Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Fatwa Anti-Concerts: Paulette Kimuntu Kimpiob chargée de communication du chansonnier Héritier Watanabe ?

Paulette Kimuntu Kimpiob, la nargueuse des Congolais de la diaspora

Respect pour la Maman Congolaise, c'est le mot d'ordre de la diaspora congolaise. En juillet 2011, des congolais de la diaspora ont marché de Paris à  Bruxelles-334 km à  pieds pour dénoncer le viol utilisé comme arme de guerre en République démocratique du Congo. L'arrogance et l'insolence ont des limites ! La culture congolaise ne doit pas se limiter à  la musique, des chansonniers et chantres du régime d'occupation. L'artiste peintre Chéri Samba a ses tableaux exposés au musée Louis Vitton à  Paris.

Cela fait des mois, que Paulette Kimuntu Kimpiob ricane, nargue, diabolise les congolais de la diaspora à  cause du concert d'Héritier Watanabe. Paulette Kimuntu Kimpiob est-elle la chargée de communication du chansonnier Héritier Bondongo Kabeya Wakanambe et son concert annulé d'Olympia ? Elle devrait plus parler de Bulungu, Masimanimba, Popokabaka, Bagata... que Paris, une ville qu'elle ne connait pas.

Coupagiste, Joséphiste, et thuriféraire du régime d'imposture, la bonne femme ne connait pas Paris ni comment fonctionne la France. Paulette Paulette Kimuntu Kimpiob, qui n'est jamais sortie de son Congo natal a le toupet d'annoncer sur sa page Facebook et compte Twitter: "Héritier Watanabe annoncera, dans les tout prochains jours, un nouveau concert, apprend-t-on de sources parisiennes! Dans l`entre-temps, David Monsoh porte plainte contre le préfet de police pour avoir annulé son Olympia...

Le 15 juillet 2017, le préfet de police de Paris a annulé le concert d'Héritier Bondongo Kabeya Wakanambe à  l'Olympia ! Michel Delpuech, préfet de police de Paris n'a fait qu'appliquer la loi ! A Paris, le préfet de police, haut fonctionnaire nommé en Conseil des ministres, est :

1. responsable de la sécurité dans la capitale ;

2. responsable de la police administrative exercée au nom de l'État dans la capitale ;

3. supérieur hiérarchique des fonctionnaires y compris de la police judiciaire (sur lesquels il exerce son pouvoir disciplinaire et de notation) ;

4. préfet pour l'administration de la police de Paris et des départements des Hauts-de-Seine, de la Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne ;

5. préfet de la zone de défense et de sécurité de Paris (8 départements d'àŽle-de-France) ;

6. responsable du commandement opérationnel unique de la sécurité dans les transports ferrés en àŽle-de-France.

Les attributions du préfet de police trouvent leur fondement dans l'arrêté du 12 Messidor an VIII (1er juillet 1800).

Paris, c'est Paris ! A force de cà´toyer des politicailleurs, ventriotes, mangéristes qui sont à  la mangeoire d'Alias Joseph Kabila, pour se retrouver Paulette Kimuntu Kimpiob soutient le régime d'imposture qui sévit en République démocratique du Congo avec d'innombrables crimes contre l'humanité.

Paulette Kimuntu Kimpiob est ignare des réalités françaises, se fait l'avocat de David Monsoh écrivant que ce dernier va porter plainte contre le préfet de police de Paris ! Même si David Monsoh porte plainte contre le préfet de police de Paris qui a dit que le producteur ivoirien va gagner contre le préfet de police de Paris ? Qui a dit que le préfet de police de Paris qui a annulé le concert prévu le 15 juillet va l'autoriser dans quelques jours ?

Paulette Kimuntu Kimpiob délire. Depuis Kinshasa, elle pond des niaiseries, des mensonges à  dormir debout, sachant que puisqu'elle soutient la dictature en RDC, elle se croit intouchable. Fallait-il qu'il y ait trouble à  l'ordre public à  Paris à  cause d'un concert le seul talent du chansonnier Héritier Watanabe est d'être soutenu par le régime dictatorial de Kinshasa ? Fallait-il qu'il y ait mort d'hommes et femmes à  Paris, entre les pro-concerts Alias Joseph Kabila et les Anti-concerts Anti-Alias Joseph Kabila notoires pour que Héritier Bondongo Kabeya Wakanambe et son rigolo de producteur David Monsoh soient contents ? De 45 euros, le billet du concert était bradé à  11 euros ! Combien David Monsoh a perçu du régime de Kinshasa pour organiser ce concert sans intérêt à  l'Olympia dont le vrai intérêt est plus politique ? C'est l'avocat de l'Olympia qui a demandé à  la préfecture de police de Paris d'annuler le concert d'Héritier Watanabe ! Pourquoi David Monsoh le fameux producteur ivoirien ne porte-t-il pas plainte contre Olympia et veut s'en prendre au préfet de police de Paris ? En France, quand on va en justice contre l'administration notamment contre la Préfecture rarement le juge condamne la dite institution. C'est une question de culture.

Des congolais meurent chaque jour, assassinés, massacrés tous les jours ! Héritier Watanabe n'a que 34 ans, le chansonnier du régime n'est pas une star...mais se débrouille à  chanter. Son arrogance l'a perdu ! Défier la diaspora congolaise à  Paris, ce que même Papa Wemba n'a jamais osé ! Cela fait 7 ans que la Fatwa Anti-Concerts contre les musiciens collabos du régime a été décrété jusqu'à  la libération totale des institutions de la RDC prises en otage par des imposteurs.

Paulette Kimuntu Kimpiob se décrédibilise avec ses messages dans les réseaux sociaux ! Les Résistants-Patriotes-Combattants sont déterminés contre l'occupation.

Ces congolais qui ont fait annuler le concert d'Héritier Watanabe sont des:

- Résistants parce qu`ils rejettent toutes les aliénations sur le peuple congolais et la République Démocratique du Congo, entretenues par le pouvoir usurpateur, illégal et illégitime,

- Patriotes parce qu`ils aiment profondément sa Patrie la République Démocratique du Congo et sont prêts à  accepter tous les sacrifices,

- Combattants parce qu`ils sont au front de la résistance pour le Congo libre, souverain, uni, indivisible !

Partager sur : Partager