Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Sénégal: Incroyable mais vrai, Moïse Katumbi champion toutes catégories au pays de Léopold Sédar Senghor !

Moïse Katumbi à  Berlin en Allemagne.Photo Réveil FM International

Incroyable mais vrai, deux politiques que les Sénégalais connaissent Etienne Tshisekedi pour sa lutte contre la dictature de Mobutu, mais surtout Moïse Katumbi qui est champion toutes catégories au pays de Léopold Sédar Senghor. Très populaire au près des Sénégalais, Moïse Katumbi l'est pour deux raisons: avoir été Gouverneur de la riche province du Katanga mais surtout pour son équipe le TP Mazembe ! Moïse Katumbi n'est pas un politicien professionnel. Il a sa marque de fabrique, il est parmi les rares politiciens congolais qui respectent la parole donnée. Moïse Katumbi n'es pas un politicailleur-fieffé menteur qui mentent à  longueur des journées et se servent du peuple pour leur ventre. Pour défendre un poste que ne font pas des ventripotents congolais ? Moïse Katumbi sait s'entourer des personnes qui enrichissent sa vision politique.

Monument de la Renaissance Africaine à  Dakar. Photo Réveil FM International

Le Sénégal comme la République démocratique du Congo sont en Afrique. L'image du Grand Congo au pays de Macky Sall est ternie, son étoile a déjà  pà¢li ! Alias Joseph Kabila n'aura plus l'occasion d'être reçu en tapis au Sénégal. "Ce petit président que le président Abdou Diouf a défendu contre vents et marrés, après une réélection chaotique de 2011, pour que le Président François Hollande aille à  Kinshasa en novembre 2012 pour le 12è Sommet de la Francophonie, a plus que déçu ici au Sénégal. Kabila tue des congolais comme des moutons ! Kabila a séquestré les "Y en a Marre à  Kinshasa et a voulu les échanger avec Paul Mwilambe, le policier qui a vu assassiner Floribert Chebeya et Fidèle Bazana, n'est-ce pas du gangstérisme politique ?" déclare un politique sénégalais de premier plan dont nous taisons le nom. "A l'ère des réseaux sociaux, Kabila croit qu'il peut tuer les congolais à  huis clos sans que le monde soit au courant ?" déclare un autre politique. La société civile sénégalaise ne veut même pas entendre le nom d'hippolyte Kanambe Kazembere alias "Joseph Kabila" au Sénégal. L'incapacitaire de Kingakati donne l'image d'un sanguinaire-tyran même au Sénégal. Alias Joseph Kabila n'est bienvenu au Sénégal, les sénégalais risquent de le chasser à  coups de quolibets.

La Maison de la presse à  Dakar. Photo Réveil FM international

Au pays du Téranga, les sénégalais sont un peuple paisible, très solidaire. On peut t'inviter à  manger mêm si tu n'es qu'un passant. Lorsqu'on est au Sénégal, on est étonné de voir un peuple habitué à  parler, à  révendiquer sans que la foudre ne lui tombe sur la tête. Il est difficile de museler les sénégalais. Il est impossible de "Moutonner" le peuple sénégalais. Les intellectuels jouent leur rà´le, la société civile le sien, les chefs religieux aussi. Il est improbable qu'un Imposteur trà´ne au Sénégal.

A la cité, dans les quartiers populaires comme Pikine, Ngor... Macky Sall, le président sénégalais il est critiqué dans des journaux et médias, il n'envoie pas des militaires envahir des salles de rédaction, stations de radios et chaînes de télévisions. Le massacre de la population congolaise les 19 et 20 septembre est passé en boucle dans des médias sénégalais, donc les Sénégalais savent. Deux événements rebiffent les sénégalais face au zigouilleur impénitent de Kinshasa:

1. L'arrestation et séquestration des leaders des mouvements "Y'en a marre" sénégalais, "Balai citoyen" Burkinabé, à  Kinshasa dans sa banlieue-est le 15 mars 2015. Ils participaient à  un atelier organisé par le mouvement citoyen congolais Filimbi, ils avaient été interpellés au siège de l`ONG Ba jeune Maboko Na Maboko Pona Congo (Main dans la main pour le Congo) dans le quartier populaire de Masina. Cynique, le régime de Kinshasa va échouer dans sa volonté d'imposer au Sénégal qu'il livre Paul Mwilambwe, le policier involontaire de l'assassinat de Floribert Chebeya, qui s'est constitué prisonnier à  Dakar. Paul Mwilambwé contre la libération des "Y'en a marre", "Balai citoyen" ! Cette monnaie d'échange n'aura jamais eu, la France ayant mis son veto ! Il s`avère, d`après les sources concordantes, le service de renseignement militaire du régime d'imposture dirigé par le général-major Timothée Mukutu Kiyana, premier avocat près de l`auditorat général, avait organisé en appui avec l`ANR ( Agence Nationale de Renseignement), l`assassinat de Paul Mwilambwe à  Dakar, avant son procès. Le complot de l`assassinat ordi par les sbires de la kabilie, avait été déjoué par le service de renseignement du territoire Sénégal très actif, rendant, les poussifs inexpérimentés de Kinshasa furieux des bévues dévoilées, de leurs tontons Macoutes.

2. Au XIIIème Sommet de la Francophonie tenu à  Dakar, c`est la République démocratique du Congo qui devait passer le flambeau de la Francophonie au Sénégal. L`imposteur de Kinshasa qui dirige par défi, ayant écouté le discours du président français François Hollande qui déconseillaient les Dinosaures, Mammouths et autres Brontosaures politiques de ne pas céder aux sirènes de la présidence à  vie mais de croire à  l`alternance politique en Afrique…Quelques jours auparavant Blaise Campaoré du Burkina Fano venait de se faire éjecter par la rue. C`est par la petite porte que celui qui a dirigé de main de fer le Burkina Faso sortait par la petite porte. Très courroucé par le discours de François Hollande, alias Joseph Kabila, l`incapacitaire de Kingakati prenait ses cliques et claques, sans crier garde ni prévenir, il retournait à  Kinshasa. Et lors de la conférence de presse de l`élection de Michaà«lle Jean au poste de Secrétaire Général de l`OIF, le Kadogo était déjà  dans l`avion prêt à  atterrir à  l'aéroport international de N`djili.

Contrairement à  Kinshasa où le régime excelle en tueries, massacres...Dakar est plus paisible ! Beaucoup de sénégalais qui ont vécu en République démocratique du Congo sont attachés au Grand Congo et suivent ce qui s'y passent. Le froid est glacial entre Dakar et Kinshasa. Seule les élections libres, indépendants, sans Alias Joseph Kabila, pourront réchauffer la relation Sénégal-RDC !

Partager sur : Partager

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.reveil-fm.com/index.php?trackback/5694

Fil des commentaires de ce billet