Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

CPI: Charles Blé Goudé, l'acteur politique Ivoirien est-il jugé par défaut ?

Charles Blé Goudé à  la CPI

Lorsque Charles Blé Goudé prend la parole à  la CPI, le mardi 2 février dernier, ses avocats viennent d`attaquer, pendant quatre heures, les pièces du procureur, et de dresser le portrait d`un homme qui, depuis septembre 2002, après la tentative de coup d`Etat qui allait durablement scinder la Cà´te d`Ivoire, aurait agi en rassembleur.

Sans surprise, ses avocats dressent un portrait opposé à  celui de l`accusation. Le procureur avait décrit un homme qui, lors de la crise ayant suivi la présidentielle de novembre 2010, `` appelait à  cibler les partisans d`Alassane Ouattara ». Dans la bouche de ses avocats, Charles Blé Goudé devient `` un homme de paix », dont le procureur a `` mal interprété » les discours. Ses avocats tentent d`en faire la démonstration en diffusant de nombreux extraits vidéos. On y voit Charles Blé Goudé serrer la main de son vieil ami des années estudiantines, Guillaume Soro, devenu chef des Forces nouvelles, ou `` des forces rebelles », préfère dire la défense. Charles Blé Goudé rencontrant la communauté musulmane, lui encore appelant à  `` l`unité de tous les Ivoiriens ».

En prenant la parole, l`éphémère ministre de la jeunesse de Laurent Gbagbo et chef des Jeunes Patriotes force le trait. `` Les populations civiles et moi, nous avons choisi la voie démocratique », assure-t-il avec un charisme évident. `` Laurent Gbagbo ne m`a jamais envoyé pour aller commettre des crimes », ni `` pour inviter des jeunes à  aller commettre des crimes » lance l`accusé, un pin`s du Congrès panafricain pour la justice et l`égalité des peuples (Cojep) épinglé à  son costume.

Partager sur : Partager