`Assemblée nationale (après Eugénie Éboué). Cette militante féministe deviendra maire-adjointe (1953) puis maire de Basse-Terre. C`est Gerty Archimède qui, en aoà»t 1969, évita à  l`activiste afro-américaine Angela Davis, et à  ses camarades, d`être arrêtés pour propagande anticolonialiste, alors qu`ils étaient de passage en Guadeloupe.

Guadeloupe, la Mairie de Morne-à -l'eau. Photo Réveil FM International

Aînée d'une famille de cinq enfants, Gerty est la fille de Justin Archimède, qui fut élu maire de Morne-à -l'Eau en 1912. Avocate guadeloupéenne, elle fut la première femme inscrite au barreau de la Guadeloupe en 1939.

Elle mène une active carrière politique. En 1945, elle est élue conseillère générale sur la liste d`entente prolétarienne social-communiste avant d'être élue députée de la Guadeloupe, membre du groupe du PCF du 10 novembre 1946 au 17 avril 19513 et d'être avec Eugénie Éboué-Tell l'une des deux premières femmes députées de Guadeloupe. En 1948, elle adhère au Parti communiste français, qui la désigne pour le représenter dans de nombreuses conférences à  travers le monde.

Guerre 1914-1918: Morne-à -l'eau à  ses héroïques enfants morts pour la France. Photo Réveil FM International

En 1952, elle réintègre le barreau de la Guadeloupe, puis est élue en 1953 adjointe au maire de Basse-Terre, Élie Chauferein, tout en continuant ses activités d`avocate, avant de le remplacer jusqu`en 1956.

Militante féministe, elle crée en Guadeloupe une fédération de l'Union des Femmes Françaises (proche du PCF) pour soutenir ses efforts pour obtenir l'application de la sécurité sociale et du droit à  la retraite pour les femmes de Guadeloupe. Elle contribue activement à  la transformation de la fédération UFF en Union des Femmes guadeloupéennes.

Un bronze en sa mémoire a été inauguré le 13 décembre 2002 sur le boulevard maritime de Basse-Terre. La rue Gerty-Archimède dans le XIIe arrondissement de Paris porte son nom depuis 2006, suite à  un vœ“u des élus communistes parisiens. Le 27 janvier 2007, Ségolène Royal lui rend hommage lors de sa campagne électorale.

Le Musée Gerty-Archimède est installé dans une maison autrefois habitée par la personnalité guadeloupéenne ; situé au 27 de la rue Maurice Marie-Claire à  Basse-Terre, il porte le label Maisons des Illustres depuis 2012.

Le 14 janvier 2011, lors de la cérémonie d'inauguration d'un nouvel amphithéà¢tre à  l'UAG de Saint-Claude, le jury divulgue les résultats après un référendum en annonçant que Gerty Archimède sera la personnalité antillaise qui donnera son nom à  l'édifice.

Le 15 aoà»t 1980, Gerty Archimède meurt à  l`à¢ge de 71 ans. Devant sa tombe, une foule s`est réunie, témoignage de l`immense amour que lui vouait la population guadeloupéenne. Femme de conviction, de combats, elle n`a cessé de lutter pour les plus démunis de ses frères. Première avocate de Guadeloupe en 1939, puis première femme député en 1946 : c`est la pionnière de l`émancipation de la femme guadeloupéenne, elle a ouvert la voix aux jeunes générations.

Partager sur : Partager