Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

"Congo désir": Jean-Claude Kalala-Freddy Kita, deux acteurs engagés, de la rencontre à  Paris au meeting populaire à  Zurich !

Freddy Kita et Jean Claude Kalala dans un restaurant parisien. Photo Réveil FM International

Chapeau bas à  Jean-Claude Kalala Muayika à  Zurich en Suisse, qui ne ménage aucun effort pour faire parler de la République démocratique du Congo aux helvètes. L'histoire s'écrit et elle reconnaîtra les siens au moment voulu. Le combat pour la libération du Congo et de ses institutions prises en otage par des imposteurs et mafieux de tous ordres, est un combat de David contre Goliath, un combat de pot de fleur contre un pot de fer....Mais contrairement ceux que l'on estime faibles aujourd'hui qui finiront par gagner puisqu'ils sont constants et ont des convictions fortes ! C'est le premier meeting populaire qu'a tenu Freddy Kita , Secrétaire Général de Démocratie Chrétienne (DC) et initiateur de la campagne populaire citoyenne "Congo désir" !

Contrairement à  la France où les manifestations sont gratuites, en Suisse tout est payant. C'est souvent Jean-Claude Kalala qui s'acquitte des frais pour les manifestations congolaises qui se tiennent à  Zurich, la ville économique de la Suisse. L'amour de la patrie va de pair avec des sacrifices

Le vendredi 6 novembre, un grand colloque s'était tenu au Barreau de Paris sur le thème de la paix, sécurité et résolution des conflits en Afrique auquel Freddy Kita, Me Paul Dima et Freddy Mulongo s'étaient investis, dès le lendemain matin, c'est-à -dire le samedi à  6h30 il fallait être à  la gare de Lyon pour prendre le Tgv et atteindre Zurich 4 heures après. Il faut dire que Jean-Claude kalala Muayika, Bienvennu Nsilulundi, Chick Munduki de Kongotema, Achille Ibula...avaient organisé un meeting populaire à  Helvetiaplatz à  Zurich. Il y a quelques mois, Martin Fayulu, député d'opposition et président d'Ecidé était accueilli par la communauté congolaise de Zurich.

Samedi 7 novembre, Freddy Kita dans le Tgv Paris-Zurich. Photo Réveil FM international

Samedi 7 novembre, Freddy Mulongo dans le Tgv Paris-Zurich. Photo Réveil FM international

Freddy Kita le Secrétaire Général de Démocratie Chrétienne est le premier acteur politique congolais à  pouvoir s'exprimer dans un meeting populaire sur le Congo. Dans sa prise de parole, l'initiateur de "Congo désir" n'est pas allé sur le dos de la cuillère pour dépeindre la situation dramatique que subissent les congolais: dictature totalitaire, mal gouvernance, fonctionnaires impayés et paupérisés, viol utilisé comme arme de guerre, illégitimité des dirigeants, impunité pour les barons et apparatchiks du régime, ordre constitutionnel bafoué...Les droits de l'homme sont au rouge, foulés aux pieds et piétinés. Freddy Kita s'est exprime en français et lingala !

L'image qui marquera ce meeting populaire de Zurich à  Helvetiaplatz est celle de Papa Kangafu , ancien ministre de Mobutu Sese Seko Kuku Ngbendu Waza Banga tenant sa pancarte contre l'oligarchie Pprd

Zurich, papa Kangafu contre l'oligarchie Pprd. Photo Réveil FM International

Lorsqu'on regarde le rétroviseur de l'histoire de la République démocratique du Congo, on se souvient encore de quelques brillants intellectuels: Mpinga Kasenda, Kangafu, Gabembo, Kihtima Bin Ramazani, Dominique Sakombi Inongo "Buka Lokuta", Mavungu Malanda et tant d`autres dont les verves oratoires avaient, pendant longtemps, emballé toute une génération des jeunes. Le militantisme, appellation politique de la flagornerie, tenait lieu de premier critère de promotion professionnelle et sociale. Le discours de tout cadre du parti-Etat, tout Zaïrois en était membre dès la naissance - devait commencer et se terminer par les nom et `` post-noms » du `` guide ». Il fallait lui affubler de jolis adjectifs qualificatifs et des superlatifs absolus, montrer et démontrer que tout était pensé par lui, que tout venait de son extraordinaire et lumineuse intelligence, de sa bonté, de sa singulière générosité. Il devait être pris, par le peuple, pour un être exceptionnel, ce genre d`humain que Dieu n`envoie que rarement sur la terre.

La doctrine du MPR était le mobutisme, défini par les idéologues du parti comme étant les actions, la parole et les enseignements du Guide. Mobutu se croyait et était considéré par ses adulateurs comme un petit dieu. Il était le Pacificateur, l`Unificateur, le Guide, le Sauveur, le Timonier, etc.

C'est ce que le peuple congolais est entrain de revivre actuellement où alias Joseph Kabila est entrain d'être déifier par des djaleloïstes, ceux-là  même qui avaient fait de Mobutu Sese Seko un demi dieu !

"Congo désir" est une réponse pour permettre aux congolais de prendre leur destin en main. Cette campagne citoyenne, populaire et politique qui fait son bonne homme de chemin.

Partager sur : Partager