Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Vidéos. La campagne "Congo désir" supplante celle de "Kabila désir" qui fait flop !

Nous ne nous battons pas pour des individus , nous nous battons pour que la République démocratique du Congo puisse nous substituer. Pour que le Congo de Kimpa Vita, Simon Kimbangu, M'Siri, Ngongo Lutete, Patrice Emery Lumumba puisse nous demeurer il faut que la génération actuelle et les suivantes se battent contre la balkanisation, pour la bonne gouvernance, pour la démocratie, le respect des droits humains...Que le Grand Congo puisse retrouver sa place dans le concert des nations.

"Congo désir" est mouvement populaire et citoyen

Pour un coup de maître, c'est une grande réussite. Freddy Kita le Secrétaire Général de Démocratie Chrétienne, parti cher à  Eugène Diomi Ndongala a lancé depuis Paris-La Défense, la campagne "Congo désir" qui doit mener les congolais à  s'approprier leur destin commun. Comme un feu de brousse "Congo désir" est entrain de gagner du terrain sur le territoire de la RDC, au sein de la diaspora congolaise mais aussi dans les médias internationaux. Une conférence de presse est prévue mi-septembre à  Paris.

Profito-situationniste, le Dinosaure Mobutiste qui est devenu Mammouth Joséphiste, Tryphon Kin Mulumba ex-rebelle du RCD-Goma, en bon Apparatchik du régime de Kinshasa, avait lancé il y a plusieurs mois à  Bruxelles "Kabila désir". Le manque d'adhésion à  sa campagne "Kabila désir" qui n'a pour membres que Kin Key, sa femme, ses enfants et membres de sa famille, les élections étant une boussole, pour mieux soutirer de l'argent à  alias Joseph Kabila, le mangeriste Tryphon kin Key Mulumba est sorti du bois. Il est venu à  Paris et Bruxelles, il a vanté les mérites de son président alias Joseph Kabila. Le meilleurs d'après lui entre les quatre. Alors que sans comparaison aucune, Joseph Kasa-Vubu étant le premier président à  l'indépendance est un mérite en soi. Le Picsous de Masimanimba Tryphon Kin Key est un amoureux de l'argent, un corrompu. Hier il léchait les bottes de Mobutu Sese Seko, aujourd'hui avec le même logiciel il chante les louanges d'alias Joseph Kabila.

Tout flatteur vit au dépend de celui qui l'écoute avait dit Jean de la Fontaine. Face à  l'échec de sa campagne "Kabila désir" et surtout au départ d'alias Joseph Kabila, en bon girouette politique et retourneur de casaque, Tryon Kin Key Mulumba risque sans honte nous chanter un jour qu'il fragilisait le régime de l'intérieur.

Partager sur : Partager