Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Hôtel du gouvernement à  Kinshasa: 3 questions à  ...Jean Kalama-Ilunga

Le 21 juillet 2015, le lendemain de son inauguration en grande pompe, des ouvriers congolais ont manifesté leur mécontentement pour non paiement par la société chinoise qui a empoché 41 millions de dollars. A l'heure de la lutte anti-terrorisme jouer au jacobinisme en centralisant à  outrance plusieurs ministères dans un seul bà¢timent relève de l'inconscience politique. Les apparatchiks Joséphistes corrompus habitués à  exiger des commissions (30 à  50 % sur chaque projet) se sont bien servis. 41 millions pour un bà¢timent qui ne dépasse pas 8 millions est la conséquence de la mauvaise gouvernance du régime d'alias Joseph Kabila. Nous avons interrogé Jean Kalama-Ilunga, du Front Civil de la Résistance Populaire pour en avoir le cœ“ur net.

1. Réveil FM International: Un hà´tel du gouvernement de 17 étage à  Kinshasa pour quoi faire ? A l'heure de la lutte anti-terroriste est-ce que l'aspect sécuritaire est pris en compte ?

Jean Kalama-Ilunga: Le lundi 20 juillet 2015, ils étaient tous là , endimanchés, certains assoupis ou bà¢illant de fatigue, forcés d'être présents à  cette ''distraction'' tenant lieu d'inauguration du nouvel immeuble! Construire un immeuble d'intérêt public est une bonne chose! Quoiqu' immeuble qualifié "d'intelligent" et de tous les superlatifs, il n'en reste pas en moins qu'une banalité au regard des ouvrages qui s'érigent partout dans le monde! En y réfléchissant profondément, je me suis interrogé sur l'intérêt voire l'utilité de cet immeuble de 17 étages qui ressort plutà´t comme du gaspillage baptisé, tambours battant: "hà´tel du gouvernement"! Loin d'être paranoïaque, j'ai focalisé d'abord ma réflexion sur l'aspect sécuritaire du concept! Cet aspect essentiel a été élagué lors de la mise en place de l'ouvrage. Effectivement, pour des raisons de sécurité, nulle part au monde, des ministères d'un gouvernement ne sont localisés ni regroupés dans un seul immeuble, même pour des raisons d'économie! Du reste, la ville province de Kinshasa présente un désordre structurel qui empêche toute lisibilité relatif à  l'aménagement du territoire! La partie centre et Sud Est de Kinshasa n'est qu'un tas de détritus d'une commune à  l'autre ! Rien que le relevé financier du cahier de charge de cet immeuble à  17 étages aurait mieux servi à  l'aménagement de la partie de la ville de Kinshasa sinistrées: notamment les éboulements, la réalisation du schéma directeur des réseaux routiers, ainsi que la réhabilitation des voies d'accès coupés en vue d'éviter l'enclavement….

2. Réveil FM International: Arrivée au pouvoir en 2001 de la manière dont on sait, alias Joseph Kabila avait trouvé 11 provinces. Aujourd'hui la RDC a 26 provinces dont la majorité n'ont pas d'infrastructures...N'a-t-il pas une contradiction dans le fonctionnement politique d'alias Joseph Kabila: Jacobinisme avec un hà´tel de gouvernement à  Kinshasa et décentralisation à  outrance avec 26 provincettes ?

Jean Kalama-Ilunga: Nombreuses personnes congolaises ou étrangères ont du mal à  cerner la lisibilité sur la complexité de la situation en RDC voire la problématique relative à  l'incurie des crises qui y sévissent parce que les petits esprits, en quête permanente de facilité et d'intérêts mesquins égoïstes, constituent la tendance lourde qui bloque notre société! Comme vous venez de le souligner précédemment, en RDC, avec l'option de 26 provincettes dont la majorité souffre d'une carence aigue d'infrastructures, Joseph "Kabila" ne vient-t-il pas de démontrer toute la légèreté qui encadre sa '' pseudo gouvernance''? Pourquoi cette précipitation? N'est-ce pas le prélude à  une balkanisation délibérée? Lorsqu'un trublion comme Muanda Nsemi, après avoir reçu sans aucun doute, des émoluments sonnants et trébuchants des services de Joseph ''Kabila'' se permet d'appeler à  la sécession du Bas-Congo, a-t-il mesuré la manière du comment vivre ensemble? A-t-il pensé aux relations interethniques par lesquels les différentes tribus s'encanaillent entre elles? Le passé étant riche d'enseignements, la contradiction est flagrante entre le jacobinisme avec cet hà´tel du gouvernement et la décentralisation précipitée repoussée par les congolais et qui cache un plan de déstabilisation de la RDC!

3. Réveil FM International: A la longue ne faudra-t-il pas doter chaque province d'un hà´tel du gouvernement?

Jean Kalama-Ilunga: Kinshasa n'est pas la République Démocratique du Congo! Mais l'idée de doter chaque province d'un ''hà´tel du gouvernement'' me séduit! En effet, un gouvernement de la république est susceptible de se réunir partout sur le territoire national! Le Front Civil de Résistance populaire est déterminé à  mettre un terme aux embrouillaminis pilotés par Joseph ''Kabila'' qui fait tout pour s'accrocher illégalement et illégitimement au pouvoir! J'en appelle solennellement au peuple congolais, muni du drapeau national, pour un soulèvement populaire sur le territoire national en vue de sonner le glas de Joseph ''Kabila'' à  la tête des institutions de la RDC qu'il a prises en otage! J'en appelle aux militaires et policiers congolais de se ranger du cà´té du peuple, du cà´té de la légalité aux travers les articles 63 et 64 de la Constitution!

Je vous remercie!

Partager sur : Partager