Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

RDC-Viols des femmes: Sœ“ur Angélique Namaika, une femme exemplaire et engagée, prix Nansen 2013

30 septembre 2013 à  Genève, Sœ“ur Angélique Namaika très entourée lors de la remise du prix Nansen. Photo Réveil FM International

30 septembre 2014 à  Genève, Soeur Angélique Namaika très entourée lors de la remise du prix Nansen. Photo Réveil FM International

30 septembre 2013 à  Genève, Sœ“ur Angélique Namaika très entourée lors de la remise du prix Nansen. Photo Réveil FM International

Il est vraiment triste de constater que des thuriféraires-griots trompettent à  tout vent"Sisa Bidimbu" pour leur soudard de "Raïs" qui est arrivé au Congo, sans un clou, avec des bottes de jardinier et une kalachnikov en bandoulière, qui depuis planque plus de 25 milliards de $ dans les îles vierges britanniques. C'est ignoble et affolant. Avec alias Joseph Kabila qui dirige par défi, la RDC est dernier dans le classement du PNUD pour le développement humain. Depuis 14 ans que l'incapacitaire de Kingakati trà´ne, alias Joseph kabila a été incapable d'octroyer ne fut-ce qu'une carte d'identité aux Congolais. C'est quoi donc le "Sisa Bidimbu" pour cet imposteur et usurpateur venu de nulle part ?

Est-ce que les congolais de la RDC connaissent la soeur Angelique Namaika ? Les autorités congolaises ont-elles déjà  pris la peine d'aller dans la Province Orientale, au Nord-Ouest de la République pour rencontrer la nonne et parler avec elle ? Sœ“ur Angélique Namaika pour ses compatriotes à  Dungu dans la Province Orientale, ce que le gouvernent congolais fantoche n'a jamais fait pour ses concitoyens. Elle soutient, aide et accompagne les femmes violées à  redevenir femmes à  part entière malgré des blessures profondes subies. La ville de Genève avait mis sa plus belle robe pour recevoir soeur Angélique Namaika. C'est elle qui a été lauréate du Prix Nansen, décerné par le Haut-Commissariat aux réfugiés de l'ONU (HCR), doté de 100.000 dollars. La religieuse congolaise de 47 ans avait reçu la distinction Nansen pour les réfugiés en récompense pour son action en faveur des femmes rescapées de la sauvagerie de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA), mouvement de guérilla ougandais parmi les plus brutaux d'Afrique.

Avec son Centre pour la réintégration et le développement, Sœ“ur Angélique, a transformé la vie de plus de 2 000 femmes et jeunes filles qui avaient été chassées de chez elles et brutalisées, principalement par les rebelles de la LRA.

Beaucoup des femmes qu`elle a secourues témoignent d`enlèvements, de travail forcé, de coups, de meurtres, de viols et d`autres violations des droits fondamentaux. L`approche personnalisée mise en œ“uvre par la religieuse aide les survivantes à  guérir de leurs traumatismes et des atteintes qu`elles ont subies. En plus des violences dont elles ont souffert, ces femmes et jeunes filles vulnérables sont souvent ostracisées par leur propre famille et leur communauté en raison des épreuves qu`elles ont traversées. Il faut des soins particuliers pour leur permettre de guérir et de recoller les morceaux de leur vie brisée. Sœ“ur Angélique y parvient en leur donnant la possibilité d`apprendre un métier, de créer une petite entreprise ou de retourner à  l`école.

Les témoignages de ces femmes montrent les résultats remarquables de son travail pour les aider à  prendre un nouveau départ. Beaucoup d`entre elles l`appellent d`ailleurs affectueusement `` mère ». Depuis 2008, on estime que 320 000 personnes ont été forcées de fuir dans la province Orientale de la RDC, parfois à  plusieurs reprises. Ce rapport, préparé par le HCR et l`Observatoire des situations de déplacement interne (IDMC), met en lumière les raisons pour lesquelles la violence de la LRA a provoqué des traumatismes aussi profonds et durables, pour les personnes enlevées comme pour des centaines de milliers de déplacés qui ont encore peur de rentrer chez eux.

"Sisa Bidimbu" pour les Bonobo cravatés et autres pseudos intellectuels, griots du régime d'alias Joseph Kabila: c'est sans doute avoir 8 jeeps 4X4 dans son parking, sans routes praticables et lorsqu'il pleut il faut une autre jeep amphibie pour sortir et circuler dans la ville; c'est avoir une villa où l'électricité est délestée avec des incommensurables conséquences pour les appareils électro-ménagers; c'est accepter que le gouvernement illégitime vous accorde et vous coupe l'internet selon son bon vouloir; c'est accepter des criminels ensanglantés narguent des paisibles citoyens...Et pourtant les images de la soeur Angélique sont belles et parlantes: On y voit de l'amour, du sourire, de la bonté... On ressent de la compassion surtout de la simplicité dans la persévérance avec des femmes violées et leurs enfants.

Partager sur : Partager