Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

RDC: Robert Mbelo victime d'Honorine Masudi, indigne fille de la politicarde àˆve Bazaïba

Robert Mbelo, diplomate honoraire

Il est l'un des congolais les plus actifs sur les réseaux sociaux. Robert Mbelo est l'un de nos diplomates honoraires, respectables et respectés, qui a l'expertise de la diplomatie congolaise. Que l'on aime ou non, il exprime librement ses pensées. Alors qu'il réside depuis des années à  Londres en Grande-Bretagne, voilà  qu'Honorine Masudi, l'indigne fille de la politicarde àˆve Bazaïba est allée photographier la vielle maison familiale de Robert Mbelo à  Kisangani, anciennement Stanley-Ville, actuellement ville-province de la Tshopo. Alors que c'est sa girouette mère àˆve Bazaïba, qui fait de la politique, culottée et mal élevée, Honorine Masudi s'est autorisée de téléphoner le diplomate honoraire Robert Mbelo, pour le narguer et le menacer de balancer les photos de sa famille sur les réseaux sociaux. C'est la mère qui fait de la politique de l'accompagnement du régime d'imposture, d'occupation et de prédation, c'est la fille avec des méthodes barbares qui s'en prend à  Robert Mbelo. Voici la lettre ouverte du diplomate honoraire.

Lettre ouverte à  Madame Eve Bazaïba

Concerne : Des injures proférées par votre fille, Honorine Masudi à  mon endroit.

Madame,

Ce jour, dimanche 11 mars 2018, à  14 h 45, je venais de recevoir un coup de fil de votre fille, Honorine Masudi, m`insultant et me traitant des tous les noms d`oiseaux allant même insinuer que j`étais impoli. Par la suite, elle s`est autorisée d`aller filmer la maison de mes parents à  Kisangani, en m`enjoignant d`aller l`améliorer et de la reconstruire avant de vous critiquer vous, sa mère et elle se propose même de publier sur facebook, la maison de mes parents qui sont décédés depuis.

Tout d`abord, je ne peux pas renier mes origines : J`ai vécu dans cette maison à  la fin de la rébellion de 1963-1965, chez mes parents qui avaient tout perdu pendant cette période sombre de l`histoire de notre pays. Et je n`ai pas honte de vous dire que mes parents, mes frères et mes sœ“urs et moi-même avions vécu dans la pauvreté. J`avais quitté Kisangani en 1974 pour mes études à  Paris, puis revenir sur Kinshasa en 1979, pour débuter ma carrière au Ministère des Affaires Étrangères, puis ensuite dans la diplomatie.

Depuis la mort de mes parents, ce sont les membres élargis de ma famille qui y habitent. Et puisque c`est que votre fille et vous-mêmes voudraient montrer au monde, que moi-même et ma famille sommes des pauvres, c`est bien et je vous encourage de la faire et même de publier ces photos dans `` Paris-Match ». Et donc, rien ne vous autorisent, vous qui vivez dans l`opulence et dans des palaces de vous moquer des pauvres, c`est ca l`éducation que vous donnez a votre fille ?

De cette réaction de votre fille et de vous-même, je note la chose suivante :

1.- Incapable de soutenir un débat politique de fond, vous avez eu recours à  votre famille notamment à  votre fille pour m`invectiver alors que c`étais votre responsabilité de me répondre. C`est vous qui êtes responsable politique qui engagez notre pays dans la misère et le chaos politique suite aux alliances contre-nature que vous entretenez avec d`autres médiocres et collabos politiciens congolais en vous mettant au service des occupants et mercenaires qui tuent nos populations et pillent les richesses de notre pays. Vos escapades en Afrique du Sud et vos prises de position pour des élections avec des occupants n`apporteront aucun changement qui vaille dans le quotidien de nos populations tant que nous n`ayons pas mis fin à  l`occupation et à  tout son système. Vous mentez madame, Le Peuple Congolais n`a pas besoin des elections, mais qu`on le respecte et qu`on respecte son intégrité physique. Le reste, c`est du bla-bla-bla.

2.- Madame, quelle éducation avez-vous donnée à  votre fille ? Vous ne lui avez jamais dit que dans nos traditions, on doit respecter des aînés surtout ceux qui ont l`à¢ge de ses parents ou plus ? Elle était d`une arrogance et d`une insolence telles que je me suis posé des questions si elle a fait des études ou pas. Un conseil Madame, je vous demande de laisser votre fille en dehors de nos débats politiques car vous lui attirerez l`abomination et la malédiction. Qu`elle cesse de m`appeler, parce qu`elle ne changera rien à  ma détermination de combattre tous ceux qui sont d`intelligence avec des puissances étrangères pour trahir la République Démocratique du Congo, pour trahir le Peuple Congolais et qui crachent sur la mémoire de 13.000.000 d`innocentes victimes congolaises, c`est qui est votre cas.

3.- Si vous ne voulez pas que l`on vous critique, madame, ne faites pas de politique, en tout cas pas de la manière indigne que vous la faites. Alias Joseph Kabila ne respectera jamais ni la Constitution, ni l`accord de la Saint-Sylvestre et encore moins le calendrier électoral. Je vous répète pour la millième fois, qu'Alias Joseph Kabila est un sujet Rwandais dont la mission lui assignée par les racistes blancs de la communauté mafieuse occidentale, c`est de vendre et détruire la Congo et d`exterminer le Peuple Congolais dont vous faites parties. Personne ne me fera taire.

Ceux qui liront cette lettre tomberont d`accord avec moi et vous condamneront d`avoir impliqué ta fille dans un débat qui ne la concerne pas, même si politiquement ils sont d`avis contraire sur mon analyse politique du moment qui prévaut dans notre pays.

Londres, le 11 mars 2018.

Mbelo Lisaliko Wenda

Partager sur : Partager