Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Kabileries: Arrestation arbitraire et illégal du professeur Huit Mulongo Kalonda par les sbires et barbouzes de l'ANR à  Lubumbashi !

Pourquoi le régime dictatorial d'Hippolyte Kanambé alias Joseph Kabila s'en prend au professeur Huit Mulongo Kalonda ? Après une perquisition alambiquée à  sa résidence de Lubumbashi, le professeur Huit Mulongo Kalonda a été transféré au bureau de l'ANR-la Gestapo d'Hippolyte Kanambé alias Joseph Kabila. Que Kalev Mutond, qui se croit Tout-Puissant sache qu'il sera tenu responsable si un malheur arrivait. On sait comment l'ANR fonctionne en invention des preuves pour incriminer ceux qui ne sont pas d'accord avec le déviationnisme du régime. On aurait cru depuis New-York où il séjourne, qu'alias Joseph Kabila a donné l'ordre à  ses barbouzes et sbires de s'en prendre au professeur Huit Mulongo, puisque Directeur de cabinet de Moïse Katumbi, et qu'en libre penseur le professeur qui revient de Kinshasa où il tenu une conférence de presse n'a jamais eu sa langue dans sa poche, loin delà . L'arrestation arbitraire et illégal du professeur Huit Mulongo Kalonda par Hippolyte Kanambé alias Joseph Kabila n'a qu' seul objectif de faire pression sur lui pour atténuer l'ardeur journalistique de son neveu: Freddy Mulongo, journaliste indépendant à  Paris. La République démocratique du Congo sous alias Joseph Kabila est une dictature.

Katangais pur sucre, Huit Mulongo ne se laisse jamais impressionner. Ancien de l'Université de Paris VIII, il n'hésitait pas d'aller manifester devant l'Ambassade de la RDC, Cours Albert Ier. Président de la Commission socio-culturelle à  la Conférence Nationale Souveraine (CNS), il proposa et obtint que l'avenue Bokassa soit changé en Luambo Makiadi, que le stade Kamanyola soit débaptisé en stade des Martyrs...Jeune turc à  l La ville de Lubumbashi est en ébullition. Même sous la dictature féroce du Maréchal Mobutu on n'avait jamais vécu ça. Les acteurs politiques sont arrêtés puis jetés en prison comme des vulgaires personnes. Le régime de l'imposteur Hippolyte Kanambé alias Joseph Kabila, le Kadogo-soudard, qui trà´ne abusivement à  la tête de la République démocratique du Congo instaure la terreur pour décourager des téméraires. En fin mandat, celui qui est arrivé au Congo avec des bottes de jardinier et une kalachnikov en bandoulière joue avec des nerfs de congolais.

Hippolyte Kanambé alias Joseph Kabila doit partir !

Partager sur : Partager