Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

RDC: Quand sonne le glas, alias Joseph Kabila fuyard de la 70è Assemblée générale ordinaire de l'ONU

De plus en plus isolé, alias Joseph est un homme seul. Il est le problème de la République démocratique du Congo. Malgré ses média-mensonges coupagistes qui claironnent que le Kadogo est le "Raïs", alias Joseph Kabila, l'incapacitaire de Kingakati est dans les mauvais draps. L'imposteur, fait Président de la République démocratique du Congo par la mafia internationale pour mieux piller les ressources congolaises, sait que ses jours sont comptés sur le trà´ne usurpé. Alias Joseph Kabila est un nullard qui n'a jamais compris le rà´le d'un chef de l'Etat. Un chef de l'Etat protège ses citoyens et les étrangers qui habitent sur son territoire, il pratique de la bonne gouvernance, pousse au respect des droits de l'homme... Mais alias Joseph Kabila a profité de sa position usurpée pour massacrer, assassiner, tuer les congolais. L'Assemblée générale de l'ONU est le seul cadre où les grands et petits pays ont la parole. C'est le cadre de rencontres formidables entre chefs d'Etat.

Quand sonne le glas, alias Joseph Kabila doit partir

L`Assemblée générale est le principal organe délibérant, directeur et représentatif de l`ONU. Composée des représentants des 193 États Membres de l`Organisation, elle offre un forum multilatéral de discussion unique sur tout l`éventail des questions internationales abordées dans la Charte. La fuite d'alias Joseph Kabila s'explique par des raisons suivantes:

1. Se sachant illégitime car n'ayant jamais gagné aucune élection en République démocratique du Congo, alias Joseph Kabila s'est cru tout permis. Naïf, grà¢ce à  ses mafieux soutiens, le joueur de Nitendo a cru qu'il pouvait maladroitement à  continuer à  diriger le Grand Congo en massacrant, tuant, pillant et faisant des arrestations arbitraires sa marque de fabrique. Alias Joseph Kabila avec ses 12 millions de morts dans sa conscience est allé trop que ses soutiens occidentaux lui ont tourné le dos. C'est en terre africaine que le Président Barack Obama a parlé du bien fondé de l'alternance politique dans un pays et que le tripatouillage constitutionnel pour se maintenir à  vie sur le pouvoir est dangereuse pour la démocratie. Alias Joseph Kabila a balayé sur le revers de la main cette lumineuse remarque. Même Louis Michel "Big Loulou" ne soutient plus alias Joseph Kabila, pris à  partie à  plusieurs reprises par la diaspora congolaise, le député européen se défile...Alias a eu trop peur de se déplacer pour New-York à  l'Assemblée générale de l'ONU, évitant d'être mal accueilli et sermonné.

2. Les reniements et trahisons font partie de la politique surtout si on place sa confiance aux girouettes et retourneurs de vestes, de surcroît mangeurs à  tous les rà¢teliers. Les Dinosaures, Mammouths et Tyrannosaures repus qui l'ont soutenu et ont fait d'alias Joseph Kabila un Mobutu sans Mobutu, qui quittent son radeau dictatorial lui. Il est quand même étonnant que les Olivier Kamitatu, Modeste Mutinga Mutuishayi, José Endundu et autres qui ont été dans la mangeoire d'alias Joseph Kabila 14 ans durant, qui ont tripatouillé à  plusieurs reprises la même Constitution pour faire voter l'incapacitaire de Kingakati, qui ont même retour les deux tours de l'élection présidentielle à  un tour...Ils évoquent la Constitution mais pas la mauvaise gouvernance, les contrats léonins, le pillage des ressources, le gouvernement fantoche dirigé par Kigali...Les troubadours politiques, politicailleurs et girouettes ont plusieurs tours dans leur imagination. La non présence d'alias Joseph Kabila a été la peur de prendre l'avion pour New-York à  la 70è Assemblée générale ordinaire de l'ONU au risque d'un coup d'Etat. Rien n'est à  exclure. Devenu Mobutu par ses agissements autocratiques et tyranniques, alias Joseph Kabila sait les mangercrates Mobutistes qui ont écumé sa mangeoire, qui se désolidarisent en cascade de sa politique dictatoriale alors que durant 14 ans ils lui ont mangé dans la main, le feu est dans la demeure.

3.Alias Joseph Kabila court à  sa propre perte. Son imposture et usurpation n'auront duré que 14 ans. Nul ne sait ce qui peut se passer demain en RDC. Quand sonne le glas, c'est le signe indien par excellence.

Quand sonne le glas , les dinosaures, Mammouths et tyrannosaures quittent le navire. Fuir l'Assemblée générale de l'ONU par peur d'être renversé est une là¢cheté. La voix de la RDC ne doit-elle pas être entendue à  l'ONU par celui qui se fait appeler "Raïs" ? Grà¢ce à  ses conseillers universitaires, alias Joseph Kabila sait, dans que dans un pays démocratique où la Constitution est respectée, l`alternance politique est une règle constante. Dans un Etat démocratique le président en fin de mandat doit pouvoir quitter l`arène politique dans la sérénité et la sécurité. Il félicite celui ou celle qui l'a battu à  l'élection présidentielle, une remise et reprise est requise et il ou elle quitte le Palais présidentiel et reprend son ancien métier tout en bénéficiant de la protection pour avoir servi le pays à  la haute fonction. Or alias Joseph Kabila n'a pas les mains propres. Son régime totalitaire, tyrannique est ensanglanté, sa gestion est entachée de crimes, de corruption, de détournements de deniers publics et de violation de la Constitution.

Fuir l'Assemblée générale de l'ONU à  New-York et ignorer les 26 hommes d'arme de la Monusco présents au Congo, est une bêtise.

Partager sur : Partager