Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Paris-CDG: Patchely Mikobi vs Kalev Mutond=6 à  0! Le chef des barbouzes de la Gestapo du régime de Kinshasa tabassé-Le Parisien (93) !

Le Parisien, le quotidien français a confirmé l'information, sur son site internet. Une information que le régime dictatorial et sanguinaire de Kinshasa a tenté de démentir à  coups de communiqués à  RTNC-Télé PPRD ! De bouche à  oreille, l'information continue de circuler dans la diaspora congolaise. Le Parisien a parlé d'"Un dignitaire congolais frappé à  Roissy" parlant de la République du Congo (Brazzaville) alors qu'il s'agit de l'autre Congo: la République démocratique du Congo. Les deux Congo n'ont rien de démocratique.

Des fins limiers de Réveil FM International se sont lancés dans l'investigation. Nous confirmons que Patchely Mikoby, un activiste, patriote et résistant congolais a rossé comme un gamin Kalev Mutond à  l'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle 1. Le papa de Patchely Mikobi vient d'être enterré il y a quelques jours, liquider par le régime de Kinshasa. Ceci explique sans doute l'agissement de l'activiste Patchely Mikobi. Une vraie folie meurtrière s'en prendre au chef des barbouzes en plein aéroport de Roissy.

De questions demeurent sans réponses: Comment un chef des barbouzes peut-il venir en clandestin en France sans informer les autorités françaises ? Pourquoi Kalev Mutond agressé à  Roissy a-t-il refusé de porter plainte auprès de la police française ? La police française a fait son boulot en interpellant l'activiste.

Si Patchely Mikobi a su que le monstrueux Kalev Mutond venait à  Paris, est-il le seul dans la diaspora congolaise à  être au courant ? Si tous les Congolais Anti-Kabila s'étaient rendus à  Roissy 1, il y aurait des émeutes.

Kalev Mutond le bourreau d'Alias Joseph Kabila, l'imposteur fin deuxième mandat usurpé mais qui veut se maintenir par la force, est-il si fragile hors de Kinshasa ?

Le terroriste terrorisé

Rien que citer son nom "Kalev Mutond" fait trembler tous les citoyens congolais de la RDC. Kalev Mutond est tortionnaire, il tue, assassine...le chef des barbouzes au service de la dictature en RDC, est tout puissant et nargue tous les apparatchiks et mammouths joséphistes du régime d'imposture de Kinshasa.

Apprendre que Kalev Mutond s'est étalé comme un sac de pommes de terre pour avoir reçu quelques coups de poings aux joues. Ses lunettes de vue se sont envolées. Pendant qu'il criait au secours, au secours, au secours, tout en protégeant sa tête, le jeune homme Patchely Mikobi qui le tabassait comme un punching ball, lui criait dessus "Voici le tortionnaire du Congo" !

A 58 ans, Kalev Mutond n'a plus toute sa force face au jeune sportif et activiste Patchely Mikobi qui n'a que 38 ans dont le père vient d'être assassiné à  Kinshasa par le même Kalev.

Des arrestations arbitraires qui pleuvent chez des paisibles citoyens, des personnes disparues, des écopés de la torture, tous les prisonniers politiques qui croupissent dans des geà´les du régime: Eugène Diomi, Jean-Claude Muyambo, Prof. Huit Mulongo...sont des victimes du tortionnaire Kalev Mutond qui a tous pouvoirs et ne répond que de ses odieuses actions auprès de l'imposteur-usurpateur Alias Joseph Kabila.

Originaire du sud du Katanga, Kalev Mutond a 58 ans. Il a fait ses classes dans les jeunesses du Mouvement populaire de la révolution (MPR, Parti-Etat du Maréchal dictateur Mobutu). Kalev Mutond entre à  l`ANR sous Mobutu, mais ce n`est qu`avec Hippolyte Kanambe Kazembere Alias Joseph Kabila qu`il connaît une véritable ascension : il devient chef du département de la sécurité intérieure de l`institution en 2007 avant de devenir son numéro un en 2011.

Malgré le démenti pourri du Vuvuzélateur Lambert Mende, Kalev Mutond, l'Administrateur générale de l'Agence nationale de renseignements (ANR), la Gestapo du régime de Kinshasa, a été rossé à  Paris. Venu en catimini en France pour une mission suicide: assassiner des journalistes et résistants congolais, Kalev Mutond a vivement refuser de porter plainte. Ce qui était son droit !

Pour faire des déclarations alambiquées et tarabiscotées, sans doute, le Pinocchio et Goebbels d'Alias Joseph Kabila ignore que l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle est l'un des sites stratégiques de la République française:policiers, gendarmes, journalistes, caméras, passagers, vendeurs...Cela fait du monde tout ça .

Paris-Roissy est composé de trois aérogares, la deuxième comprend sept satellites. Roissy-CDG est la deuxième plus importante plate-forme de correspondance aéroportuaire d'Europe, après l'aéroport de Londres-Heathrow au Royaume-Uni, et le huitième aéroport mondial en 2014 pour le trafic passagers ( avec plus de 63,8 millions de passagers).

Rien que citer son nom "Kalev Mutond" fait trembler tous les citoyens congolais de la RDC. Kalev Mutond est tortionnaire, il tue, assassine...Il est tout puissant et nargue tous les apparatchiks et mamaouths joséphistes du régime d'imposture de Kinshasa.

Apprendre que Kalev Mutond s'est étalé comme un sac de pommes de terre pour avoir reçu quelques coups de poings aux joues. Ses lunettes de vue se sont envolées. Pendant qu'il criait au secours, au secours, au secours, tout en protégeant sa tête, le jeune homme Patchely Mikobi qui le tabassait comme un punching ball, lui criait "Voici le tortionnaire du Congo" !

A 58 ans, Kalev Mutond n'a plus toute sa force face au jeune sportif et activiste Patchely Mikobi qui n'a que 38 ans dont le père vient d'être assassiné à  Kinshasa par le même Kalev.

Après enquête et garde à  vue, l'activiste Patchely Mikobi a été relaché. Même en refusant de porter plainte, le tortionnaire et chef des barbouzes du régime de Kinshasa a été entendu par la police française. Kalev Mutond a quitté Paris, le mardi dernier pour Kinshasa.

Kalev Mutond croit comme fer qu'il est tombé dans le piège tendu par son ennemi juré: Evariste Boshab, le fameux Ministre de l'Intérieur dont le fils Yann Boshab court toujours après avoir assassiné huit personnes sur le boulevard du 30 juin, il y a cinq ans.

Le zigouilleur de Kinshasa sait désormais que les 70 millions de congolais savent qu'il a été tabassé comme un gamin à  Paris. Les trois agents de l'ANR dont une femme rwandaise n'ont pu rien faire.

C'est le début de la fin, pour Kalev Mutond ! Qu'a-t-il répondu lors de son interrogatoire par la police française ? La France vient de prouver encore une fois, qu'elle n'est ni un moulin à  vent encore moins l'Afghanistan. Peut-on venir assassiner des Anti-Kabila en toute impunité en France et repartir comme si de rien n'était ? Kalev Mutond a des soucis à  se faire. L'échec de sa mission de zigouiller signe aussi la fin de sa carrière. Qui vivra verra !

L'article du Parisien: http://www.leparisien.fr/tremblay-en-france-93290/roissy-un-dignitaire-congolais-frappe-a-l-aeroport-23-10-2016-6243321.php?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter#xtor=RSS-1481423633

Partager sur : Partager