Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Photos. Visite officielle de Manuel Valls au Japon, les journalistes accrédités à  Matignon quittent Paris pour Osaka

L'étiquette du bagage de Freddy Mulongo. Photo Réveil FM International

Le badge de Freddy Mulongo pour le Japon. Photo Réveil FM International

Le Premier ministre Manuel Valls effectue un voyage officiel au Japon. Les journalistes accrédités à  Matignon ont quitté Paris-Roissy Charles de Gaulle pour Osaka au Japon. Osaka est la troisième plus grande ville du Japon, l'île principale sur laquelle se trouve également Tokyo, au bord de l'océan Pacifique, plus précisément dans la baie d'Osaka. En voyage officiel, jamais sans mon "Canard Enchaîné" et "Le Parisien", l'hebdo et le quotidien sont mes préférés de la presse française. Je prends soin aussi d'amener avec moi, le nouveau SAS de Gérard de Villiers "Le programme 111" sur le nucléaire iranien. Je dévore les 307 pages et comme tous les confrères je m'endors. Les services dans la cabine plus que parfait et l'avion de la République après 12 heures de vol à  atterri à  9 heure (heure locale) à  Osaka. Il faisait 23 ° !

L'avion de la République française sur le tarmac de Roissy. Photo Réveil FM International

L'avion de la République française sur le tarmac de Roissy. Photo Réveil FM International

Freddy Mulongo à  bord de l'avion de la République française. Photo Réveil FM International

Freddy Mulongo à  bord de l'avion de la République française. Photo Réveil FM International

Piloté par un officier de l'armée de l'air, le décollage à  Paris-Roissy Charles de Gaulle comme l'atterrissage à  Osaka au Japon ont été faits dans l'excellente condition.

Les autoroutes japonaises sont très propres. La propreté de la ville d'Osaka est à  couper du souffle. Pas un papier qui traîne par terre, pas des tas d'immondices qui par ici et par là . A Kinshasa, les thuriféraires du régime tyrannique qui pérorent matin, midi et soir sur la révolution de la modernité devraient peut-être faire un petit tour au Japon pour se rendre compte, c'est quoi la modernité.

Partager sur : Partager