Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Centrafrique-30 candidats pour un fauteuil: Emmanuel Olivier Garibault candidat président de la République

Paris, 14 décembre, Emmanuel Olivier Garibault, candidat président de la RCA. Photo Réveil FM International

A Paris, Réveil FM International a pu s'entretenir avec Emmanuel Olivier Garibault, l'un des trente de l'élection présidentielle en République Centrafricaine.

Pour un fauteuil présidentiel, trente candidats participeront à  l'élection présidentielle en Centrafrique dont le premier tour est prévu le 27 décembre. La Cour constitutionnelle de transition a rejeté 14 candidatures, dont celle de l'ex-président François Bozizé, renversé en mars 2013, qui vit en exil, est lui sous le coup de sanctions des Nations unies et d'un mandat d'arrêt centrafricain pour son rà´le présumé dans les violences et les tueries. Plusieurs poids lourds de la classe politique dont Martin Ziguelé, Anicet-Georges Dologuélé, ou encore Karim Meckassoua figurent parmi les candidats dont les dossiers ont été validés.

Ces scrutins - plusieurs fois reportés en raison essentiellement de la situation sécuritaire - doivent marquer le retour à  une normalité institutionnelle dans le pays, plongé dans une crise sans précédent depuis les massacres intercommunautaires de fin 2013-début 2014.

La Séléka, rébellion majoritairement musulmane venue du nord dirigée par Michel Djotodia, avait renversé en mars 2013 le président Bozizé, avant d'être chassée du pouvoir par une intervention internationale début 2014. Ce mouvement, dont le No 2 était Nourredine Adam, a plongé le pays dans la plus grave crise de son histoire depuis son indépendance en 1960. En réaction, des milices majoritairement chrétiennes et animistes anti-balaka se sont créées, commettant à  leur tour des attaques contre les civils musulmans et ouvrant la voie à  des tueries de masse intercommunautaires. La Séléka a depuis lors éclaté en de multiples factions contrà´lant des territoires dans le nord et l'est du pays.

Emmanuel Olivier Gabirault est un homme politique de nationalité Centrafricaine, né le 18 Février 1947 à  Ouango (Centrafrique).

Précédemment Député de la ville de Bangui , Ministre des Transports ,Travaux Publics et de l'aviation civile, Maire de Bangui , il a été le " candidat de la réconciliation" aux élections Présidentielles de 2005 , sous la bannière de l'Alliance pour la Démocratie et le Progrès (ADP) .

Emmanuel Olivier Gabirault a toujours privilégié le dialogue face aux crises successives qu'a connu le pays. En voici quelques exemples :

- à  l'origine de la mise en place de l'Union des Forces Acquises au Changement (UFAC), ayant pour objectif de faire éviter une conflagration nationale consécutive à  l'échec des élections du mois d'octobre 1992 - Participation très active dans les négociations pour la restauration de la paix en République Centrafricaine aux cà´tés de Son Excellence AMADOU TOUMANI TOURE, à  l`époque Président du Comité International de Suivi des Accords de BANGUI, à  la suite des crises armées que le pays a connues en 1996 et 1997.

- Représentant de la diaspora Afrique lors du Dialogue national de 2003 , désigné unanimement par les leaders des partis politiques regroupés au sein de l'Union des Forces Vives de la Nation comme Vice-président du Présidium du Dialogue Politique Inclusif aux cà´tés de Son Excellence Monsieur Président Pierre Buyoya, ancien Chef d`État du Burundi, Président du Présidium , représentant de la diaspora lors du récent forum de Bangui (Mai 2015).

Président de la Coordination Générale des Centrafricains de France (COGECF) et de l'Association Centrafrique Demain (ACD) , Mr. Emmanuel Olivier Gabirault est candidat indépendant à  l'élection présidentielle 2015 en Centrafrique.

Partager sur : Partager