Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Congrès de l'Udps: Les 5 erreurs de Felix Tshisekedi à  son élection de président !

Congrès de l'Udps, Felix Tshisekedi sur son trà´ne ?

Le triomphalisme enfantin, exacerbé qui a accompagné l'élection de Felix Tshilombo Tshisekedi à  la succession de son défunt père Etienne Tshisekedi Wa Mulumba, à  la tête de l'Udps, véhiculant la mauvaise idée d'un parti familial, ethno-tribaliste, n'a pas laissé des Congolais indifférents ! Avec des fanatiques et Tabilans prêtent à  casser la gueule de ceux qui ne sont pas d'accord, pousse Réveil FM International à  faire une analyse sans concession post-moderm du congrès de l'Udps, après que les lampions se soient éteints.

Chaque Congolais dans son fort intérieur souhaite que l'Udps réussisse et sorte de son marasme. Surtout qu'une bonne partie des politicailleurs ventriotes qui servent le régime d'Alias Joseph Kabila Kanambe Kazembere Mtwale, et qui ont contribué à  mettre le pays sens dessus et dessous proviennent aussi de l'Udps: "Momo" Modeste Mutinga, Lambert Mende, Samy Badibanga, Bruno Tshibala, Shadary, Jean Marie Kasamba...Comment éviter cela dans l'avenir ? C'est une victoire que l'Udps réussisse son premier congrès extraordinaire après 36 ans d'existence. Voici les 5 erreurs de l'élection de Felix Tshisekedi à  éviter avec son quinquennat surtout dans l'avenir:

1. L'Union pour la démocratie et le progrès social-Udps est un parti de gauche progressiste. L'Udps est du cà´té du peuple, agit pour le peuple. Populaire en République démocratique du Congo, l'Udps est membre de l'International Socialiste. Faire asseoir Felix Tshisekedi sur un trà´ne (une chaise de bureau décorée en trà´ne), comme un petit dieu, devant tout le monde, avec des gardes corps derrière comme si on n'était en Afghanistan, pays terroriste, est un non sens. Cela donne des arguments à  ceux qui critiquent l'Udps comme un parti familial, ethno-tribal, Tshintu Tshetu...Felix Tshisekedi même élu devrait s'asseoir à  cà´té du Secrétaire Général, ainsi que d'autres membres du parti. Felix Tshisekedi a-t-il la tentation de faire de l'Udps, une "Monarchie" ? Dans son Article 3, il est clairement dit ceci:

L'Upds est un parti national, démocratique, social et laïc. L'Udps regroupe les citoyens des deux sexes, qui adhèrent à  son projet de société et à  ses statuts, quelles que soient leurs origines ethniques et leurs convictions religieuses !

L'Udps était très populaire à  l'époque des pères fondateurs parce que chaque s'y retrouvait: Etienne Tshisekedi, Marcel Lihau, Frédéric Kibasa Maliba, Joseph Ngalula Mpandandjila, Gabriel Kyungu Wa Kumwanza, Paul Kapita Shabangi, François Lusanga Ngiele...Avec des exclusions intempestives et des trahisons, cette popularité des années Mobutu s'est rétrécie en peau de chagrin. Avec Alias Joseph Kabila Kanambe Kazembere Mtwale qui règne par défi, des Tshisekedistes-Udpsiens ont traversé la rue, ils sont à  la mangeoire et commettent des bévues qu'ils dénonçaient sous Mobutu. Ils sont devenus des petits couteaux à  la solde et pérennisation. Aujourd'hui, à  moins d'être Mage, l'Udps ne peut gagner seul l'élection présidentielle, y compris toutes les élections. Il faut qu'il travaille fort ses stratégies.

2. La victoire est une affaire collective. Or Felix Tshisekedi a voulu apparaître comme l'"Homme Seul" qui va mener la barque Udps jusqu'à  la victoire en raflant tous les postes: Président de la République, Premier ministre, Ministres, députés , sénateurs, gouverneurs...Pour un parti politique comme l'Udps qui n'a même pas un chef de quartier dans la République, qui durant 36 n'a gagné aucune élection, n'est-ce pas rêver debout ? Pourquoi Felix Tshisekedi n'a pas eu la présence d'esprit d'inviter: Marc Kanbund, le Secrétaire Général de l'Udps, ainsi que tous les membres du comité préparatoire du congrès pour être avec lui à  la tribune lors de l'allocution ? Cela aurait montré un esprit d'équipe et un encouragement pour ceux qui avaient assisté et participé au Congrès. Sous la dictature du Maréchal Mobutu, on avait surnommé Etienne Tshisekedi "Moïse"par le peuple ! La dictature a contrecarré ses actions, "Moïse" n'a jamais pu sortir le peuple Zaïrois d'Egypte. On ne peut pas être surnommé "Josué" alors qu'on est toujours et encore en Egypte, il faut d'abord en sortir...Pour une victoire, Felix Tshisekedi doit bien s'entourer, pas uniquement ses 15 conseillers tous Kasaià«ns ! Il doit s'atteler à  faire un bilan-inventaire des 36 ans de l'Udps: Qu'est-ce qui a marché? Qu'est-ce qui n'a pas marché ? Qu'est-ce qu'il faut améliorer ? Et à  partir de là  enclencher l'aggiornamento du parti Udps en s'appuyant sur ses fondamentaux qui sont dans les deux articles du parti.

