Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Photos. Barreau de Paris. Colloque sur le devenir démocratique de l'Afrique "Paix, sécurité et résolution des conflits" !

Dr. Aurore Lunduelo. Photo Réveil FM International

Mohamed Kadamy de l'amicale panafricaine. Photo Réveil FM International

Myriam Thiam, guinéenne très engagée. Photo Réveil FM International

Impossible de relater tout ce qui s'est passé le vendredi dernier dans le prestigieux auditorium du barreau de Paris. Pour avoir présidé l'ouverture du colloque et le premier panel, je peux simplement face à  la crème de l'intelligentsia africaine dans la salle: des anciens ministres, des députés, des militants engagés, on se serait attendu à  des joutes verbales...Mais non, l'ambiance était apaisée, sereine lors du Colloque sur le devenir de l'Afrique "Paix, sécurité et résolution des conflits". Les personnalités de Djibouti, du Tchad, Mali, Sénégal, Bénin, Congo Brazzaville, de la Cà´te d'Ivoire, Guinée Conakry, République Centrafricaine, République démocratique du Congo, de Madagascar...

Paul Dima, avocat au barreau; Freddy Mulongo, journaliste et modérateur; Freddy Kita, acteur politique, initiateur de la campagne "Congo désir". Photo Réveil FM International

Paul Dima, avocat au barreau; Freddy Mulongo, journaliste et modérateur; Freddy Kita, acteur politique, initiateur de la campagne "Congo désir". Photo Réveil FM International

Freddy Mulongo, journaliste, modérateur et Emery Okundji, député national du Fonus. Il fait partie de la Dynamique de l'opposition avec le MLC, l'UNC et l'Ecidé en RDC. Photo Réveil FM International

Rolain Mena De gauche à  droite, Bob Bolabwe Mbokoso (RPDR), Rolain Mena (LISANGA) et François Mbuku (FMK), ensemble pour le Congo !

Nous publions ce témoignage sur Facebook de Rolain Mena de Lisanga publié 7 novembre à  00:37 Merci aux organisateurs ! Le "Colloque sur le devenir démocratique de l'Afrique", qui s'est tenu ce jour vendredi 6 novembre 2015 de 14h à  18H, dans le premier arrondissement de Paris aux abords du mythique 36 quai des orfèvres et auquel nous avons assisté au nom de LISANGA, a été extrêmement riche en enseignements ! Une partie de la crème panafricaniste de la diaspora, composée d'anciens ministres et autres responsables tant politiques qu'associatifs de divers horizons, a été valablement représentée et c'est avec délectation que j'ai suivi très attentivement les interventions pertinentes des uns et des autres ! L'adage "on en apprend tous les jours" m'est apparu évident et a trouvé ici toute sa signification ! Dans l'auditorium de la prestigieuse maison du barreau de Paris, j'ai été agréablement surpris de rencontrer quelques compatriotes engagés dans le combat pour la libération du Congo de la mainmise étrangère et de nos anti-valeurs suicidaires, dont Bob Bolabwe Mbokoso, Freddy Mulongo, Toussaint Bondonga, François Mbuku, Freddy Kita, Armand Mavinga, et d'autres... Franchement, j'ai passé une très agréable et enrichissante après midi dans cet endroit réservé généralement aux grands avocats et autres outillés juristes ! Lorsque l'un des intervenants à  affirmé, non sans raison, que LA JUSTICE est la colonne vertébrale d'une Nation, et que sans justice il ne peut y avoir de paix, je n'ai pu m'empêcher d'avoir une pensée affectueuse, fraternelle et patriotique pour une amie qui exerce la profession d'avocate à  Kinshasa - elle se reconnaîtra - à  laquelle je souhaite, de même qu'a tous ses collègues, plein succès aujourd'hui et dans le Congo de demain ! Cela ne peut être que bénéfique à  la Mère Patrie ! Des rencontres et des séances de travail comme celles d'aujourd'hui, j'en redemande sans réserve aucune !

Rolain Mena

LISANGA

Le premier panel présidé par Freddy Mulongo, journaliste sur "Rà´le des institutions africaines et les actions des partenaires de l'Afrique dans la résolution des conflits" a eu pour intervenants: Paul Dima, avocat au barreau de Paris sur le thème:"L'Afrique et la Cour Pénale Internationale"; Bah Oury, ancien ministre de la Guinée Conakry sur le thème:"Quelles solutions face aux crises institutionnelles en Afrique"; Eméry Okundji est intervenu sur "Tripatouillage, glissement et non respect de l'ordre constitutionnel en République démocratique du Congo"; Sidi Fall a parlé de l'opposition sénégalaise et Mohamed Djama de Djibouti a commencé son intervention en condamnant le régime du Congo-Brazzaville avant de parler de la situation des pays de la Corne d'Afrique, la partie de l'Afrique dont on ne parle pas souvent.

Le deuxième panel présidé par Jean Célestin Edjange, journaliste et écrivain sur "La construction de la sécurité et le renforcement d'une culture de paix" a eu pour intervenants: Acheik Ibn Oumar, ancien ministre des Affaires Etrangères et Ambassadeur de la République du Tchad sur le thème: "Quelles solutions face à  la menace des mouvements terroristes de type Boko Haram ?"; André Nzapayere, ancien Premier ministre de la République Centrafricaine: "La gestion des économies africaines en période de crise politique"; Armand Mavinga Tsafunenga, président national du MPDC: "L'Afrique et ses identités"

Acheik Ibn Oumar, ancien ministre et Armand Mavinga Tsafunenga, président national du MPDC. Photo Réveil FM International

Un cocktail dans le hall du Barreau de Paris a permis aux panafricanistes et amis de l'Afrique de parler, dialoguer, discuter hors de l'auditorium...

En plein "Likita": Rolain Mena- Lisanga, Bob Bolabwe Mbokoso-RPDR, François Mbuku (FMK) et Freddy Mulongo. Photo Réveil FM International

Partager sur : Partager