Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Genève: Justin Tshiswa Bantou Manyanga et BakoloKongo donnent un "carton rouge" à  Alias Joseph Kabila

Genève, Justin Tshiswa Bantou Manyanga et Bakolokongo devant le Palais des Nations

A Genève, les opposants des régimes dictatoriaux et totalitaires qui veulent se faire entendre manifestent à  la Place des Nations, en face du Palais des Nations-Unies. Ce 19 décembre 2016 à  minuit, le second mandat usurpé d'Alias Joseph Kabila Kanambe Kazembere Mtwale prend fin. Les résistants-patriotes congolais de la diaspora sont vent debout.

A Genève, Justin Tshiswa Bantou Manyana, connu pour son combat patriotique et les BakoloKongo ont manifesté à  la place des Nations. Le "carton rouge" infligé à  Alias Joseph Kabila Kanambe Kazembere Mtwale et son régime d'imposture, signifie simplement qu'il doit quitter le trà´ne usurpé du Congo. Les Congolais veulent prendre leur destin en main.

Cela est-il possible ? Face à  un régime armé jusqu'aux dents, avec des chars, des militaires habillés en policiers, des barbouzes et sicaires qui circulent, que faire ? Justin Tshiswa Bantou Manyanga et Bakolokongo ont raison de manifester leur indignation pour exiger l'alternance démocratique, en RDC qui n'est démocratique de nom.

D'ailleurs Kinshasa, la capitale congolaise est paralysée", donnant l'image d'une ville morte. Les grands boulevards de la capitale désespérément vides. Boulevards Sendwe, Lumumba, 30 juin, Poids Lourds, etc., méconnaissables. Pas d`écoles, pas de commerces, pas de bouchons, Kinshasa est en mode ralenti. Le carton rouge ne peut être un succès que si l'imposteur s'en va !

Rien ne vaut la résistance

Alias Joseph Kabila Kanambe Kazembere Mtwale a été placé sur le trà´ne du Congo par la mafia internationale pour mieux piller ses ressources. La diaspora congolaise dans le monde est à  la pointe de l'indignation contre un régime qui ne respecte ni la Constitution ni des citoyens qu'il est censé protéger. Kabila doit dégager mais comment ?

Partager sur : Partager