Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Kabilapocalypse: Minable, Hippolyte Kanambé Kazemberembe alias Joseph Kabila, dictateur sanguinaire !

Le comble pour la République démocratique du Congo est d'avoir sur son trà´ne un Inculte, fumeur de chanvre, joueur de Nintendo et ancien taximan de Dar- es-Salam en Tanzanie, Hippolyte Kanambé Kazemberembe alias Joseph Kabila est une honte pour le Congo. Son régime d'imposture et d'usurpation est une menace pour la démocratie congolaise, la nation congolaise et le peuple congolais. Doit-on condamner tous les Katangais d'avoir cautionné l'imposture d'Hippolyte Kanambé Kazemberembe qu'ils ont baptisé Joseph Kabila Kabangé alors qu'il en est pas un ? Non, la responsabilité incombe à  ceux qui ont cautionné cette magouille ! Tous les Katangais n'ont pas courbé l'échine face à  l'usurpateur. Que le professeur Huit Mulongo Kalonda ait été le Directeur de cabinet de Moïse Katumbi, c'est son choix et droit. Dans un Etat démocratique, on respecte la liberté d'expression, les convictions et engagements politique de tout un chacun, surtout des adultes vaccinés. Delà  à  penser que le Professeur Huit Mulongo peut peser de tout son poids pour influer sur la ligne éditoriale de Réveil FM International, c'est une erreur grave et c'est mal nous connaitre. Depuis sa création en 1999, Réveil FM s'est adapté mais n'a jamais renié sa ligne éditoriale ni ses engagements.

Arrivée au Congo avec des bottes de jardinier et une kalachnikov en bandoulière, fauché comme deux chaussettes trouées, Hippolyte Kanambe Kazemberembe alias Joseph Kabila, 16 ans après est milliardaire pour avoir volé la République démocratique du Congo plus que le Maréchal Mobutu avec ses 32 ans de dictature: alias Joseph Kabila a planqué 25 milliards des dollars américains dans les îles Vierges britanniques. Sa tante Jaynet Kanambé "Kabila" est propriétaire de la moitié des parts sociales d'une société dénommée Keratshu Holding Limited, immatriculée à  Niue, une petite île du Pacifique, six mois seulement après l'odieux assassinat de M'zée Laurent-Désiré Kabila et l'usurpation du trà´ne du Congo par Hippolyte Kanambé Kazemberembe alias Joseph Kabila. Avec ses 19,6 % dans Vocacom, Jaynet Kanambé "Kabila" qui n'arrivait pas à  marcher à  cause des "Mayanzi" dans ses pieds, ses cheveux pleins des "Basili" et autres acariens, peut aujourd'hui se pavaner. La voleuse de la République, Jaynet Kanambé "Kabila" a accumulé une immense fortune, grà¢ce aux parts dans des nombreuses et différentes sociétés Offshore domiciliées dans des paradis fiscaux. L'arriviste et parvenue donne des ordres, elle tue, fait assassiner en toute impunité...

A Réveil FM International, nous n'avons jamais eu du respect ni pour Hippolyte Kanambé alias Joseph Kabila ni pour son régime dictatorial. Placé à  la tête de la République démocratique du Congo par la mafia internationale pour remplacer M'zée Laurent-Désiré kabila assassiné au Palais de Marbre à  Kinshasa, le 16 janvier 2001, des lobbyistes vont entrer en jeu pour confectionner à  Joseph Kabila un costume d'un homme d'Etat qu'il n'a jamais su boutonner. Trop grand pour l'imposteur ! Les 29 et 30 mars 2001, l'incapacitaire de Kingakati qui n'avait pas encore l'étoffe du dictateur et sanguinaire qu'il est devenu par la suite, se rend en Suisse pour participer à  la conférence de presse à  l'ONU-Genève. Il snobe les Congolais de Suisse présents devant le Palais des Nations.

Nous avions rencontré deux confrères qui avaient assisté à  la conférence de presse de Joseph Kabila à  l'ONU-Genève en mars 2001, voici leurs impressions:

"On avait l'impression d'avoir à  faire à  un homme très timide, on dirait un écolier qui s'était retrouvé dans un amphi de l'Université tellement que Joseph kabila était impressionné et avait peur des journalistes. (...) Il était étonnant que celui qui représentait la République démocratique du Congo, le plus grand pays francophone de l'Afrique puisse s'exprimer dans un anglais à  l'après près". Un autre renchérit: "Nous étions au courant que les Congolais lui contestaient sa filiation à  Laurent-Désiré Kabila et donc je me suis permis de lui poser la question: Etes-vous le fils de Laurent-Désiré Kabila ? Sa réponse fut laconique: C'est vous qui dites que je suis son fils ! En un mot, Joseph Kabila avait renié son père. Dans sa réponse on sentait bien qu'il refusait toute filiation à  LDK. Une réponse stratégique pour s'attirer des faveurs de la Communauté internationale et tous ceux qui haïssaient Laurent-Désiré Kabila à  cause de ses prises de positions fermes qui n'arrangeaient pas tout le monde.

Condamner uniquement les Katangais pour leur soutien à  l'imposture d'Hippolyte Kanambé Kazemberembe alias Joseph Kabila serait une méprise. Ce ne sont pas tous les Katangais qui soutiennent l'occupation et la prise en otage des institutions de la République au service de l'imposteur. Debré Mpoko Kin Key Mulumba "MOYICRATE", véreux et très corrompu qui pour ses insatiables tubes digestives, embouche le clairon de "Kabila To Tondi Yo Nanu Té" est-il Katangais ou du Kwilu dans l'ex-Bandundu ? Modeste Mutinga Mutuishayi, fourbe, roublard et grand requin, qui lors de l'élection 2006 Louis Michel avait privé les 65 millions de congolais d'un débat démocratique inscrit dans la Constitution de la transition, qui devait opposer Jean-Pierre Bemba- Hippolyte Kanambé alias Joseph. Modeste Mutinga Mutuishayi est Katangais ou Kasaïen ? Lorsque Mgr Marini Bodho qui a combattu l'évêque Jean Bokeleale pour ses accointances avec Mobutu, fait pire que ce dernier. Alors que le protestantisme est une religion des libertés, il a transformé l'Eglise du Christ au Congo en machine de vote pour Hippolyte Kanambé. Marini Bodho est-il un Katangais ou de l'Ituri, ex-Province Orientale ? Lorsque Mwanda Né Nsemi se propose comme l'un des 4 Vice-présidents d'Hippolyte Kanambé en lieu et place de l'élection présidentielle de novembre prochain...Mwanda Nsemi est-il Katangais ou du Kongo Central ? Lorsque Lambert Mende Omalanga, notre Vuvuzélateur national fait du révisionnisme, embrouille, ment comme il respire et répond à  tort et travers sur la situation de la République démocratique Congo...Est-il Katangais ou du Sankuru ? Des Mobutistes-Joséphistes: Léon Kengo wa Dondo, Edouard Mokolo wa Pombo, Atundu Liongo sont-ils des Katangais ou de l'Equateur ?

Le problème aujourd'hui n'est pas celui des Katangais. La solution pour sauver la République démocratique du Congo dépend de la prise de conscience de chaque congolais pour bouter dehors les imposteurs, usurpateurs, arrivistes et profit-situationnistes. La responsabilité a toujours été individuelle pas collective. A chacun de prendre ses responsabilités !

Partager sur : Partager