Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

7 novembre prochain à  Zurich: Grande marche patriotique de vigilance contre les profito-situationnistes des régimes tyranniques: Mobutu (32 ans) et alias Joseph Kabila (14 ans déjà )

Pour mieux combattre il vaut mieux connaitre son adversaire et ses alliés. La classe politique congolaise est truffée des caméléons Mobutistes patentés qui ont l'habitude de prendre la couleur du régime en place. Ce sont des Mobutistes avec leur logiciel usé des 32 ans de la dictature de Mobutu qui ont fait d'alias Joseph Kabila le "Raïs". L'incapacitaire de Kingakati, est devenu un Mobutu sans Mobutu. Il faut exorciser toutes les dictatures dont le seul logiciel usé a été abondamment utilisé pour faire de l'imposteur alias Joseph Kabila, un Mobutu Bis.

Alias Joseph Kabila est responsable de ses crimes au Congo

Les démissions en cascade des apparatchiks du régime pour leurs peaux ne doivent émouvoir que les naïfs. La République démocratique a besoin d'un vrai changement pour entamer sa renaissance. Croire que c'est avec des vieux dinosaures, mammouths qu'on va reconstruire le Congo est une grave erreur. Les congolais n'ont plus besoin qu'on lui catapulte de nouveau un autre imposteur venu la planète mars pour diriger le Congo. Ceux qui ont soutenu, accompagné le régime dictatorial d'alias Joseph Kabila sont autant grillés que lui. Ils sont comptables avec lui du pillage des ressources, des massacres, tueries, arrestations arbitrires...

Le 7 novembre prochain à  Zurich, la grande marche sera pour la vigilance tous azimuts. Les démissionnaires n'ont qu'à  démissionner, ils devaient démissionner à  la première heure de la dictature tyrannique, pas à  la 25 heure après 14 ans dans le chaudron de la mangeoire d'alias Joseph Kabila. Le peuple n'est pas con. Au lieu du peuple d'abord, les adeptes du ventre d'abord sont des opportunistes et profito-situationnistes qui savent tirer les marrons du feu à  différentes circonstances. Quitter un radeau en perdition, à  la dérive avant qu'il ne coule ne signifie pas qu'on n'a aucune responsabilité. Au Congo, il y a eu plus de 12 millions de morts.

Le samedi 7 novembre, grande marche de vigilance à  Zurich en Suisse

Partager sur : Partager