Article 10 de l'Udps:

L'idéologie de l'Udps s'inspire des valeurs humanistes universelles de la social-démocratie telle que perçues par l'esprit africain. Il s'agit notamment des principes et valeurs ci-après:

1. l'instauration d'un État de droit au sein duquel prévalent la primauté de la loi commune, le dialogue, concertation et la conciliation;

2. le respect de la vie et de la dignité humaine;

3. la promotion de l'esprit de solidarité, de partage, d'hospitalité et de générosité;

4. l'émancipation politique du Peuple par lutte permanente en faveur d'une société libre, pluraliste, démocratique, contractuelle et fraternelle;

5. l'émancipation économique et sociale du Peuple, plus particulièrement des plus faibles et des plus défavorisés d'entre les membres de la Communauté;

6. l'instauration d'une société respectueuse des libertés et droits fondamentaux et qui applique objectivement la sanction positive ou négative;

7. l'élaboration et l'application d'une saine politique de la justice sociale et de justice distributive;

8. la juste rémunération des travailleurs manuels et intellectuels;

9. la transparence dans la gestion de la chose publique;

10. la répartition des revenus et des ressources nationales dans le cadres de l'économie sociale de marché.

Section 3: Des objectifs

Article 11:

L'Udps se fixe comme objectifs fondamentaux de:

1. Instaurer et promouvoir une démocratie pluraliste sur les plans politique, économique et social, en vue le progrès social;

2. faire épanouir un climat de tolérance et de morale publique, propice au développement harmonieux de la Nation;

3. faire respecter les libertés publiques et les droits fondamentaux de la personne humaine;

4. promouvoir la justice sociale et distributive;

5. élever le niveau de vie de la population et, en particulier, des masses ouvrières et paysannes, ainsi que des fonctionnaires;

6. assainir la monnaie et les finances publiques;

7. redresser et développer l'économie nationale par la réhabilitation des infrastructures et la reconstruction du Pays;

8. doter l'état d'une organisation politique fédérale, assurant l'unité nationale dans le respect des diversités régionales grà¢ce à  un pouvoir central fort et efficace;

9. lutter pour l'instauration d'une justice juste et transparente;

10. inculquer à  la jeunesse la foi et l'espérance dans un avenir meilleur, grà¢ce à  l'investissement de son propre effort;

11. lutter pour la défense des droits des travailleurs et pour l'instauration du pluralisme syndical;

12. militer pour faire du pays une terre d'accueil pour les victimes de l'intolérance politique;

13. favoriser la coopération du Pays et du Parti avec les États et les associations ou organisations qui prà´nent la Paix, la Démocratie, la Justice, la Liberté et le Progrès.

3. Ce n'est pas à  Felix tshisekedi, nouvellement élu, président de l'Udps, de déclarer la clà´ture du congrès et de renvoyer les Congressistes chez eux. Ce rà´le incombe au Secrétaire Général du parti: Marc Kabund. Il y a risque que demain que le Secrétaire Général de l'Udps ne soit cantonné à  remplir des courriers et devienne un petit fonctionnaire non au service du parti mais un marche-pied pour un Tout-Puissant Président: qui décide tout...Ce qui n'est pas démocratique ! Felix Tshisekedi qui est souvent venu en France et d'autres pays européens, il sait comment les partis politiques fonctionnent . Pourquoi n'est pas adapter-sans se contenter de copier.

4. Cette phrase, nous l'avions déjà  entendu lors du Sommet de la Francophonie à  Dakar, lors de l'élection de Michaà«lle Jean au poste de Secrétaire Général. Elle avait déclaré ceci lors de la conférence de presse : On ne remplace pas Abdou Diouf mais on lui succède !. En écoutant cette même phrase dans la bouche de Felix Tshisekedi lors de son investiture: On ne remplace pas Etienne Tshisekedi mais on lui succède ! Cela a fait tilt dans notre esprit. En fouinant, nous avons enfin trouvé. Ecoutez-vous mêmes les deux vidéos :

5. Il faudra que lors du prochain congrès de l'Udps, que le vote soit à  bulletin secret. Il faudra que chacun vote en toute liberté et en conscience. Le vote à  main levée comme à  la Douma soviétique est révolu. Cela ne fait pas sérieux. Des candidats qui se défilent en dernière minute et disparaissent dans la nature, aucune candidate en lice, le vote à  2h du matin, alors que le candidat Felix Tshisekedi est le seul en lice... Bon vent donc !

Partager sur : Partager

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.reveil-fm.com/index.php?trackback/6028

Fil des commentaires de ce billet