Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

La Halle Pajol-XVIIIe: Manuel Valls et Anne Hidalgo ont signé, aux cà´tés des partenaires de Paris et de l'Etat, le contrat de la ville 2015-2020

7 mai 2015, Paris XVIIIe, Manuel Valls, Premier ministre au Centre sportif Micheline Ostremeyer. Photo Réveil FM International

Un événement important s'est passé à  Paris, le vendredi 7 mai 2015: la signature du contrat de ville entre la capitale et l'Etat porte sur la période 2015-2020 avec pour objectif le développement des quartiers en difficulté de Paris, des "must go zones", selon les termes d'Anne Hidalgo. "C'est là  qu'il faut aller", a lancé la maire de Paris, par allusion à  la polémique qui avait été lancée par Fox news sur certains quartiers de la capitale, qualifiés de "no go zones". L'événement a eu lieu au au gymnase Micheline Ostermeyer, rue Pajol dans le XVIIIe arrondissement de Paris. Les journalistes voulaient savoir : où est Jean-Paul Huchon, le président de la région Ile-de-France ? Il devait pourtant être présent. Le Premier ministre, Manuel Valls profite subtilement de cette opportunité pour apporter son soutien à  la candidature de Claude Bartolone, tête de liste PS aux élections régionales en Ile-de-France, en décembre 2015. D`un événement local, seule cette information sera retenue et relayée par les médias !

Anne Hidalgo, la Maire de Paris. Photo Réveil FM International

Face aux parisiens, Anne Hidalgo s'est exprimée sans notes. Photo Réveil FM International

Énergique, c'est avec passion qu'Anne Hidalgo parle de Paris. Photo Réveil FM International

Anne Hidalgo parle de Paris avec son cœ“ur. Photo Réveil FM International

Manuel Valls, Premier Ministre, et Anne Hidalgo, Maire de Paris, ont signé jeudi aux cà´tés des partenaires de Paris et de l'Etat, le Contrat de Ville 2015-2020 qui définit la nouvelle géographie prioritaire, les axes stratégiques et les moyens pour améliorer le cadre de vie des habitants des quartiers populaires. Paris a fait de ses quartiers populaires une priorité. Ces dernières années, la Ville, l`Etat et la Région se sont fortement engagés pour le développement des services publics, le soutien aux associations, la construction et la rénovation des logements, la mise en œ“uvre de parcours de réussite éducative, l`accès à  la santé, à  la culture ou à  l`emploi. Mais les fragilités sociales demeurent et nécessitent une mobilisation de chaque instant.

Manuel Valls, Premier ministre. Photo Réveil FM International

Manuel Valls est apparu très volontariste pour Paris. Photo Réveil FM International

Manuel Valls, Premier ministre. Photo Réveil FM International

Manuel Valls, Premier ministre. Photo Réveil FM International

C`est dans la poursuite de cette mobilisation en faveur de la réduction des inégalités et du dynamisme des quartiers qu`a été élaboré le Contrat de Ville 2015-2020, qui a pour priorités la jeunesse et l`éducation, l`emploi et la formation, ainsi que la participation citoyenne. Grà¢ce au dialogue constructif des différents partenaires, les huit arrondissements qui étaient concernés par la politique de la ville ont été maintenus dans la géographie prioritaire. Cette nouvelle géographie identifie 20 quartiers. Paris a aussi souhaité maintenir une attention pleine et entière aux quartiers qui ont connu des améliorations et ne sont plus dans la géographie prioritaire, mais dont la situation reste fragile. Ainsi, à  Paris, ce sont 339 221 habitants qui bénéficieront d`un accompagnement dans le cadre de ce contrat. Un budget de 26 millions d`euros ! Le contrat de ville 2015-2020 engage l`action de l`Etat, de la Ville de Paris et de leurs partenaires dans les domaines de l`éducation, de l`emploi, de la santé, du logement, etc. Il concerne vingt quartiers populaires parisiens, `` qui concentrent difficultés sociales et économiques », selon la mairie de Paris. Huit arrondissements sont concernés, dont le XVIIIe. Le contrat de ville mobilise un budget de 26 millions d`euros.

Déjà  impliqués au quotidien dans les quartiers, les bailleurs sociaux, la CAF, la Région, l`Education Nationale, le Parquet, Pà´le Emploi, la Mission Locale, la Préfecture de Police, l`Agence Régionale de Santé et la Caisse des Dépà´ts sont désormais aussi signataires de ce contrat, aux cà´tés de la Ville et de la préfecture de Paris.

`` Je suis très heureux d`accueillir la signature du contrat de ville dans mon arrondissement, avait indiqué fièrement Eric Lejoindre, le Maire du XVIIIe. C`est un beau symbole. La Halle Pajol est une excellente démonstration de ce que peut être une reconquête urbaine réussie. » Pour lui, ce `` contrat de ville a du sens : il définit les priorités de la ville et de l`Etat, dans les domaines éducatifs, de l`emploi et du participatif ».Anne Hidalgo et Manuel Valls partenaires... Aujourd'hui, la maire (PS) de Paris et le Premier ministre signeront le contrat ville 2015-2020.

Eric Lejoindre, Maire du XVIIIe. Photo Réveil FM International

Manuel Valls et Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports. Photo Réveil FM International

Manuel Valls et Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports. Photo Réveil FM International

La Halle Pajol, nouvel éco-quartier inauguré en juillet 2014, était en effervescence. Une heure et demie avant l`arrivée du Premier ministre, l`ambiance est déjà  tendue. Dehors, les policiers sécurisent les lieux, attentifs aux moindres faux pas. Pendant ce temps, des petits groupes se forment sur le parvis. Ils sont journalistes, organisateurs, membres de la mairie, d`une association, ou simples curieux.

Les marionnettes de Capoeira. Photo Réveil FM International

La troupe de l`association Capoeira Viola attaque une démonstration d`art martial afro-brésilien sur le parvis. Pirouettes et gestes de lutte s`enchaînent avec énergie et bonne humeur. Photo Réveil FM International

17h. Excitation, tension et effervescence se font subitement sentir. Un mouvement de foule entraîne les plus curieux sur l`esplanade de la Halle Pajol. Dans le désordre, au milieu de la cohorte des photographes, les voitures officielles arrivent. Manuel Valls et Anne Hidalgo, protégés de près par des agents de sécurité, font leur apparition et entrent dans le gymnase, non sans quelques difficultés. Eric Lejoindre, maire du 18e arrondissement, Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, et Myriam El Khomri, secrétaire d`Etat chargée de la Politique de la Ville (et élue du 18e), les suivent de près.

Partager sur : Partager